20-22 septembre 1999Yougoslavie. Transformation de l'Armée de libération du Kosovo en corps civil

 

Le 20, à Priština, les représentants de l'O.T.A.N. et de l'O.N.U. concluent un accord avec l'Armée de libération du Kosovo (U.Ç.K.), dont le désarmement est théoriquement achevé, selon le calendrier fixé en juin par l'O.T.A.N. La structure militaire kosovare doit disparaître le 21 pour être remplacée par un corps civil, en principe multiethnique, fort de 5 000 hommes – dont 2 000 réservistes – disposant d'un arsenal réduit. Commandé par Agim Ceku, chef militaire de l'U.Ç.K., le Corps de protection du Kosovo (T.M.K.) sera chargé de la reconstruction du pays et de missions humanitaires. L'U.Ç.K. ne cache toutefois pas son souhait de constituer le noyau d'une future armée kosovare, surtout au moment où la Minuk fait état de l'infiltration d'unités serbes à l'intérieur du territoire.

Le 22, les représentants serbes au Comité de transition – qui réunit les Kosovars serbes et albanais sous l'égide de la Minuk – annoncent leur démission pour protester contre la création du T.M.K. qu'ils qualifient de « future armée du Kosovo ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  20-22 septembre 1999 - Yougoslavie. Transformation de l'Armée de libération du Kosovo en corps civil », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/20-22-septembre-1999-transformation-de-l-armee-de-liberation-du-kosovo-en-corps-civil/