6-23 octobre 1989

Israël - Égypte - États-Unis. Rejet par Israël du plan Moubarak pour la paix au Proche-Orient et acceptation du plan américain

Le 6, le gouvernement israélien rejette, sous la pression du Likoud, le plan de paix du président égyptien Hosni Moubarak, qui prévoit la réunion au Caire d'une conférence regroupant Israéliens et Palestiniens de l'« intérieur » et de l'« extérieur » en vue de discuter de la mise en place du projet israélien d'élections dans les territoires occupés.

Le 23, dans une lettre au secrétaire d'État américain James Baker, le ministre israélien des Affaires étrangères Moshe Arens juge positives les nouvelles suggestions présentées par ce dernier, sous la forme d'un plan en cinq points, moins précis et moins contraignant que le plan Moubarak. Le plan Baker sera officiellement accepté par le gouvernement israélien le 5 novembre, mais avec deux conditions : l'O.L.P. ne devra participer en aucune façon aux discussions et celles-ci ne devraient porter que sur l'organisation des élections dans les territoires occupés.

— Universalis

Événements précédents

  • 22-26 septembre 1989 États-Unis - U.R.S.S.. Reprise des négociations sur le désarmement

    Les 22 et 23, au cours d'entretiens avec James Baker, secrétaire d'État américain, dans le Wyoming, Edouard Chevardnadze, ministre soviétique des Affaires étrangères, annonce que l'U.R.S.S. n'établit plus de lien entre la conclusion d'un accord Start sur la réduction de 50 p. 100 des armements stratégiques...

  • 18 septembre 1989 Israël - Égypte. Plan de paix israélo-palestinien du président égyptien

    Le 18, Itzhak Rabin, ministre israélien de la Défense (travailliste), se rend en Égypte à l'invitation du président Hosni Moubarak, qui lui présente son plan de paix prévoyant la réunion d'une conférence israélo-palestinienne préparatoire au Caire. Élaboré au début du mois de juillet, ce plan en dix...

  • 18 septembre 1989 Israël - Hongrie. Rétablissement des relations diplomatiques

    Le 18, la Hongrie est le premier pays d'Europe orientale à rétablir ses relations diplomatiques avec Israël. Elles avaient été rompues, comme celles de tous les membres du pacte de Varsovie à l'exception de la Roumanie, au lendemain de la guerre israélo-arabe de juin 1967.

  • 5 septembre 1989 États-Unis. Plan de lutte contre la drogue

    Le président George Bush présente son programme de lutte contre la drogue qui constitue, selon lui, la « plus grave menace intérieure à laquelle ait à faire face » la nation américaine. Doté d'un montant de 7,9 millions de dollars pour 1990 (plus de 51 milliards de francs), ce plan est principalement...

  • 25 août 1989 États-Unis. Survol de Neptune par la sonde Voyager-2

    La sonde américaine Voyager-2, lancée en août 1977, et qui a déjà survolé Jupiter en 1979, Saturne en 1981 et Uranus en 1986, parvient, au terme d'un voyage de 4,5 milliards de kilomètres, à moins de cinq mille kilomètres de Neptune, la plus lointaine et la plus mystérieuse planète du système solaire....

  • 11-27 août 1989 Israël. Intensification de la répression dans les territoires occupés

    Le 11, les autorités israéliennes annoncent l'allongement de six mois à un an de la durée de la détention administrative, c'est-à-dire sans procès.

    À partir du 18, les Palestiniens de la bande de Gaza qui se rendent en Israël doivent être détenteurs d'une carte magnétique délivrée par...

  • 20 juillet 1989 États-Unis. Relance du programme d'exploration spatiale

    À l'occasion du vingtième anniversaire de la mission historique d'Apollo 11 sur la Lune et vingt-huit ans après le discours du président Kennedy proposant une « nouvelle frontière », George Bush annonce sa volonté de rétablir la « prééminence des États-Unis dans le domaine spatial ». Il présente un programme...

  • 9-17 juillet 1989 États-Unis. Voyage du président George Bush en Europe

    Le 9, George Bush commence par Varsovie – où il est chaleureusement accueilli – sa visite dans les deux pays du bloc socialiste où les réformes politiques et économiques récemment entreprises contribuent, selon lui, à rendre possible la « réconciliation européenne » : la Pologne et la Hongrie....

  • 5-23 juillet 1989 Israël. Crise politique

    Le 5, lors d'une réunion du comité central du Likoud, les « durs » menés par Ariel Sharon imposent au Premier ministre Itzhak Shamir de sévères restrictions à son initiative de paix entérinée le 14 mai par la coalition gouvernementale, qui prévoit la tenue d'élections dans les territoires occupés....

  • 3 juillet 1989 États-Unis. Décision controversée de la Cour suprême sur l'avortement

    La Cour suprême, dont la majorité des membres sont désormais conservateurs, prend une décision controversée à propos de l'interruption volontaire de grossesse (I.V.G.). Sans toutefois revenir sur sa décision de 1973 de légaliser l'avortement, elle reconnaît le droit d'un État d'interdire toute forme...