1er-13 octobre 1999Inde. Victoire aux élections législatives de la coalition au pouvoir

 

Le 1er s'achèvent les élections législatives anticipées qui avaient débuté le 4 septembre. Ce troisième scrutin législatif en trois ans fait suite à la dissolution du Parlement par le président Kocheril Raman Narayanan, en avril, après un vote de défiance. L'Alliance démocratique nationale, coalition de vingt-quatre partis regroupés autour du Bharatiya Janata Party (B.J.P., nationaliste hindou), remporte les élections, avec 298 sièges sur les 537 attribués – dont 182 pour le B.J.P. (+ 1 par rapport au précédent scrutin de février 1998). Le Parti du Congrès et ses alliés obtiennent 136 sièges – dont 112 (— 29) pour la formation de Sonia Gandhi qui subit un grave revers. Avec 103 députés, le Front uni progresse légèrement. Six sièges restent à pourvoir.

Le 13, Atal Bihari Vajpayee, Premier ministre reconduit, prête serment.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-13 octobre 1999 - Inde. Victoire aux élections législatives de la coalition au pouvoir », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-13-octobre-1999-victoire-aux-elections-legislatives-de-la-coalition-au-pouvoir/