Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

27-28 février 2010

France. Tempête meurtrière et dévastatrice sur les côtes atlantiques

  • Article mis en ligne le

Les 27 et 28, la tempête Xynthia, dont la vitesse des vents dépasse 100 kilomètres par heure, traverse la France du sud-ouest vers le nord-est. Le passage du cœur de la dépression sur la façade atlantique de la France coïncide avec des coefficients de marée très élevés. La conjonction de ces éléments entraîne une brutale montée des eaux. Des ruptures de digues provoquent l'inondation de zones habitées situées au-dessous du niveau de la mer, notamment sur les côtes basses de Vendée et de Charente-Maritime. Les communes de L'Aiguillon-sur-Mer et de La Faute-sur-Mer (Vendée) sont les plus touchées. Une digue cède également à La Rochelle (Charente-Maritime). Le bilan humain s'élève à cinquante-trois morts, auxquels s'ajoutent de considérables dégâts matériels, notamment dans les deux départements côtiers, qui sont déclarés en état de catastrophe naturelle, tout comme les Deux-Sèvres et la Vienne. Le drame fait resurgir la polémique sur la construction dans les zones inondables.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents