Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

3-24 juillet 2020

France - Algérie. Création de missions sur les questions mémorielles communes

Le 3, Paris restitue à Alger les têtes coupées de vingt-quatre combattants décapités par les soldats français lors de la conquête de Zaatcha, une ville du Sud constantinois, en 1849. En juin, le président français Emmanuel Macron et son homologue algérien Abdelmadjid Tebboune s’étaient engagés, lors d’une conversation téléphonique, à « œuvrer à une relation sereine et à une relance ambitieuse de la coopération bilatérale. »

Le 19, Alger charge le directeur général du Centre national des archives algériennes Abdelmadjid Chikhi, ancien combattant de la guerre d’indépendance, de mener un travail de « vérité » sur les questions mémorielles entre l’Algérie et la France.

Le 24, dans une démarche parallèle, le président Emmanuel Macron confie à l’historien Benjamin Stora une mission sur « la mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie ».

— Universalis

Événements précédents