Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

7 juillet-1er août 2013

Espagne. Scandale financier mettant en cause Mariano Rajoy

  • Article mis en ligne le

Le 7, le quotidien espagnol El Mundo publie des documents impliquant directement le Premier ministre Mariano Rajoy, transmis par Luis Bárcenas, ancien trésorier du Parti populaire (P.P.) au pouvoir. Ce dernier a été placé en détention provisoire en juin 2013 pour fraude fiscale et blanchiment d'argent dans une affaire de corruption et de financement illégal impliquant le P.P. depuis 2009. Les documents attesteraient le versement, entre 1990 et 2008, de compléments de salaires en liquide à des personnalités du P.P., dont l'actuel Premier ministre Mariano Rajoy.

Le 8, Luis Bárcenas avoue aux juges chargés du dossier qu'il a tenu une compatibilité parallèle au P.P., ce qu'il niait jusque-là. Il confirme l'existence de donations irrégulières au profit du P.P. de la part de nombreux chefs de grandes entreprises.

Le 1er août, Mariano Rajoy prend la parole devant le Congrès des députés où son parti détient la majorité absolue. Niant les accusations de Luis Bárcenas, il déclare « s'être trompé en faisant confiance à quelqu'un qui ne le méritait pas »; il exclut de démissionner ou de convoquer des élections législatives anticipées.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents