Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

1er-2 novembre 2006

Côte d'Ivoire. Organisation de la transition politique

Le 1er, le Conseil de sécurité des Nations unies adopte à l'unanimité la résolution 1721 présentée par la France, qui prévoit les modalités de la transition politique en Côte d'Ivoire. À la suite de l'échec de l'organisation d'une élection présidentielle en 2006, comme le prévoyait la résolution 1633 d'octobre 2005, le mandat du président Laurent Gbagbo est prolongé d'un an, mais certains de ses pouvoirs sont confiés au Premier ministre de transition Charles Konan Banny, également reconduit pour un an et de nouveau chargé d'organiser une élection présidentielle avant la fin d'octobre 2007. Ce dernier, toutefois, ne pourra pas effectuer de nominations aux emplois civils et militaires – et notamment pas remplacer le chef de l'armée, un fidèle de Laurent Gbagbo.

Le 2, commentant la résolution, le président Gbagbo déclare que les dispositions de celle-ci « constituent des violations de la Constitution » et « ne seront pas appliquées ». Il demande à l'armée de « défendre la Constitution ».

— Universalis

Événements précédents