SYRIE, chronologie contemporaine

 

2019

3-14 juin 2019
Europe – Syrie. Rapatriement d’enfants de djihadistes.

Le 3, cinq orphelins norvégiens issus de familles parties combattre en Syrie ou en Irak sont rapatriés du camp d’Al-Hol, dans le nord-est de la Syrie, que contrôlent les forces kurdes.Le 10, douze mineurs, dont dix orphelins, nés de parents français djihadistes et retenus dans les camps syriens d’Al-Hol et Roj, sont rapatriés. Deux orphelins, nés d’un père djihadiste belge et d’une mère néerlandai […] Lire la suite

6 mai 2019
Syrie. Offensive contre la province d’Idlib.

Le secrétaire général de l’ONU António Guterres réclame une « désescalade urgente » des affrontements dans le sud de la province d’Idlib où les attaques de l’armée syrienne appuyée par l’aviation russe se sont intensifiées depuis fin avril. Il appelle notamment Moscou à y faire respecter l’accord de démilitarisation conclu en septembre 2018 avec Ankara. Contrôlée par le groupe djihadiste Hayat Tah […] Lire la suite

29 avril 2019
Irak – Syrie. Message d’Abou Bakr al-Baghdadi.

L’organisation État islamique (EI) diffuse un enregistrement vidéo d’Abou Bakr al-Baghdadi, enregistré après la chute en mars de Baghouz, le dernier bastion de l’EI en Syrie. Le chef de l’EI n’est plus apparu en public depuis la proclamation du « califat » à Mossoul en juin 2014 et n’avait plus publié de message depuis août 2018. Abou Bakr al-Baghdadi annonce que l’EI « vengera » la mort de ses co […] Lire la suite

1er-23 mars 2019
Syrie. Chute de Baghouz et du « califat » de l’État islamique.

Le 1er, les Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par la coalition internationale relancent leur offensive contre le village de Baghouz, dernier réduit de l’organisation État islamique (EI) dans le pays, qu’elles assiègent depuis janvier. Des dizaines de milliers de civils et de membres des familles de djihadistes quittent le village au cours du mois.Le 23, les FDS  […] Lire la suite

20 février 2019
Syrie. Mort d’un cadre français du groupe État islamique.

Le djihadiste français Fabien Clain est tué à Baghouz par une frappe ciblée de la coalition internationale contre l’organisation État islamique (EI). Sa mort ne sera confirmée par la coalition que le 28. Son frère Jean-Michel sera tué deux jours plus tard. Converti comme son frère à l’islam salafiste, Fabien Clain a rejoint celui-ci en Syrie en 2015, après avoir été condamné à cinq ans de prison e […] Lire la suite

6-21 janvier 2019
Syrie. Prise de contrôle de la province d’Idlib par des djihadistes.

Le 6, en visite à Jérusalem, le conseiller américain à la Sécurité nationale John Bolton atténue la portée de l’annonce par le président Donald Trump, en décembre 2018, du retrait des troupes américaines de Syrie, en précisant que celui-ci n’interviendra pas avant que l’organisation État islamique (EI) soit défaite et que « la défense d’Israël et d’autres amis dans la région soit absolument assuré […] Lire la suite

2018

14-26 décembre 2018
Syrie – États-Unis. Annonce du retrait américain de Syrie.

Le 14, les Forces démocratiques syriennes (FDS), dominées par la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), chassent l’organisation État islamique (EI) de Hajin, son dernier fief urbain dans la province de Deir ez-Zor proche de la frontière irakienne, qu’elles assiégeaient depuis septembre avec l’aide de la coalition internationale.Le 17, le président turc Recep Tayyip Erdogan déclare  […] Lire la suite

5 novembre 2018
France – Syrie. Délivrance de mandats d’arrêt contre trois responsables des services de renseignement syriens.

Le quotidien Le Monde révèle la récente délivrance par la justice française, sur la base de la compétence universelle, de mandats d’arrêt internationaux contre trois dirigeants des services de renseignement syriens, pour complicité d’actes de torture, complicité de disparitions forcées, complicité de crimes contre l’humanité et de crimes  […] Lire la suite

14-27 octobre 2018
Syrie. Refus des djihadistes de quitter la zone tampon instaurée dans la province d’Idlib.

Le 14, le groupe djihadiste Hayat Tahrir al-Cham (HTC), ex-branche syrienne d’Al-Qaida, annonce son refus de rendre les armes et de quitter la zone démilitarisée instaurée dans la province d’Idlib par l’accord conclu en septembre par la Russie et la Turquie. L’accord prévoyait leur retrait avant le 15. HTC n’exprime toutefois aucune intention de reprendre les combats.Le 15, les postes-frontières d […] Lire la suite

14-24 septembre 2018
Syrie. Accord entre Moscou et Ankara au sujet de la province d’Idlib.

Le 14, des dizaines de milliers d’opposants au régime de Damas manifestent dans l’enclave d’Idlib, dans le nord-ouest du pays, menacée de reconquête par les forces loyalistes. L’aviation russe a repris ses bombardements sur la province et la Turquie renforce sa présence militaire aux frontières de celle-ci. Idlib, qui compte trois millions d’habitants, est la dernière région contrôlée par les rebe […] Lire la suite

22 août 2018
Syrie – Irak. Nouveau message d’Abou Bakr al-Baghdadi.

Un enregistrement audio du chef de l’organisation État islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi, le premier depuis septembre 2017, est diffusé sur la messagerie Telegram à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Adha qui marque la fin du pèlerinage à La Mecque. Celui-ci continue d’appeler ses partisans à frapper en priorité l’Occident et replace dans le long terme l’action de l’EI, qui a été chassé en 2017  […] Lire la suite

6-25 juillet 2018
Syrie. Reconquête de Deraa et Kuneitra par les forces du régime.

Le 6, les défenseurs de la province rebelle de Deraa, dans le sud-ouest du pays, bombardée par l’aviation russe et assiégée par les forces gouvernementales depuis juin, signent un accord de « réconciliation ». Ils acceptent de déposer les armes en échange d’une amnistie et de leur transfert vers la région d’Idlib, dans le nord-ouest du pays, ou de leur intégration dans les forces syriennes. Dans l […] Lire la suite

4-27 juin 2018
Syrie. Offensive contre le bastion rebelle de Deraa.

Le 4, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo et son homologue turc Mevlut Çavuşoğlu conviennent d’une « feuille de route » pour « assurer la sécurité et la stabilité de Manbij ». Cette ville proche de la frontière turque est occupée depuis 2016 par les Forces démocratiques syriennes (FDS), alliées des États-Unis et de la coalition internationale contre l’organisation État islamique (EI). Proch […] Lire la suite

10 mai 2018
Israël – Syrie. Attaque massive d’Israël contre les forces iraniennes.

Deux jours après l’annonce du retrait des États-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien, l’aviation israélienne frappe des dizaines de sites militaires en Syrie, pour la plupart occupés par les forces iraniennes. Israël déclare avoir agi en réponse à des tirs de roquettes effectués par les forces iraniennes depuis la Syrie vers le plateau du Golan annexé par l’État hébreu. […] Lire la suite

7-21 mai 2018
Syrie. Sécurisation de la Syrie « utile » et de la région de Damas par les forces du régime.

