23-31 août 1989U.R.S.S. Manifestations nationalistes dans les Républiques baltes et en Moldavie

 

Le 23, plus d'un million et demi de personnes forment à travers les trois Républiques baltes, Estonie, Lettonie et Lituanie, une chaîne humaine à l'occasion du cinquantième anniversaire de la signature du pacte germano-soviétique qui permit à Staline d'envahir, en septembre 1939, les trois pays alors indépendants, après l'invasion de la Pologne par Hitler. De nombreux manifestants portent des drapeaux aux couleurs des trois Républiques et certains dénoncent l'« occupation soviétique ».

Le 26, inquiet du ton antisoviétique pris par ces manifestations, le comité central du P.C.U.S. lance une ferme mise en garde contre la montée de l'« hystérie nationaliste » dans les Républiques baltes.

Le 27, l'agitation nationaliste s'étend à la République de Moldavie, arrachée à la Roumanie et passée elle aussi sous contrôle soviétique à la suite du pacte Molotov-Ribbentrop d'août 1939. Trois cent mille personnes défilent dans les rues de Kichinev, la capitale, pour réclamer l'autonomie politique et économique, ainsi que la reconnaissance du moldave comme langue officielle de la République.

Le 31, le Parlement moldave adopte, par 321 voix contre 11, un compromis sur la question linguistique : le moldave a désormais rang de langue officielle, mais le russe continuera à être utilisé dans la vie quotidienne. Ce vote déçoit les nationalistes ; plusieurs milliers d'entre eux manifestent le soir même dans les rues de la capitale.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  23-31 août 1989 - U.R.S.S. Manifestations nationalistes dans les Républiques baltes et en Moldavie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/23-31-aout-1989-manifestations-nationalistes-dans-les-republiques-baltes-et-en-moldavie/