Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

1er juillet-4 août 1992

Allemagne. Retrait du projet d'avion de combat européen

Le 1er, le gouvernement allemand annonce son retrait, pour des raisons budgétaires, du projet d'avion de combat européen European Fighter Aircraft (E.F.A.) lancé au milieu des années quatre-vingt avec la Grande-Bretagne, l'Italie et l'Espagne. Jugé trop cher à Bonn, alors que la réunification impose des dépenses supplémentaires, l'E.F.A. ne correspond plus à la nouvelle politique de sécurité allemande, liée aux bouleversements à l'Est. Toutefois, afin de ne pas léser l'industrie aéronautique allemande et européenne, Bonn propose d'examiner le développement d'un programme plus léger et moins coûteux, adapté au nouveau contexte stratégique, et auquel pourrait participer la France, qui s'était retirée du projet E.F.A. pour se lancer dans l'étude du Rafale, avion plus léger. L'Espagne et l'Italie font également part de leurs réticences.

Le 4 août, les quatre partenaires décident de geler pour trois mois les nouveaux contrats du programme E.F.A. en attendant l'étude de faisabilité, qu'une commission d'experts doit remettre avant le 30 octobre, d'une version 30 p. 100 moins chère.

— Universalis

Événements précédents