21-22 juin 1993C.E.E. Conseil européen de Copenhague

 

Les 21 et 22, les chefs d'État et de gouvernement des Douze se réunissent à Copenhague pour le quarante-neuvième Conseil européen. La lutte contre la récession constitue le principal sujet du sommet : avec dix-sept millions cinq cent mille demandeurs d'emploi, la C.E. possède un taux de chômage moyen de 10,4 p. 100 et prévoit un taux de croissance négatif pour 1993. Afin de favoriser la reprise de l'activité, les Douze décident, pour le court terme, d'augmenter de 5 à 8 milliards d'écus (1 écu = 6,5 F) la dotation de l'« initiative de croissance » adoptée par le Conseil européen d'Édimbourg en décembre 1992. Ils prévoient aussi de débloquer dès juillet le programme de fonds structurels d'un montant de 160 milliards d'écus destiné à favoriser la mise à niveau des économies de la Grèce, de l'Espagne, du Portugal et de l'Irlande, qui devait débuter en 1994. À moyen terme, les Douze accueillent favorablement la stratégie de croissance, de compétitivité et d'emploi énoncée par Jacques Delors dans un document intitulé À l'aube du XXIe siècle. En outre, le Conseil préconise un élargissement de la Communauté d'ici à 1995 ; sont concernées l'Autriche, la Finlande, la Suède et la Norvège. Il invite les participants à examiner le projet de « pacte pour la stabilité et la sécurité en Europe » présenté par le Premier ministre français Édouard Balladur et destiné à régler les problèmes de frontières et de minorités à la lumière de la crise yougoslave. Il s'engage enfin à apporter à l'O.N.U. l'aide de la C.E. en hommes et en argent pour la mise en place des « zones de sécurité » en Bosnie.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  21-22 juin 1993 - C.E.E. Conseil européen de Copenhague », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-22-juin-1993-conseil-europeen-de-copenhague/