Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

5 avril 1992

Allemagne. Poussée de l'extrême droite en Bade-Wurtemberg et au Schleswig-Holstein

Les résultats des élections régionales en Bade-Wurtemberg et au Schleswig-Holstein sont marqués par le recul des partis de gouvernement au profit des écologistes et de l'extrême droite. En Bade-Wurtemberg, le Land le plus riche d'Allemagne, les chrétiens-démocrates (C.D.U.) du chancelier Kohl perdent la majorité absolue qu'ils détenaient depuis vingt ans, et l'opposition sociale-démocrate (S.P.D.) tombe au-dessous de la barre des 30 p. 100. Les bénéficiaires de ces reculs sont les Verts, qui recueillent près de 10 p. 100 des voix, et surtout les Républicains (extrême droite), qui, très marginaux jusque-là dans ce Land, accèdent à la représentation parlementaire avec près de 11 p. 100 des suffrages. Dans le Schleswig-Holstein, le S.P.D. sauve de justesse sa majorité, et la C.D.U. bénéficie de la fidélité du tiers de l'électorat, mais les Verts approchent 5 p. 100 des suffrages et les néo-fascistes de la Deutsche Volksunion dépassent les 6 p. 100. Ces résultats traduisent l'inquiétude de l'électorat face aux conséquences économiques et sociales de la réunification et aux perspectives européennes tracées par les accords de Maastricht.

— Universalis

Événements précédents