22 avril 1997Pérou. Libération des otages de l'ambassade du Japon à Lima

 

Le 22, des unités spéciales de l'armée et de la police investissent la résidence de l'ambassadeur du Japon à Lima, où un commando du Mouvement révolutionnaire Tupac Amaru (M.R.T.A.) détenait encore soixante-douze personnes en otage depuis décembre 1996. Les quatorze membres du commando sont tués ainsi qu'un otage et deux membres des forces de l'ordre. En dépit des efforts d'une commission dite des « garants » dirigée par l'évêque d'Ayacucho, Mgr Juan Luis Cipriani, les négociations étaient bloquées du fait de l'intransigeance observée par les deux parties, le commando continuant d'exiger la libération des membres du M.R.T.A. détenus dans les prisons péruviennes et le président Alberto Fujimori persistant à rejeter toute concession, excepté un sauf-conduit pour permettre au commando, une fois les otages libérés, de quitter le pays. En ordonnant de donner l'assaut à l'ambassade nipponne sans en informer Tōkyō, le président Fujimori a passé outre la volonté du gouvernement japonais d'aboutir à une solution négociée. Les jours suivants, des témoignages d'otages libérés laissent supposer que certains membres du commando du M.R.T.A. capturés vivants auraient été exécutés.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  22 avril 1997 - Pérou. Libération des otages de l'ambassade du Japon à Lima », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/22-avril-1997-liberation-des-otages-de-l-ambassade-du-japon-a-lima/