2-20 janvier 1992Allemagne. L'ex-R.D.A. face à son passé

 

À partir du 2, les citoyens de l'ex-R.D.A. ont accès aux dossiers de la Stasi, l'ancienne police politique de l'Allemagne de l'Est. Les noms de 6 millions de personnes – sur 17 millions d'habitants – sont répertoriés, dont plus d'un million font l'objet d'un dossier. En plus de ses agents, la Stasi disposait au sein de la population d'environ cent cinquante mille informateurs plus ou moins consentants dont les noms sont aujourd'hui rendus publics.

Le 20, le tribunal berlinois, qui jugeait depuis cinq mois les quatre gardes-frontières responsables de la mort d'un fugitif, le 6 février 1989, six mois avant la chute du Mur de Berlin, rend son verdict. La victime avait été la dernière des quelque deux cents personnes tuées en tentant de franchir le Mur érigé en 1961. Le garde qui est présumé avoir tiré le coup de feu mortel est condamné à trois ans et demi de prison, tandis que le gradé qui avait donné l'ordre de tirer est acquitté. Le lendemain, le parquet de Berlin fait appel du jugement.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-20 janvier 1992 - Allemagne. L'ex-R.D.A. face à son passé », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-20-janvier-1992-l-ex-r-d-a-face-a-son-passe/