28 janvier-2 février 2010

France. Nouveau dérapage verbal de Georges Frêche

Le 28, l'hebdomadaire L'Express rapporte les propos tenus en décembre 2009 par Georges Frêche, président de la région Languedoc-Roussillon, au sujet de Laurent Fabius, qui est d'origine juive, dont il avait dit qu'il avait « une tronche pas catholique ». Martine Aubry, première secrétaire du Parti socialiste (P.S.), annonce son intention de revenir sur l'investiture de Georges Frêche à la tête d'une liste divers gauche en vue des élections régionales de mars. Familier des dérapages verbaux, Georges Frêche avait été exclu du P.S. en janvier 2007 à la suite d'un précédent. Il dispose toutefois de l'appui de nombreux socialistes de la région.

Le 2 février, le bureau national du P.S. investit Hélène Mandroux, maire (P.S.) de Montpellier, à la tête d'une liste socialiste pour les régionales en Languedoc-Roussillon.

— Universalis

Événements précédents