2-30 octobre 1985Liban. Cessation des combats à Tripoli, assassinat d'un des quatre Soviétiques enlevés et libération des trois autres

 

Le 2, Arkady Katkov, attaché culturel à l'ambassade soviétique à Beyrouth, est retrouvé mort. Enlevé l'avant-veille avec trois de ses compatriotes, il a été assassiné par ses ravisseurs qui se réclament de l'Organisation islamique de libération-Forces de Khaled Ibn Walid et exigent l'arrêt des hostilités à Tripoli, chef-lieu du Liban du Nord.

Le 3, un accord est conclu à Damas, entre intégristes musulmans et forces prosyriennes, à propos de Tripoli. Le cheikh Saïd Chaabane, chef du Mouvement d'unification islamique, accepte d'en passer par les conditions de la Syrie, et les combats cessent, le 4, à Tripoli.

Le 4, le Djihad islamique annonce l'« exécution » de William Buckley, diplomate américain enlevé en mars 1984 à Beyrouth, pour protester contre le raid de l'aviation israélienne contre le siège de l'O.L.P. près de Tunis.

Le 6, l'armée syrienne se déploie à Tripoli et les miliciens du M.U.I. acceptent de remettre leur armement lourd aux Syriens. Les combats de Tripoli, commencés le 15 septembre, ont fait au moins 515 morts et plus de 1 100 blessés.

Le 30, les trois otages soviétiques encore détenus sont libérés après l'intervention de la Syrie et des milices prosyriennes à Beyrouth.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-30 octobre 1985 - Liban. Cessation des combats à Tripoli, assassinat d'un des quatre Soviétiques enlevés et libération des trois autres », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-30-octobre-1985-cessation-des-combats-a-tripoli-assassinat-d-un-des-quatre-sovietiques-enleves-et-liberation-des-trois-autres/