Le 7, les rebelles qui occupaient la ville de Rastan, près de Homs, entament leur évacuation vers Jarablus, à la frontière turque, en application d’un accord de « réconciliation » passé avec le régime et les forces russes. La chute de ce dernier bastion rebelle du centre du pays marque la fin de la reconquête par le régime de la Syrie « utile », qui s’étend de Damas à Alep.Le 17, le président russ […] Lire la suite

7-29 avril 2018
Syrie. Riposte occidentale à l’usage d’armes chimiques.

Le 7, un bombardement à l’arme chimique, dénoncé par les organisations non gouvernementales (ONG) humanitaires et de défense des droits de l’homme syriennes, vise Douma, dernier bastion rebelle de la Ghouta, dans la banlieue de Damas, faisant plusieurs dizaines de morts.Le 8, Paris et Washington conviennent de la nécessité d’une « réponse forte » à cette opération qu’ils attribuent à l’aviation sy […] Lire la suite

15-22 mars 2018
Syrie. Progrès des offensives contre Afrin et la Ghouta.

Le 15, alors que l’offensive terrestre engagée en février par les forces pro-régime progresse dans la Ghouta, banlieue de Damas aux mains des rebelles, l’armée commence à encadrer l’évacuation de milliers de civils victimes des bombardements.Le 18, les forces turques et leurs alliés syriens prennent le contrôle de la ville d’Afrin dans le nord-ouest du pays. Elles avaient engagé en janvier une off […] Lire la suite

3-25 février 2018
Syrie. Annonce sans effet d’un cessez-le-feu dans la Ghouta.

Le 3, le groupe djihadiste Tahrir al-Cham abat un avion russe dont le pilote est tué, dans la province d’Idlib, dans le nord-ouest du pays. Il s’agit du premier avion russe abattu par un tir de missile dans le pays.Le 8, la coalition internationale bombarde des forces paramilitaires loyalistes qui attaquaient ses alliés des Forces démocratiques syriennes dans la province de Deir ez-Zor, dans l’est […] Lire la suite

3-30 janvier 2018
Syrie. Offensives de Damas et d’Ankara contre les rebelles.

Le 3, l’armée appuyée par l’aviation russe lance une nouvelle offensive contre la Ghouta orientale, la banlieue de Damas contrôlée par le groupe djihadiste Tahrir al-Cham, allié à Al-Qaida, et les islamistes de Ahrar al-Cham et Faylaq al-Rahmane.Le 6, les forces russes déjouent une attaque de treize drones artisanaux armés lancée contre deux de leurs bases militaires dans le pays, à Hmeimim et Tar […] Lire la suite

2017

11-26 décembre 2017
Syrie. Visite du président russe Vladimir Poutine.

Le 11, le président russe Vladimir Poutine effectue une visite en Syrie, pour la première fois depuis l’intervention de son pays dans le conflit en septembre 2015. Faisant escale sur la base aérienne russe de Hmeimim, sur le chemin de l’Égypte et de la Turquie, il affirme que « les conditions sont remplies pour un règlement politique [du conflit] sous l’égide de l’ONU à Genève » et annonce sa déci […] Lire la suite

3-28 novembre 2017
Syrie. Reprise de Deir ez-Zor.

Le 3, au terme d’une offensive lancée en septembre avec l’aide de l’aviation russe, du Hezbollah libanais et des milices chiites iraniennes, l’armée reprend le contrôle de la totalité de Deir ez-Zor, dernier grand centre urbain contrôlé par l’organisation État islamique (EI) dans l’est du pays. Le 13, le bombardement par l’aviation syrienne ou russe du marché de la localité rebelle d’Atarib, situé […] Lire la suite

13-26 octobre 2017
Syrie. Reconquête de Raqqa.

Le 13, les forces turques pénètrent dans la province frontalière d’Idlib. Contrôlée par le groupe djihadiste Hayat Tahrir al-Cham (HTC) – dont l’ex-Front al-Nosra constitue le noyau dur –, cette région était jusque-là le théâtre d’intenses bombardements par les aviations russe et syrienne. La région d’Idlib doit constituer la quatrième des « zones de désescalade » programmées en mai lors des pourp […] Lire la suite

6-7 septembre 2017
Syrie. Bombardement israélien d’un site de production d’armes chimiques.

Le 6, l’ONU rend public un rapport de la commission d’enquête sur la situation des droits de l’homme en Syrie qui attribue aux forces gouvernementales la responsabilité du bombardement meurtrier à l’arme chimique de Khan Cheikhoun, dans la province d’Idlib, en avril, qui avait entraîné des représailles américaines sur la base aérienne de Shayrat, proche de Homs.Le 7, l’aviation israélienne frappe  […] Lire la suite

6 août-18 septembre 2017
O.N.U. – Syrie. Démission de Carla Del Ponte de la commission d’enquête de l’ONU sur la Syrie.

Le 6, Carla Del Ponte, ancienne procureure générale des tribunaux pénaux internationaux pour l’ex-Yougoslavie et pour le Rwanda, annonce sa démission de la Commission d’enquête internationale indépendante sur la Syrie créée en août 2011 sous l’égide du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, dont elle était membre depuis septembre 2012. Elle estime que cette commission n’est « portée par aucune vo […] Lire la suite

21-27 juillet 2017
Liban – Syrie. Offensive du Hezbollah contre les combattants djihadistes retranchés au Liban.

Du 21 au 27, la milice chiite libanaise du Hezbollah mène une offensive visant à chasser les quelque mille cinq cents combattants djihadistes de l’ex-Front al-Nosra ou de l’organisation État islamique retranchés dans la région montagneuse d’Ersal, proche de la frontière. Près de soixante mille réfugiés syriens se trouvent également à Ersal. Un accord conclu entre les belligérants à l’issue de l’op […] Lire la suite

2 juillet-3 août 2017
Syrie. Accords de cessez-le-feu avec les groupes armés.

Le 2, à Damas, un attentat à la voiture piégée place Tahrir fait au moins dix-huit morts. C’est l’attentat le plus meurtrier dans la capitale depuis mars.Le 7, la Russie, les États-Unis et la Jordanie concluent un accord qui prévoit l’instauration d’un cessez-le-feu et la création d’une « zone de désescalade » dans les provinces de Kuneitra, Deraa et Soueïda, dans le sud du pays. La création de qu […] Lire la suite

6-30 juin 2017
Syrie. Lancement de l’offensive finale contre Raqqa.

Le 6, les Forces démocratiques syriennes (FDS), dominées par les combattants kurdes et alliées à la coalition internationale contre l’organisation État islamique (EI), annoncent le lancement de la phase finale de leur offensive contre Raqqa, fief de l’EI dans le pays, qu’elles encerclent depuis novembre 2016.Le 18, dans la province de Raqqa, l’aviation américaine abat, pour la première fois depuis […] Lire la suite

4-21 mai 2017
Syrie. Annonce de la création de « zones de désescalade ».

Le 4, la quatrième session des pourparlers sur la paix en Syrie qui se tiennent à Astana, au Kazakhstan, sous l’égide de Moscou, s’achève sur un accord entre la Russie, la Turquie et l’Iran au sujet de la création de « zones de désescalade ». Ces quatre zones, qui doivent bénéficier d’un gel des bombardements, sont prévues dans des régions encore contrôlées par la rébellion : dans la province d’Id […] Lire la suite

15 avril 2017
Syrie. Attentat contre des civils en cours d’évacuation.

Un attentat-suicide à la bombe vise des bus transportant des civils évacués, rassemblés dans la ville de Rachidine, dans la banlieue d’Alep. Cent vingt-six personnes au moins sont tuées. Ces évacuations se déroulent en application d’un accord conclu en mars entre les belligérants sous les auspices du Qatar et de l’Iran. Celui-ci prévoit le déplacement simultané de milliers d’habitants de deux loca […] Lire la suite

4-19 avril 2017
Syrie. Frappe américaine en riposte à une attaque à l’arme chimique.

Le 4, une attaque aérienne à l’arme chimique contre la localité de Khan Cheikhoun, dans la province d’Idlib, cause la mort d’au moins quatre-vingt-sept civils. Mis en cause par les grands pays occidentaux, le régime de Damas nie toute responsabilité. En mars, les djihadistes du Front Fatah al-Cham lié à Al-Qaida ont engagé, depuis cette ville, une offensive contre la capitale provinciale de Hama.  […] Lire la suite

1er-29 mars 2017
Syrie. Fin de l’opération turque « Bouclier de l’Euphrate ».

Le 1er, la Commission d’enquête internationale indépendante sur la Syrie, créée en août 2011 par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, dénonce dans son rapport les « violations des lois humanitaires internationales constitutives de crimes de guerre » commises par « toutes les parties engagées dans la bataille d’Alep » qui s’est achevée en décembre 2016.Le 2, l’armée syr […] Lire la suite

23-28 février 2017
Syrie. Reprise d’Al-Bab par les rebelles pro-turcs.

Le 23, les négociations entre les représentants du gouvernement et de l’opposition politique et militaire reprennent à Genève sous l’égide de l’ONU, après la conclusion d’un cessez-le-feu en décembre 2016 et l’organisation par Moscou, Ankara et Téhéran de discussions au Kazakhstan en janvier.Le 23 également, au terme de deux mois de siège, les forces spéciales turques et les rebelles soutenus par  […] Lire la suite

14-24 janvier 2017
Syrie. Négociations entre le régime et les rebelles modérés.

Le 14, les combattants de l’organisation État islamique (EI) lancent une vaste offensive contre Deir ez-Zor, la grande ville de l’est du pays, qu’ils disputent à l’armée depuis juillet 2014.Le 20 sont publiées des images satellite prouvant les nouvelles destructions commises par l’EI sur le site antique de Palmyre, situé dans le centre du pays, que les djihadistes ont reconquis en décembre 2016.Le […] Lire la suite

2016

5-31 décembre 2016
Syrie. Reconquête d’Alep par les forces du régime.

Le 5, alors que les forces du régime et leurs alliés continuent de progresser dans les quartiers est d’Alep encore tenus par les rebelles, la Russie et la Chine mettent leur veto à l’adoption d’une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU qui demandait l’instauration d’une trêve de sept jours dans la ville.Le 11, les forces de l’organisation État islamique (EI) reprennent le contrôle de la ville […] Lire la suite

6-26 novembre 2016
Syrie. Offensive kurde contre Raqqa et percée des forces du régime à Alep.

Le 6, les Forces démocratiques syriennes (FDS), coalition arabo-kurde, annoncent le lancement d’une vaste offensive contre Raqqa, l’une des deux « capitales », avec la ville irakienne de Mossoul, du « califat » institué par l’organisation État islamique. Les FDS sont encadrées par les Unités de protection du peuple (YPG), bras armé du Parti de l’union démocratique qui est la branche syrienne du Pa […] Lire la suite

3-28 octobre 2016
Syrie. Rupture des discussions américano-russes.

Le 3, alors que les bombardements des quartiers orientaux d’Alep aux mains des rebelles continuent, Washington, constatant que « la Russie et le régime syrien ont choisi de poursuivre une voie militaire », annonce la rupture de ses discussions avec Moscou sur la Syrie.Le 6, Moscou hausse le ton en menaçant de répliquer immédiatement à toute attaque américaine contre les forces syriennes.Le 8, au C […] Lire la suite

4-22 septembre 2016
Syrie. Échec d’une nouvelle trêve et reprise des bombardements sur Alep.

Le 4, l’armée aidée par le Hezbollah et l’aviation russe reprend le siège d’Alep, qui avait été brisé en août.Le 4 également, Ankara annonce que la frontière turco-syrienne est désormais « totalement sécurisée », l’organisation État islamique (EI) en ayant été chassée par l’opération « Bouclier de l’Euphrate » lancée par les forces turques en août.Le 8, le Front Fatah al-Cham, ex-Front al-Nosra, a […] Lire la suite

6-30 août 2016
Syrie. Avancées des milices kurdes et recul de l’EI.

Le 6, les rebelles djihadistes de la coalition Jaysh al-Fatah (« l’Armée de la conquête ») à laquelle appartient le Front Fatah al-Cham (« Front de la conquête du Levant »), ex-Front al-Nosra, appelés en renfort par les rebelles modérés, parviennent à briser le siège que l’armée impose depuis juillet aux quartiers orientaux d’Alep.Le 12, les Forces démocratiques syriennes (FDS) à majorité kurde, a […] Lire la suite

5-31 juillet 2016
Syrie. Opérations armées dans le nord du pays.

Le 5, un attentat-suicide fait au moins vingt-cinq morts à Hassaké, ville à majorité kurde du nord du pays. Évacuée par l’organisation État islamique (EI) en juillet 2015, la ville est contrôlée par l’armée et les Forces démocratiques syriennes (FDS) à majorité kurde. L’EI a perdu du terrain dans cette région au cours des derniers mois au bénéfice des milices kurdes.Le 7, l’armée aidée par l’aviat […] Lire la suite

4-23 mai 2016
Syrie. Nouvelle trêve temporaire et attentats de l’État islamique.

Le 4, Damas s’engage, sous la pression de Moscou et de Washington, à respecter une trêve de deux jours dans son offensive contre Alep où les combats contre les rebelles se sont intensifiés depuis plusieurs semaines. La trêve sera prolongée de quelques jours, puis les bombardements reprendront, bloquant la reprise des négociations de Genève sur la transition politique. Le 13, le Hezbollah, qui comb […] Lire la suite

3-27 avril 2016
Syrie. Reprise des bombardements sur Alep.

Le 3, après Palmyre en mars, l’armée reconquiert Al-Qaryatayn, une autre ville du centre du pays aux mains de l’organisation État islamique (EI). Le 10, la reprise des bombardements sur Alep, dont certains quartiers sont encore tenus par les rebelles, constitue une nouvelle rupture de la trêve instaurée en février. La pression militaire sur la grande ville du nord se maintient tout au long du mois […] Lire la suite

4-31 mars 2016
Syrie. Reconquête de Palmyre.

Le 4, des centaines d’opposants profitent de la trêve instaurée en février pour reprendre, dans plusieurs villes du pays, les manifestations hebdomadaires de protestation qu’ils organisaient en 2011 et 2012. Le 8, les États-Unis déclarent avoir « probablement » tué, le 4, lors d’un raid dans le nord-est du pays, le « ministre de la Guerre » de l’organisation État islamique (EI), le Géorgien Tarkha […] Lire la suite

1er-27 février 2016
Syrie. Offensive contre Alep et accord de cessation des hostilités.

Le 1er, l’armée appuyée par des milices chiites et par l’aviation russe lance un assaut massif contre Alep, deuxième ville du pays, située au nord-ouest, dont les quartiers est sont aux mains de la rébellion depuis juillet 2012. Le 3, l’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie Staffan de Mistura annonce la suspension des négociations sur la transition politique dans le pays, […] Lire la suite

3-31 janvier 2016
Syrie. Progrès militaires du régime et ouverture des négociations de Genève.

Le 3 est publiée sur Internet une vidéo de l’organisation État islamique (EI) mettant en scène des assassinats de prisonniers, dans laquelle un djihadiste à l’accent britannique menace le Royaume-Uni et son Premier ministre David Cameron de représailles après la décision prise par Londres, en décembre 2015, de participer aux bombardements de la coalition internationale contre l’EI en Syrie. Un pré […] Lire la suite

2015

2-18 décembre 2015
Syrie. Adoption d’un processus de paix par le Conseil de sécurité. .

Le 2, le Parlement britannique autorise l’extension à la Syrie des frappes aériennes menées contre les positions de l’organisation État islamique (E.I.) en Irak depuis octobre 2014. En août 2013, il avait rejeté l’emploi de la force contre le régime de Bachar al-Assad. Le 3, l’aviation britannique effectue son premier raid contre une installation pétrolière en Syrie. Le 3 également, les ministres  […] Lire la suite

10-26 novembre 2015
Syrie. Projet français de « grande coalition » contre l’État islamique.

Le 10, l’armée remporte une première victoire depuis le début de l’intervention russe en septembre, en brisant le siège imposé depuis janvier 2014 par l’organisation État islamique (E.I.) à l’aéroport de Koueires, à l’est d’Alep. Les résultats des opérations menées par l’armée restent toutefois très maigres. Le 14, à Vienne (Autriche), les participants à la deuxième réunion du Groupe international […] Lire la suite

3-30 octobre 2015
Syrie. Intensification des initiatives diplomatiques.

Les 3 et 4, l’aviation turque intercepte des avions de chasse russes qui avaient pénétré dans l’espace aérien turc. Ankara dénonce la campagne de bombardements engagée par Moscou en Syrie fin septembre. Le 4, l’organisation État islamique (E.I.) détruit l’arc de triomphe du site antique de Palmyre qu’elle occupe depuis mai. Le 7, la marine russe expérimente de nouveaux missiles de croisière navals […] Lire la suite

28-30 septembre 2015
Russie. Intervention militaire en Syrie.

Le 28, le président russe Vladimir Poutine s’exprime devant l’Assemblée générale des Nations unies pour la première fois depuis 2005. Il fustige l’« arrogance » de la politique extérieure des pays occidentaux et récuse l’universalité du système démocratique que ceux-ci voudraient « exporter ». Au sujet de la Syrie, où de nombreuses forces russes ont été acheminées, Vladimir Poutine appelle à la cr […] Lire la suite

10-30 août 2015
Syrie. Bombardement meurtrier de Douma.

Le 10, les autorités libèrent le militant des droits de l’homme Mazen Darwich, artisan des manifestations pacifiques de 2011 contre le régime de Damas, qui avait été arrêté en février 2012. Le 10 également, un cousin du chef de l’État, Souleiman al-Assad, qui avait tué un officier supérieur quatre jours plus tôt à Lattaquié, dans le fief du régime alaouite, est arrêté. Un millier de personnes avai […] Lire la suite

4-28 juillet 2015
Syrie. Poursuite des affrontements.

Le 4, le groupe État islamique (E.I.) diffuse une vidéo montrant l’exécution par des adolescents de vingt-cinq soldats syriens à Palmyre, qui aurait eu lieu peu de temps après la conquête de la ville par les djihadistes en mai. Le 22, Washington annonce la mort de Mohsen al-Fadhli, chef présumé du groupe Khorasan, proche d’Al-Qaida, tué à Samarda, dans le nord-ouest du pays, le 8, lors d’un bombar […] Lire la suite

16-26 juin 2015
Syrie. Affrontements entre les forces kurdes et l’État islamique.

Le 16, les combattants kurdes des Unités de protection du peuple, bras armé du Parti de l’union démocratique syrien lié au Parti des travailleurs du Kurdistan (P.K.K.) turc, s’emparent de la ville de Tal Abyad, proche de la frontière turque. Contrôlée par le groupe État islamique (E.I.) depuis janvier 2014, cette ville était le seul point de contact et de transit entre la zone occupée par les djih […] Lire la suite

20-30 mai 2015
Syrie. Conquête de Palmyre par l’État islamique.

Le 20, le groupe État islamique (E.I.) s’empare de Palmyre, dans le centre du pays, dont l’armée s’était retirée deux jours plus tôt. La ville majoritairement sunnite abrite un riche site gréco-romain ainsi qu’une prison où des centaines d’islamistes ont été exécutés dans les années 1980. La prise de Palmyre par l’E.I. intervient trois jours après celle de Ramadi, en Irak. Les deux villes sont sép […] Lire la suite

28 mars 2015
Syrie. Conquête d’Idlib par le Front al-Nosra.

Le 28, au terme d’une offensive éclair, les combattants du Front al-Nosra et leurs alliés s’emparent de la ville d’Idlib, dans le nord-ouest du pays. Affilié à Al-Qaida et rival de l’État islamique (E.I.), le Front al-Nosra se renforce, s’assurant le soutien d’autres groupes djihadistes. Sa victoire est saluée par la Coalition nationale syrienne qui représente l’opposition politique en exil. Idlib […] Lire la suite

24-25 février 2015
France – Syrie. Visite d'une délégation de parlementaires français à Damas.

Les 24 et 25, quatre parlementaires français – le député socialiste Gérard Bapt et le sénateur U.M.P. Jean-Pierre Vial, présidents des groupes d'amitié France-Syrie respectivement à l'Assemblée nationale et au Sénat, ainsi que le député U.M.P. Jacques Myard et le sénateur U.D.I. François Zocchetto – se rendent à titre personnel à Damas où, à l'exception de Gérard Bapt, ils rencontrent le président […] Lire la suite

22 février 2015
Turquie – Syrie. Déplacement du mausolée de Suleiman Chah.

Le 22, l'armée turque pénètre dans le nord de la Syrie afin de rapatrier les soldats qui gardaient le tombeau de Suleiman Chah – enclave jouissant d'un statut d'extraterritorialité, située à vingt-cinq kilomètres de la frontière turque – et de déplacer la dépouille du grand-père du fondateur de l'Empire ottoman. Le site était encerclé par les forces de l'État islamique. Les Kurdes syriens du Parti […] Lire la suite

26 janvier 2015
Syrie. Reconquête de Kobané par les forces kurdes.

Les combattants kurdes libèrent la ville de Kobané, assiégée par l'État islamique (E.I.) depuis septembre 2014. Les trois quarts des frappes effectuées depuis cette date dans le pays par la coalition conduite par les États-Unis ont visé les positions de l'E.I. à Kobané. Les troupes de l'E.I. demeurent toutefois présentes dans les campagnes environnantes. […] Lire la suite

18-28 janvier 2015
Israël – Syrie – Liban. Attaque israélienne contre le Hezbollah.

Le 18, l'aviation israélienne détruit un convoi circulant près de Kuneitra, en Syrie, dans la partie du plateau du Golan non occupée par l'État hébreu. Six membres du Hezbollah libanais sont tués, dont son responsable militaire dans la région, Jihad Moughniyeh, et un des commandants des troupes déployées en Syrie en soutien au régime de Bachar al-Assad. Parmi les victimes figurent également six mi […] Lire la suite

2014

15-25 décembre 2014
Syrie. Combats meurtriers dans le nord du pays.

Le 15, le Front Al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaida, s'empare, à l'issue de combats meurtriers, des bases militaires de Wadi al-Deif et Hamidiyé, dans la province d'Idlib, dans le nord-ouest du pays, qu'il assiégeait depuis deux ans. Les djihadistes contrôlent à présent largement cette province. Le 16, Damas demande officiellement l'aide de Téhéran pour combattre le Front Al-Nosra. Le 24, l'État […] Lire la suite

16-25 novembre 2014
Syrie. Nouvelle décapitation d'un otage occidental par l'État islamique.

Le 16, l'État islamique (E.I.) diffuse les images de la décapitation de dix-huit pilotes de l'armée syrienne, ainsi que celles du corps supplicié de l'ancien soldat américain reconverti dans l'humanitaire Peter Kassig, enlevé en octobre 2013 près de Deir Ez-Zor, dans l'est du pays. Le 25, l'aviation du régime, qui n'intervenait plus dans la zone depuis le début des frappes aériennes de la coalitio […] Lire la suite

3-30 octobre 2014
Syrie. Aide des peshmergas irakiens aux Kurdes de Kobané.

Le 3, l'armée lance une offensive sur Alep, dans le nord-ouest du pays, que la rébellion contrôle en partie depuis juillet 2012. Le 15, le Parlement de la région du Kurdistan irakien reconnaît les cantons autonomes kurdes de Syrie et approuve le projet d'une aide militaire aux combattants kurdes syriens. Cette décision marque le rapprochement entre le Parti démocratique du Kurdistan du président d […] Lire la suite

2-20 octobre 2014
Turquie – Syrie. Intervention turque dans la défense des Kurdes syriens.

Le 2, le Parlement turc autorise le gouvernement à intervenir militairement en Syrie et en Irak contre les forces de l'État islamique (E.I.). Ankara hésite toutefois à apporter son soutien aux peshmergas syriens qui défendent la ville frontalière de Kobané, assiégée par l'E.I. depuis septembre. Les formations kurdes syriennes sont en effet des émanations du Parti des travailleurs du Kurdistan (P.K […] Lire la suite

10-29 septembre 2014
Syrie – États-Unis. Frappes américaines contre des positions de l'État islamique en Syrie.

Le 10, le président Barack Obama, qui s'engage à « détruire » l'État islamique (E.I.) et a ordonné des frappes aériennes contre les positions de celui-ci en Irak, annonce qu'il est prêt à étendre à la Syrie sa lutte contre le mouvement djihadiste. Il exclut toutefois toute collaboration avec le régime de Bachar al-Assad que l'E.I. combat également. Le 19, Barack Obama signe une loi qui prévoit l'a […] Lire la suite

13-26 août 2014
Syrie. Avancée des djihadistes de l'État islamique.

Le 13, les forces de l'État islamique (E.I.) mènent une offensive contre plusieurs localités des environs d'Alep, dont elles s'emparent. Cette avancée des islamistes ouvre un nouveau front pour les rebelles de l'Armée syrienne libre qui, assiégés par les forces loyalistes, ne contrôlent déjà plus qu'une partie de la grande ville du nord du pays. Le 19, l'Organisation pour l'interdiction des armes  […] Lire la suite

14 juillet 2014
Syrie. Résolution du Conseil de sécurité sur l'aide humanitaire.

Le Conseil de sécurité de l'O.N.U. adopte à l'unanimité la résolution 2165 qui autorise les agences humanitaires à intervenir en Syrie depuis les pays voisins sans l'accord du régime de Bachar al-Assad. Une précédente résolution sur l'accès de l'aide humanitaire, adoptée en février, n'avait pas été respectée par Damas.  […] Lire la suite

3-23 juin 2014
Syrie. Réélection de Bachar al-Assad à la présidence.

Le 3, une élection présidentielle est organisée dans les zones contrôlées par l'armée, soit 40 p. 100 du territoire. Depuis l'instauration du régime de Hafez al-Assad dans les années 1970, le président était désigné par le parti Baas, puis confirmé par plébiscite. Bachar al-Assad, qui se présente aux côtés de deux candidats inconnus, recueille 88,7 p. 100 des suffrages. Le taux officiel de partici […] Lire la suite

7-22 mai 2014
Syrie. Retrait des rebelles de Homs.

Le 7, les rebelles quittent Homs, dans le centre du pays, où ils étaient assiégés par l'armée depuis juin 2012. Aux termes d'un accord avec le pouvoir, un millier de combattants évacuent la ville avec leurs armes – une première dans le conflit –, en échange de la libération d'une cinquantaine d'otages. Damas présente cette opération comme une phase du « processus de réconciliation nationale ». Le  […] Lire la suite

26 avril 2014
Syrie. Sécurisation par l'armée de la frontière libanaise.

Au terme de six mois d'offensive, l'armée, appuyée par le Hezbollah, reprend le contrôle de la majeure partie du massif du Qalamoun, à la frontière avec le Liban, coupant la rébellion de ses bases arrière dans ce pays, et permettant la réouverture de l'autoroute qui relie Damas à Homs et à la région alaouite.  […] Lire la suite

19-20 avril 2014
Syrie – France. Libération de quatre Français enlevés en Syrie.

Le 19, le reporter Didier François et le photographe Édouard Élias, enlevés dans la région d'Alep le 6 juin 2013, ainsi que le journaliste Nicolas Hénin et le photographe Pierre Torres, enlevés à Raqqa le 22 juin 2013, sont libérés par leurs ravisseurs. Ils étaient aux mains de l'État islamique en Irak et au Levant (E.I.I.L.), groupe djihadiste dissident d'Al-Qaida. Le 20, les quatre hommes regagn […] Lire la suite

10-23 mars 2014
Syrie. Victoire militaire de l'armée.

Le 10, treize religieuses orthodoxes et leurs trois auxiliaires enlevées par le Front al-Nosra en décembre 2013 à Maaloula, au nord de Damas, sont relâchées grâce à une médiation qataro-libanaise, en échange de la libération de plus de cent cinquante prisonnières détenues par le régime de Bachar al-Assad. Le 16, l'armée et le Hezbollah reprennent la ville de Yabroud, située entre Damas et la front […] Lire la suite

6-22 février 2014
Syrie. Suspension de la conférence « Genève 2 ».

Le 6, tandis que l'armée a repris le bombardement des quartiers d'Alep contrôlés par la rébellion, Damas annonce la conclusion avec l'O.N.U. d'un accord autorisant la sortie des civils de Homs et l'accès de l'aide humanitaire dans la ville assiégée par l'armée depuis juin 2012. Parmi les quelque mille cinq cents personnes évacuées par l'O.N.U., de nombreux hommes en âge de combattre seront arrêtés […] Lire la suite

3-31 janvier 2014
Syrie. Organisation de la conférence « Genève 2 ».

Le 3, l'Armée syrienne libre et les groupes rebelles islamistes modérés lancent, dans le nord et l'est du pays, une offensive contre l'État islamique en Irak et au Levant (E.I.I.L.), proche d'Al-Qaida, considéré comme la plus puissante force militaire hostile au régime de Damas, dont ils dénoncent les visées hégémoniques et les exactions sur le terrain. La Coalition nationale syrienne (C.N.S.), qu […] Lire la suite

2013

15 décembre 2013
Syrie. Bombardements massifs sur Alep.

À partir du 15, l'aviation largue des barils d'explosifs sur les quartiers contrôlés par la rébellion à Alep, dans le nord du pays, et sur les villages environnants, faisant des centaines de morts, des civils pour la plupart. Cette offensive massive, qui fait suite à la reconquête de positions dans la province de Damas, intervient un mois avant la date prévue de la conférence de paix de « Genève 2 […] Lire la suite

5-29 novembre 2013
Syrie. Lancement des opérations de démantèlement de l'arsenal chimique.

Le 5, la mission conjointe des Nations unies et de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (O.I.A.C.) présente son rapport devant le Conseil de sécurité de l'O.N.U. Le texte rend compte de l'inspection des sites déclarés par Damas et de la neutralisation des installations de « production, assemblage et remplissage » qui doivent être détruites par Damas entre le 15 décembre 2013 et l […] Lire la suite

1er-30 octobre 2013
Syrie. Début du démantèlement de l'arsenal chimique.

Le 1er, une vingtaine d'experts de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (O.I.A.C.) arrivent dans le pays pour entreprendre le démantèlement de l'arsenal syrien, en application de la résolution du Conseil de sécurité de l'O.N.U. adoptée en septembre. Les opérations de destruction doivent être achevées à la mi-juin 2014. Le 2, le Conseil de sécurité adopte à  […] Lire la suite

4-27 septembre 2013
Syrie. Adoption d'une résolution de l'O.N.U. sur le démantèlement de l'arsenal chimique syrien.

Le 4, un débat sans vote a lieu devant le Parlement français sur l'éventualité d'une intervention militaire contre le régime de Damas. L'opposition dénonce l'isolement de la France et se déclare contre une intervention sans autorisation de l'O.N.U. Les 5 et 6, la réunion du sommet du G20 à Saint-Pétersbourg (Russie) ne permet pas d'avancer sur le dossier syrien. Le président français François Holl […] Lire la suite

5-31 août 2013
Syrie. Massacre à l'arme chimique dans la banlieue de Damas.

Le 5, le président Bachar al-Assad déclare dans un discours télévisé, au sujet du conflit qui oppose le régime à la rébellion depuis mars 2011, que « la crise ne sera résolue que sur les champs de bataille ». Le 6, les rebelles s'emparent, au terme de neuf mois de combats, de la base aérienne de Mennegh, dans la province d'Alep. Le 6 également, le gouvernement italien indique que le prêtre jésuite […] Lire la suite

6-31 juillet 2013
Syrie. Recomposition des forces en présence et nouveaux fronts.

Le 6, à Istanbul (Turquie), les membres de la Coalition nationale syrienne (C.N.S.), principal rassemblement de l'opposition au régime de Bachar al-Assad, élisent leur président: Ahmad Assi Jarba, un chef tribal sunnite proche de l'Arabie Saoudite. Celui-ci doit remplacer Cheikh Ahmad Moaz al-Khatib qui avait démissionné en mars. Le 8, le Premier ministre nommé en mars par la C.N.S., Ghassan Hitto […] Lire la suite

2-18 juin 2013
Syrie. Chute de Qoussair et confirmation de l'utilisation d'armes chimiques par le régime.

Le 2, des affrontements meurtriers opposent des insurgés au Hezbollah libanais – qui soutient l'armée syrienne – à la frontière libano-syrienne, près de la ville de Qoussair, contrôlée par la rébellion et assiégée par l'armée depuis mai. Le 4, sur la foi des résultats de l'analyse des échantillons rapportés de Syrie, en mai, par des journalistes du Monde, le ministre français d […] Lire la suite

3-31 mai 2013
Syrie. Annonce d'une conférence internationale sur fond de violences.

Le 3, l'aviation israélienne effectue un raid aérien contre un entrepôt de missiles situé sur l'aéroport de Damas. Les 3 et 4, l'armée syrienne massacre des centaines de civils sunnites dans la région de Banyas, sur la côte, au sud de Lattaquié, afin de contenir l'avancée rebelle loin de ce fief alaouite – la communauté chiite dont est issu le président Bachar al-Assad. Le 5, un nouveau raid aérie […] Lire la suite

7-30 avril 2013
Syrie. Entrée en scène d'Al-Qaida dans le conflit.

Le 7, Ayman al-Zawahiri, chef d'Al-Qaida, lance un appel en faveur de l'instauration d'un État islamique en Syrie, après la chute du président Bachar al-Assad.Le 9, le chef de la branche irakienne d'Al-Qaida, Abou Bakr al-Baghdadi, annonce la fusion de son groupe avec le Jabhat al-Nosra ou Front al-Nosra (le « Front de secours »), le principal groupe islamiste armé au sein de la rébellion qui comb […] Lire la suite

4-26 mars 2013
Syrie. Incidents frontaliers et recomposition au sein de la C.N.S.

Le 4, les rebelles prennent la ville de Raqqa, dans le nord du pays. Le 6, des rebelles affiliés à l’Armée syrienne libre – la Brigade des martyrs de Yarmouk – enlèvent vingt et un observateurs de la Force des Nations unies chargée d’observer le désengagement sur le plateau du Golan, près du village d’Al-Jamlah, dans le sud de la Syrie. Les ravisseurs exigent le retrait des forces loyalistes syrie […] Lire la suite

2-22 février 2013
Syrie. Controverse autour de la proposition de dialogue avec le pouvoir.

Le 2, à Munich, le chef de la Coalition nationale syrienne (C.N.S.) Cheikh Ahmad Moaz al-Khatib rencontre pour la première fois les ministres des Affaires étrangères iranien et russe. Ces deux importants alliés de la Syrie saluent la proposition faite en janvier par le chef de la C.N.S. d'engager un dialogue avec des représentants du régime de Damas. Le 3, le ministre israélien de la Défense Ehoud […] Lire la suite

2-30 janvier 2013
Syrie. Poursuites des violences et des pressions étrangères.

Le 2, le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme annonce que, selon une estimation, soixante mille personnes seraient mortes dans le pays depuis le début de la guerre civile en mars 2011.Le 6, le président Bachar al-Assad, dans sa première allocution télévisée depuis sept mois, affirme que l'absence d'un dialogue politique pour mettre fin au conflit est liée à l'inexistence de «  […] Lire la suite

2012

3-26 décembre 2012
Syrie. Isolement croissant du régime de Damas.

Le 3, les États-Unis mettent en garde le régime du président Bachar al-Assad contre tout recours à des armes chimiques dans sa lutte contre l'insurrection, à la suite de soupçons relatifs à la préparation de gaz sarin par Damas. Le 4, l'O.T.A.N. décide le déploiement de missiles Patriot en Turquie, le long de la frontière syrienne. Le 11, Washington reconnaît la Coalition nationale syrienne (C.N.S […] Lire la suite

11-17 novembre 2012
Syrie. Unification de l'opposition.

Le 11, les mouvements d'opposition au régime de Bachar al-Assad, réunis à Doha (Qatar), mettent en place la Coalition nationale syrienne des forces de l'opposition et de la révolution. L'assise de celle-ci est plus large que celle du Conseil national syrien (C.N.S.), dominé par les Frères musulmans, qui représente principalement l'opposition en exil. L'initiative en revient à l'homme d'affaires su […] Lire la suite

3-28 octobre 2012
Syrie – Turquie. Tensions entre la Syrie et la Turquie et tentative de trêve.

Le 3, un triple attentat-suicide à la voiture piégée cause la mort de quarante-huit personnes, pour la plupart des soldats loyalistes, à Alep, où l'armée et les rebelles s'affrontent depuis juillet 2012. Le groupe islamiste sunnite Jabhat al-Nosra (le Front de secours) revendique ces attaques.Le 4, au lendemain d'un nouveau tir de mortier des forces syriennes sur un village frontalier turc, qui a  […] Lire la suite

4-29 septembre 2012
Syrie. Intensification des combats.

Le 4, l'armée procède à des bombardements aériens massifs contre Alep, après avoir échoué à reconquérir la deuxième ville du pays en août. Ces bombardements systématiques s'étendent, au cours du mois, à l'ensemble du nord-ouest du pays contrôlé par l'Armée syrienne libre. Le 6, selon un bilan fourni par l'opposition, les combats et les bombardements ont fait cent trente et un morts dans le pays, s […] Lire la suite

2-27 août 2012
Syrie. Contre-offensive du régime à Alep et extension du conflit aux pays voisins.

Le 2, l'ancien secrétaire général des Nations unies Kofi Annan, nommé en février médiateur de la Ligue arabe et de l'O.N.U. en Syrie, annonce qu'il renonce à son mandat. Il déplore la « militarisation » du conflit, tant par le régime de Damas que par la rébellion, ainsi que l'absence de « pression internationale sérieuse, déterminée et unie » sur le président Bachar al-Assad, et dénonce les « init […] Lire la suite

6-30 juillet 2012
Syrie. Offensives de la rébellion contre Damas et Alep.

Le 6 est annoncée la défection du général Manaf Tlass, qui commande une unité d'élite de l'armée syrienne, un proche du président Bachar al-Assad tombé en disgrâce après s'être opposé à la répression de la rébellion contre le régime. Depuis Paris où il s'est réfugié, Manaf Tlass appellera ses compatriotes à « s'unir [...] pour construire une nouvelle Syrie » sans toutefois exhorter les soldats à r […] Lire la suite

2-30 juin 2012
Syrie. Intensification des affrontements.

Le 2, l'Observatoire syrien des droits de l'homme (O.S.D.H.) fait état de la mort de quatre-vingt-neuf personnes au cours de la journée dans le pays, dont cinquante-sept militaires – les plus lourdes pertes enregistrées par l'armée en une journée depuis le début des troubles en mars 2011. L'O.S.D.H. estime à plus de treize mille quatre cents le nombre des victimes des violences depuis cette date.L […] Lire la suite

7-29 mai 2012
Syrie. Massacre de civils à Houla.

Le 7 se déroulent les premières élections législatives « multipartites » grâce à l'abolition dans la Constitution, en février, de la suprématie du parti Baas. L'opposition boycotte le scrutin et l'O.N.U. dénonce une mascarade en contestant la tenue d'élections dans un contexte de violences. L'alliance Unité nationale, favorable au régime de Bachar al-Assad, remporte 183 sièges sur 250. La plupart  […] Lire la suite

2-23 avril 2012
Syrie. Envoi d'une mission d'observateurs de l'O.N.U.

Le 2, Kofi Annan, émissaire conjoint de l'O.N.U. et de la Ligue arabe en Syrie, informe le Conseil de sécurité de la poursuite des violences. En mars, le régime de Damas a accepté son plan de sortie de crise, qui prévoit notamment le retrait de l'armée des centres urbains le 10 et un cessez-le-feu le 12. L'Observatoire syrien des droits de l'homme estime à plus de dix mille cent le nombre de morts […] Lire la suite

1er-29 mars 2012
Syrie. Acceptation par Damas du plan de sortie de crise de Kofi Annan.

Le 1er, l'armée prend le contrôle du quartier rebelle de Baba Amro, à Homs, qu'elle assiégeait depuis un mois. Le 1er également, le Conseil des droits de l'homme de l'O.N.U. adopte une résolution – non contraignante – demandant à la Syrie « d'autoriser un accès libre, total et immédiat » aux personnels humanitaires sur son territoire. Le 2, la France a […] Lire la suite

3-29 février 2012
Syrie. Tentatives internationales de règlement de la crise et siège meurtrier des quartiers rebelles d'Homs.

Le 3, l'armée bombarde les quartiers de Khaldiyé et de Baba Amro, à Homs, bastion de l'insurrection contre le régime de Bachar al-Assad, faisant plus de deux cents morts, des civils pour la plupart. L'Armée libre de Syrie, qui regroupe des insurgés et des soldats déserteurs, contrôle plusieurs quartiers de la ville. La répression continue les jours suivants. Le 4, la Russie et la Chine opposent le […] Lire la suite

6-29 janvier 2012
Syrie. Recrudescence des violences.

Le 6, alors que la répression meurtrière du mouvement d'opposition au régime de Bachar al-Assad se poursuit, une attaque-suicide à Damas cause la mort de vingt-six personnes au moins. Le pouvoir et l'opposition se rejettent la responsabilité de l'attentat. Le 8, la Ligue arabe décide de poursuivre sa mission d'observation, envoyée dans le pays en décembre 2011 pour superviser l'application du plan […] Lire la suite

2011

1er-27 décembre 2011
Syrie. Condamnation de la répression et envoi d'une mission d'observation de la Ligue arabe.

Le 1er, le Haut-Commissariat aux droits de l'homme de l'O.N.U. estime à quatre mille le nombre des victimes de la répression gouvernementale depuis le début du mouvement de contestation en mars. Le 2, le Conseil des droits de l'homme de l'O.N.U. adopte une résolution condamnant les « violations répandues, systématiques et flagrantes » des droits de l'homme par les forces de  […] Lire la suite

2-28 novembre 2011
Syrie. Sanctions contre le régime prises par la Ligue arabe.

Le 2, le régime du président al-Assad déclare accepter le plan de sortie de crise présenté par la Ligue arabe, qui prévoit l'arrêt des violences, la libération des personnes emprisonnées depuis le début des manifestations en mars, l'évacuation des villes par l'armée et l'ouverture d'un dialogue national. Les jours suivants, toutefois, la répression meurtrière ne faiblit pas. Le 5, Damas promet l'a […] Lire la suite

1er-30 octobre 2011
Syrie. Renforcement de l'isolement du régime de Bachar al-Assad.

