2-25 juin 2014Espagne. Abdication du roi Juan Carlos en faveur de son fils Felipe

 

Le 2, le roi Juan Carlos, très impopulaire en raison de divers scandales, annonce son intention d'abdiquer en faveur de son fils Felipe, alors que les idées républicaines progressent dans le pays.

Le 7, des manifestations en faveur de l'instauration de la République rassemblent des milliers de personnes dans les grandes villes du pays.

Le 11, le Congrès des députés, puis, le 17, le Sénat approuvent massivement la loi d'abdication de Juan Carlos qui fait de Felipe son successeur. Le Premier ministre Mariano Rajoy défend « la monarchie comme le meilleur symbole de l'unité de l'État ».

Le 19, Felipe VI est proclamé roi devant le Congrès des députés.

Passation de pouvoir en Espagne, 2014

photographie : Passation de pouvoir en Espagne, 2014

Le 19 juin 2014, au palais de la Zarzuela, Juan Carlos (à droite), qui a abdiqué la veille, remet à son fils la ceinture rouge de capitaine général des armées. Felipe VI devient le nouveau roi d'Espagne. 

Crédits : Dusko Despotovic/ Pool/ Corbis/ Getty Images

Afficher

Le 25, la justice confirme la mise en examen de l'infante Cristina pour fraude fiscale et blanchiment dans l'affaire Noos qui a contribué à la chute de popularité de la monarchie.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-25 juin 2014 - Espagne. Abdication du roi Juan Carlos en faveur de son fils Felipe », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-25-juin-2014-abdication-du-roi-juan-carlos-en-faveur-de-son-fils-felipe/