23-31 octobre 1989

États-Unis - U.R.S.S.. Annonce d'un sommet américano-soviétique

Le 23, dans un discours devant le Soviet suprême, le ministre soviétique des Affaires étrangères Edouard Chevardnadze critique vivement certaines décisions de l'ancienne direction de l'U.R.S.S., en particulier l'intervention en Afghanistan, « violation grossière des normes morales et des valeurs communes de l'humanité » et la construction du radar de Krasnoïarsk, « violation ouverte » du traité A.B.M. Il réitère la proposition soviétique de liquidation, d'ici à l'an 2000, de toutes les bases et de toute présence militaire à l'étranger, que l'O.T.A.N. rejette aussitôt.

Le 31, Washington et Moscou annoncent la tenue d'une rencontre informelle les 2 et 3 décembre, à bord de navires des deux flottes, au large de l'île de Malte, entre George Bush et Mikhaïl Gorbatchev.

— Universalis

Événements précédents