20-31 janvier 1997

France. Accord sur les trente-deux heures à E.D.F.-G.D.F

Le 20, la direction d'E.D.F.-G.D.F. et trois syndicats, la C.F.D.T., la C.G.C. et la C.F.T.C., concluent un accord – le premier du genre dans les services publics – qui prévoit la possibilité pour les 142 000 agents de l'entreprise de réduire leur durée de travail hebdomadaire à trente-deux heures – au lieu de trente-huit –, payées au moins trente-cinq. E.D.F.-G.D.F. s'engage, en contrepartie, à maintenir ses effectifs et à embaucher 15 000 agents en trois ans. Par ailleurs, les heures supplémentaires seront indemnisées sous forme de récupération horaire. La C.G.T., majoritaire, et, dans une moindre mesure, F.O. s'opposent à cet accord qui est signé le 31.

— Universalis

Événements précédents