Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

23 juillet-17 août 2020

France. Mise en cause de l’adjoint à la Culture à la Mairie de Paris

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le

Le 23, Christophe Girard renonce à son poste d’adjoint à la Culture à la Mairie de Paris. Sa démission était réclamée par des élues écologistes parisiennes, ainsi que par des associations féministes, qui organisaient le même jour une manifestation devant l’Hôtel de Ville. Christophe Girard est mis en cause pour ses relations avec l’écrivain Gabriel Matzneff, objet d’une enquête pour « viols sur mineurs » ouverte en janvier à la suite du témoignage de l’éditrice Vanessa Springora. La maire socialiste Anne Hidalgo dénonce « la rumeur, les amalgames et les soupçons » et conserve son soutien à Christophe Girard qui reste conseiller de Paris.

Le 27, le site d’information Mediapart révèle que la mairie a découvert les traces de trois notes de restaurant relatives à des repas pris en tête-à-tête par Christophe Girard et Gabriel Matzneff en 2016, 2017 et 2019.

Le 17 août, le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire pour « viol par personne ayant autorité » contre Christophe Girard. Ce dernier est accusé par un homme de l’avoir soumis à de multiples agressions sexuelles à la fin des années 1980. Christophe Girard déclare se mettre en retrait du Conseil de Paris.

Le 25 novembre, le parquet annoncera le classement sans suite de l’enquête préliminaire en raison de la prescription des faits.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents