Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

18-19 août 1987

Liban - Syrie - États-Unis. Libération d'un otage américain et rapprochement américano-syrien

Le 18, Charles Glass, journaliste américain enlevé le 17 juin dans un secteur de Beyrouth sous contrôle syrien, est relâché par ses ravisseurs, qui le laissent « s'évader ». Cette libération, que Damas avait exigée à plusieurs reprises, n'a pu intervenir que grâce à un arrangement syro-iranien. C'est pourquoi le président Reagan exprime ses remerciements « pour toute forme d'assistance assurée par les Syriens ».

Le 19, Washington annonce le prochain retour de l'ambassadeur des États-Unis en Syrie ; celui-ci reviendra en réalité à Damas le 2 septembre. Alors qu'il avait été rappelé en octobre 1986 après l'implication de la Syrie dans une tentative d'attentat contre un avion israélien à Londres, son retour aurait été en fait décidé avant la libération de Charles Glass, mais il est malgré tout significatif d'une nette détente entre Washington et Damas.

— Universalis

Événements précédents