21-29 octobre 2013Europe – États-Unis. Crise au sujet des pratiques d'écoutes illégales de la N.S.A.

 

Le 21, le quotidien français Le Monde, qui poursuit la publication des documents de l'Agence de sécurité nationale (N.S.A.) américaine mis au jour en juin 2013 par l'ex-consultant Edward Snowden, révèle l'étendue de l'espionnage des communications effectué par la N.S.A. en France. Plus de soixante-dix millions de données téléphoniques ont ainsi été collectées en décembre 2012 et janvier 2013. Tandis que le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius annonce la convocation de l'ambassadeur des États-Unis à Paris, le président François Hollande appelle son homologue américain Barack Obama pour lui faire part de sa « profonde réprobation ».

Le 22, Le Monde dénonce la mise en place par la N.S.A. de mouchards électroniques sur les ordinateurs équipant les représentations diplomatiques de la France au siège new-yorkais de l'O.N.U. et à Washington. En visite à Paris, le secrétaire d'État américain John Kerry nie le fait que la France soit traitée différemment des autres pays surveillés par l'agence américaine.

Le 23, la chancelière allemande Angela Merkel accuse les services américains d'avoir mis sur écoute son téléphone mobile et se plaint au président Obama d'un « coup sérieux porté à la confiance ». La présidence américaine assure que « les États-Unis ne surveillent pas et ne surveilleront pas les communications de la chancelière », n'excluant pas l'avoir fait par le passé.

Le 24, le quotidien britannique The Guardian publie des documents qui révèlent que la N.S.A. a espionné les conversations téléphoniques de trente-cinq dirigeants de la planète.

Le 24 également, le Conseil européen publie un communiqué au ton mesuré dans lequel les Vingt-Huit expriment « leur conviction que le partenariat [entre l'Europe et les États-Unis] est fondé sur le respect et la confiance, y compris en ce qui concerne le travail et la coopération des services secrets ».

Le 25, l'hebdomadaire italien L'Espresso publie des documents sur l'espionnage pratiqué par la N.S.A. en Italie.

Le 28, le quotidien espagnol El Pais révèle des faits identiques concernant l'Espagne.

Le 29, le directeur du renseignement national américain James Clapper et le directeur de la N.S.A. Keith Alexander affirment devant la commission du renseignement de la Chambre des représentants que l'activité de leurs services constitue un travail de base pour la défense de leur pays.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  21-29 octobre 2013 - Europe – États-Unis. Crise au sujet des pratiques d'écoutes illégales de la N.S.A. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-29-octobre-2013-europe-etats-unis-crise-au-sujet-des-pratiques-d-ecoutes-illegales-de-la-n-s-a/