1er-17 juin 2007Serbie – Union européenne. Reprise des négociations

 

Le 1er, rencontrant à Berlin le président serbe Boris Tadić, la chancelière allemande Angela Merkel, présidente en exercice de l'Union européenne, annonce une possible reprise des négociations entre Bruxelles et Belgrade en vue de la conclusion d'un accord de stabilisation et d'association (A.S.A.), préalable à l'ouverture de négociations d'adhésion à l'Union. Les négociations d'un A.S.A. avaient été interrompues en mai 2006 en raison du manque de coopération de la Serbie dans la recherche des criminels de guerre, notamment du général Ratko Mladić et de Radovan Karadzić, anciens chefs respectivement militaire et politique des Serbes de Bosnie. La veille, Belgrade avait annoncé l'arrestation du général Zdravko Tolimir, un proche de Ratko Mladić, et la création d'un Conseil de sécurité nationale chargé de traquer les criminels de guerre.

Du 4 au 8, Carla Del Ponte, procureur du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, en visite à Belgrade, se déclare confiante dans « la capacité et la volonté » du nouveau gouvernement serbe d'arrêter et de livrer à la justice internationale les cinq criminels de guerre encore en fuite, « en priorité Ratko Mladić ».

Le 7, le commissaire européen à l'Élargissement, Olli Rehn, annonce la reprise officielle des négociations avec la Serbie, à compter du 13.

Le 17, une opération de police menée conjointement par Belgrade et Podgorica permet l'arrestation au Monténégro du général serbe Vlastimir Djordjević, ancien ministre adjoint au ministère de l'Intérieur et chef de la sécurité publique, accusé de « crimes de guerre et de crimes contre l'humanité » commis au Kosovo.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-17 juin 2007 - Serbie – Union européenne. Reprise des négociations », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-17-juin-2007-reprise-des-negociations/