Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

31 juillet-21 août 2013

États-Unis. Condamnation du soldat Bradley Manning pour espionnage

Le 31, la cour martiale de Fort Meade (Maryland) déclare l'analyste du renseignement militaire Bradley Manning coupable d'espionnage, notamment, mais ne retient pas le chef d'accusation d'intelligence avec l'ennemi. Arrêté en mai 2010, Bradley Manning a admis avoir fourni au site Internet WikiLeaks (comme « lanceur d'alertes ») des milliers de documents militaires et diplomatiques confidentiels relatifs aux guerres d'Afghanistan et d'Irak, dans le but de « susciter un débat public ». Les défenseurs des libertés civiques dénoncent le verdict.

Le 21 août, Bradley Manning est condamné à trente-cinq ans de prison. Le gouvernement avait requis une peine de soixante ans. Après l'énoncé du verdict, Bradley Manning avait présenté ses excuses et regretté d'avoir « blessé les États-Unis »

— Universalis

Événements précédents