21 janvier 2007Serbie. Pas de majorité à l'issue des élections législatives

 

Les ultranationalistes du Parti radical serbe (S.R.S.) de Tomislav Nikolić arrivent en tête aux élections législatives, avec 28,7 p. 100 des suffrages et 81 élus sur 250. Le Parti socialiste de Serbie (S.P.S.) de l'ancien dictateur Slobodan Milošević obtient 5,9 p. 100 des voix et 16 élus. Aucun parti n'est en mesure de former seul un gouvernement. Les formations démocratiques et proeuropéennes totalisent toutefois une majorité absolue d'élus, avec 132 députés. Le Parti démocrate (D.S.) du président Boris Tadić progresse fortement, avec 22,9 p. 100 des voix et 65 sièges, le Parti démocratique serbe (D.S.S.) du Premier ministre sortant Vojislav Kostunica obtient 16,7 p. 100, et les libéraux du G17 + du ministre des Finances Mladjan Dinkić, 6,8 p. 100. Le Parti libéral démocrate (L.D.P.) de Cedomir Jovanović, un transfuge du D.S., fait son entrée au Parlement avec 5,3 p. 100 des suffrages et 14 élus. Le taux de participation s'élève à 62 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  21 janvier 2007 - Serbie. Pas de majorité à l'issue des élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-janvier-2007-pas-de-majorite-a-l-issue-des-elections-legislatives/