1er-26 août 1981

Royaume-Uni. Intransigeance de Londres vis-à-vis de l'Ulster

Le 1er, des émeutes ont lieu à Belfast à l'annonce de la mort d'un septième gréviste de la faim, Kevin Lynch, décédé après soixante et onze jours de jeûne. Trois autres détenus républicains mourront durant ce mois d'août dans la prison de Long Kesh : le 2, Kieran Doherty, soixante-treize jours après le début de son action ; le 8, Thomas McElwee, au bout de soixante-deux jours ; le 20, Michael Devine, au bout de soixante jours. Ce même jour, cependant, pour la troisième fois depuis le début du mouvement, un détenu suspend sa grève de la faim.

Le 7, le gouvernement britannique rejette les propositions conciliantes formulées la veille par le comité de soutien aux grévistes de la faim qui demandait à Londres de « faire la moitié du chemin » et affirmait ne pas exiger « un traitement préférentiel par rapport aux autres prisonniers ». Face à cette intransigeance, les familles des détenus républicains réaffirment leur soutien aux grévistes, mettant ainsi fin aux spéculations suscitées par d'éventuelles divisions sur l'opportunité de la poursuite du mouvement.

Le 21, Owen Carron, candidat des détenus républicains, est élu député à la Chambre des communes lors du scrutin partiel destiné à pourvoir le siège de Bobby Sands.

Le 26, Margaret Thatcher refuse de recevoir O. Carron qui, aussitôt élu, a demandé un entretien. Le nouveau député dénonce le « mépris outrageant » du Premier ministre à son égard.

— Universalis

Événements précédents