5-27 janvier 1981Royaume-Uni. Changements politiques et rachat du « Times »

 

Le 4, Margaret Thatcher procède au remaniement de son gouvernement, le premier depuis son arrivée au pouvoir en mai 1979. La principale modification est le départ de Norman Saint-John-Stevas, leader conservateur à la Chambre des communes et également ministre des Arts. Il est remplacé par Francis Pym, qui abandonne ainsi le ministère de la Défense où lui succède John Nott, ancien ministre du Commerce. Ces changements marquent un renforcement de l'aile droite du gouvernement.

Le 24, le Parti travailliste, réuni en congrès extraordinaire à Wembley, adopte une motion qui donne aux syndicats 40 p. 100 des mandats du collège élisant le leader du parti. Cet accroissement de l'emprise des Trade Unions sur le parti incite certains membres de l'aile modérée du Labour Party, regroupés autour de Roy Jenkins, ancien président de la Commission des Communautés européennes, à créer « un conseil pour la social-démocratie ». Cette décision risque d'entraîner l'éclatement du Parti travailliste.

Le 27, le gouvernement donne son accord au rachat du Times par Rupert Murdoch, propriétaire australien d'un empire international de presse et de télévision. Les négociations entamées aussitôt avec les syndicats de l'imprimerie aboutiront le 12 février, sauvant ainsi de la disparition un des quotidiens les plus célèbres du monde.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-27 janvier 1981 - Royaume-Uni. Changements politiques et rachat du « Times » », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juillet 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-27-janvier-1981-changements-politiques-et-rachat-du-times/