Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

20-24 mars 1994

Tunisie. Victoire du président Zine El Abidine Ben Ali et de son parti aux élections générales

Le 20, le président Zine El Abidine Ben Ali, au pouvoir depuis la mise à l'écart de Habib Bourguiba, en novembre 1987, et candidat unique à l'élection présidentielle, est réélu avec 99,91 p. 100 des voix. Le Rassemblement constitutionnel démocratique, son parti, remporte la totalité des 144 sièges à pourvoir au scrutin majoritaire. À la suite d'une réforme du Code électoral, quatre autres formations se partagent, à la proportionnelle, les dix-neuf sièges réservés à l'opposition légale. Le taux de participation est de 93 p. 100. Le pouvoir cherche, par un contrôle étroit de la vie politique, à faire échec à la menace des islamistes qui n'étaient pas représentés lors des élections.

Le 24, l'ancien président de la Ligue tunisienne des droits de l'homme, Moncef Marzouki, qui avait vainement tenté de se présenter à l'élection présidentielle, est arrêté ; des poursuites judiciaires sont engagées contre lui.

— Universalis

Événements précédents