21 avril 1997France – Gabon. Disparition de scellés dans l'affaire Elf-Bidermann

 

Les enquêteurs de la sous-direction des Affaires économiques et financières de la police judiciaire de Paris constatent la disparition d'un carton de documents saisis dans le cadre de l'affaire Elf-Bidermann et placés sous scellés. Les documents disparus, qui ne seraient pas irremplaçables, confirmeraient les soupçons d'abus de biens sociaux qui pèsent sur André Tarallo, P.-D.G. d'Elf-Gabon, en attestant le financement, à partir d'un compte bancaire ouvert en Suisse par sa société, de 25 millions de francs de travaux dans ses résidences. André Tarallo a déjà été mis en examen à deux reprises dans cette affaire qui concerne certaines relations inexpliquées entre l'État gabonais, Elf-Gabon et le groupe textile Bidermann, et dans laquelle Loïk Le Floch-Prigent, ancien P.-D.G. du groupe pétrolier français, a également été mis en examen en juillet 1996.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  21 avril 1997 - France – Gabon. Disparition de scellés dans l'affaire Elf-Bidermann », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juin 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-avril-1997-disparition-de-scelles-dans-l-affaire-elf-bidermann/