Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

2-18 juillet 1981

Royaume-Uni. Nouvelles morts de grévistes de la faim

Le 2, devant les Communes, Humphrey Atkins, secrétaire d'État pour l'Irlande du Nord, annonce la création d'un « conseil consultatif », premier pas vers l'octroi de certains pouvoirs à la province. Toutefois, le gouvernement britannique refuse toujours de négocier avec l'I.R.A. tant que huit détenus républicains de la prison de Long Kesh continuent leur grève de la faim afin d'obtenir un statut spécial.

Le 8, Joe McDonnell meurt, au terme de soixante et un jours de jeûne. C'est la cinquième victime de la grève de la faim, depuis la mort de Bobby Sands. Immédiatement, un autre prisonnier prend la relève, et des manifestations ont lieu dans les quartiers catholiques de Belfast, faisant trois morts.

Le 13, Martin Hurson décède après une grève de la faim de quarante-cinq jours. Après cette sixième mort, H. Atkins annonce, le 15, qu'une mission de la Croix-Rouge internationale visitera la prison où sont détenus les républicains, dont sept refusent toujours de s'alimenter.

Le 18, une violente manifestation de soutien à l'I.R.A. rassemble dix mille personnes à Dublin (république d'Irlande) et donne lieu à de graves incidents : cent vingt policiers sont blessés.

— Universalis

Événements précédents