14 janvier 1991Tunisie. Assassinat d'Abou Iyad, numéro deux de l'O.L.P.

 

Salah Khalaf, connu sous le nom d'Abou Iyad, bras droit de Yasser Arafat et chef des services de sécurité et de renseignement de l'O.L.P., est assassiné avec deux autres dirigeants palestiniens, à Carthage, près de Tunis. L'assassin est un Palestinien transfuge du Fatah-Conseil révolutionnaire, groupe dissident hostile à Yasser Arafat, dirigé par Abou Nidal et basé à Bagdad. L'O.L.P. affirme néanmoins que l'assassin a été manipulé par Israël. Ami proche du chef de l'O.L.P. et cofondateur avec lui du Fath, la principale composante de l'organisation palestinienne, Abou Iyad était considéré comme un réaliste modéré, même s'il était opposé à certaines positions jugées trop souples de Yasser Arafat.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14 janvier 1991 - Tunisie. Assassinat d'Abou Iyad, numéro deux de l'O.L.P. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-janvier-1991-assassinat-d-abou-iyad-numero-deux-de-l-o-l-p/