1er-13 février 1997France. Licenciement du directeur du Théâtre de Châteauvallon

 

Le 1er, le directeur et fondateur du Théâtre national de la danse et de l'image (T.N.D.I.) de Châteauvallon (Var), Gérard Paquet, reçoit sa lettre de licenciement pour fautes graves signée par l'administrateur provisoire de l'établissement. Gérard Paquet dénonce « le processus d'acharnement du maire de Toulon et du préfet du Var [Jean-Charles Marchiani] ». Depuis les élections municipales de juin 1995, le T.N.D.I. a refusé les subventions de la mairie de Toulon conquise par Jean-Marie Le Chevallier (F.N.) et s'est érigé en lieu de résistance culturelle au Front national. Le licenciement de Gérard Paquet suscite une forte mobilisation des milieux artistiques, appuyés par le ministre de la Culture, Philippe Douste-Blazy.

Le 13, plus de deux mille cinq cents artistes et intellectuels, dont certains venus de Paris à bord d'un « train pour la liberté », manifestent devant le tribunal de grande instance de Toulon, qui examine la demande de dissolution de l'association du T.N.D.I. déposée par la municipalité. Le jugement est reporté.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-13 février 1997 - France. Licenciement du directeur du Théâtre de Châteauvallon », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-13-fevrier-1997-licenciement-du-directeur-du-theatre-de-chateauvallon/