Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

16 octobre 1992

C.E.E.. Conseil européen extraordinaire à Birmingham

À Birmingham, les chefs d'État et de gouvernement des Douze participent à un conseil extraordinaire réuni à l'initiative de la Grande-Bretagne, présidente en exercice de la C.E.E. Convoqué en septembre, au lendemain de la timide ratification française du traité de Maastricht et en pleine tempête monétaire, ce sommet vise principalement à exprimer la détermination des Douze à poursuivre ensemble la construction de l'Union européenne. Dans la déclaration finale, les dirigeants européens réaffirment leur « attachement au traité de Maastricht », prennent acte du nécessaire « soutien [des] citoyens » à l'élaboration de l'Union européenne, appellent à l'amélioration de la transparence et à la démocratisation des institutions. Le débat central, relatif à la réforme du principe de subsidiarité destinée à instaurer une meilleure complémentarité des responsabilités entre les États et les institutions de la C.E.E., ne remet pas en cause le pouvoir de la Commission, contrairement aux souhaits de Londres.

— Universalis

Événements précédents