11-13 avril 1981Royaume-Uni. Émeutes raciales dans la banlieue de Londres

 

Dans la nuit du 11 au 12 avril éclatent à Brixton, dans la banlieue de Londres, de violentes émeutes entre de jeunes Noirs – jamaïquains pour la plupart –, auxquels se joignent de jeunes Blancs, et les forces de l'ordre qui y patrouillent depuis plusieurs semaines en raison de la délinquance élevée et des tensions résultant de la présence d'un nombre élevé de gens de couleur. Les policiers assaillis de jets de pierres et de briques doivent reculer à plusieurs reprises. Près de deux cent cinquante personnes sont blessées, dont plus de cent policiers, et les dégâts matériels sont importants.

Le 12, William Whitelaw, ministre de l'Intérieur, se rend sur les lieux. Les deux nuits suivantes, de nouveaux affrontements se produisent, moins graves toutefois.

Le 13, au cours d'un débat aux Communes, les travaillistes dénoncent l'attitude de la police lorsqu'elle procède à l'interpellation et à l'arrestation de « suspects ». Margaret Thatcher déclare, en réponse aux critiques de l'opposition, que « le chômage n'est pas la principale raison des événements ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11-13 avril 1981 - Royaume-Uni. Émeutes raciales dans la banlieue de Londres », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-13-avril-1981-emeutes-raciales-dans-la-banlieue-de-londres/