Les 1er et 2, les représentants de l'opposition au régime de Bachar al-Assad, réunis à Istanbul, en Turquie, formalisent la création du Conseil national syrien (C.N.S.), lequel rassemble nationalistes, libéraux et islamistes et dont la direction est confiée à l'universitaire Burhan Ghalioun. Ce dernier défend l'image d'« une opposition unifiée qui puisse devenir une alternat […] Lire la suite

2-27 septembre 2011
Syrie. Initiative en faveur de l'unification de l'opposition au régime.

Le 2, tandis que la répression meurtrière des manifestations du vendredi se poursuit, l'Union européenne adopte un nouveau train de sanctions contre le régime de Damas en imposant notamment un embargo sur les importations pétrolières. Le 15, à Istanbul, des opposants syriens annoncent la création d'un Conseil national destiné à coordonner la lutte pacifique contre le président Bachar al-Assad et à […] Lire la suite

3-23 août 2011
Syrie. Intensification des pressions sur le régime.

Le 3, alors que la contestation qui sévit dans le pays est violemment réprimée depuis le mois de mars, le Conseil de sécurité des Nations unies condamne « les violations généralisées des droits de l'homme et l'emploi de la force contre des civils par les autorités syriennes », sans toutefois adopter de résolution. Moins contraignant, le texte souligne que « les responsables des violences devront r […] Lire la suite

1er-31 juillet 2011
Syrie. Répression de la contestation à Hama.

Le 1er, baptisé « Journée du départ » par les cyberactivistes, une manifestation rassemblant des dizaines de milliers de personnes se déroule à Hama, l'un des fiefs du mouvement de contestation du régime qui s'étend depuis mars. Le 2, le président al-Assad limoge le gouverneur de la ville. La raison, selon les contestataires, est que celui-ci aurait refusé, la veille, de fai […] Lire la suite

3-24 juin 2011
Syrie. Perte de légitimité du président Bachar al-Assad.

Le 3, la violente répression d'une manifestation contre le régime de Bachar al-Assad, à Hama, à 210 kilomètres au nord de Damas, fait plusieurs dizaines de morts. Lors de l'insurrection islamiste de 1982 menée contre Hafez al-Assad – chef de l'État à l'époque et père de l'actuel président –, la ville avait déjà été le théâtre d'une répression sanglante qui avait provoqué la mort de quelque vingt m […] Lire la suite

6-31 mai 2011
Syrie. Poursuite de la contestation et durcissement de la répression.

Le 6, la « Journée du défi », organisée à l'appel des militants des droits de l'homme grâce à Internet, rassemble des dizaines de milliers de personnes dans plusieurs villes. La répression des manifestations par les forces de sécurité cause la mort d'au moins vingt-six personnes et donne lieu à de nouvelles arrestations massives. Les vendredis suivants, des rassemblements similaires seront tout au […] Lire la suite

3-29 avril 2011
Syrie. Développement du mouvement de contestation et de la répression.

Le 3, le ministre de l'Agriculture Adel Safar est nommé au poste de Premier ministre, à la suite de la démission du gouvernement en mars. Un nouveau cabinet chargé de mener à bien les réformes annoncées par les autorités en mars sera désigné le 14.Le 4, Mohammad Khaled al-Hanousse est nommé gouverneur de Deraa, fief de la contestation, en remplacement de Fayçal Kalthoum, limogé en mars après qu'il […] Lire la suite

15-31 mars 2011
Syrie. Contestation du régime et répression meurtrière.

Le 15, à Damas, une manifestation de quelques dizaines d'opposants au régime de Bachar al-Assad – la première depuis le début des révolutions dans les pays arabes – est dispersée par la police. Le 16, toujours dans la capitale, une manifestation de familles de prisonniers politiques donne lieu à une trentaine d'arrestations. Le 18, à Deraa, au sud de Damas, les forces de l'ordre ouvrent le feu sur […] Lire la suite

2010

24 septembre 2010
Irak – Syrie. Rétablissement des relations diplomatiques.

Le ministre irakien des Affaires étrangères Hoshyar Zebari annonce le rétablissement des relations diplomatiques de son pays avec la Syrie. Les deux États avaient rompu leurs relations en 1980, alors qu'ils étaient dirigés par deux branches rivales du parti Baas. Rétablis une première fois en novembre 2006, les liens avaient été rompus de nouveau en août 2009 après que l'Irak eut accusé la Syrie d […] Lire la suite

6 septembre 2010
Liban – Syrie. Damas disculpé par Saad Hariri pour l'assassinat de son père.

Dans un entretien paru dans le quotidien de langue arabe Sharq Al-Awsat financé par l'Arabie Saoudite, le Premier ministre Saad Hariri qualifie d'«erreurs» les accusations qu'il avait portées contre le régime syrien au lendemain de l'assassinat de son père, l'ancien Premier ministre Rafic Hariri, en février 2005, à Beyrouth. Il affirme que cette «accusation politique» était fon […] Lire la suite

2008

27-28 novembre 2008
Syrie. Rapport de l'A.I.E.A. sur les activités nucléaires présumées de Damas.

Les 27 et 28, le Conseil des gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (A.I.E.A.) discute de son rapport d'enquête sur les activités nucléaires présumées de la Syrie. À l'issue de plusieurs mois de recherches, les agents de l'A.I.E.A. indiquent que le bâtiment de Dair Alzour, détruit lors d'une attaque aérienne israélienne en septembre 2007, présente des caractéristiques « simil […] Lire la suite

26-27 octobre 2008
États-Unis – Syrie. Raid américain sur la Syrie depuis l'Irak.

Le 26, des soldats américains héliportés depuis l'Irak effectuent en plein jour une opération commando en territoire syrien, attaquant un bâtiment civil du village de Soukariyeh, proche de la frontière, et tuant huit personnes avant de regagner leur base. Le 27, le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem rappelle qu'« au regard de la loi internationale, tuer des civils équivaut à u […] Lire la suite

15 octobre 2008
Syrie – Liban. Établissement de relations diplomatiques entre Beyrouth et Damas.

La Syrie et le Liban établissent des relations diplomatiques, pour la première fois depuis leurs indépendances respectives – en 1943 pour celui-ci et 1946 pour celle-là. Cet acte constitue une reconnaissance officielle du Liban par la Syrie qui a soumis le pays du Cèdre à sa tutelle pendant une trentaine d'années. Les forces syriennes ont quitté le Liban en avril 2005.  […] Lire la suite

3-4 septembre 2008
France – Syrie. Visite du président Nicolas Sarkozy en Syrie.

Les 3 et 4, Nicolas Sarkozy effectue la première visite d'un président français en Syrie depuis celle de Jacques Chirac en octobre 2002. Le chef de l'État français souligne la tenue des engagements pris par son homologue syrien lors de sa visite à Paris en juillet, notamment dans le domaine de l'établissement – en cours – de relations diplomatiques avec le Liban. Le président syrien Bachar al-Assa […] Lire la suite

13-14 août 2008
Syrie – Liban. Annonce de l'établissement de relations diplomatiques entre Beyrouth et Damas.

Les 13 et 14, le président libanais Michel Sleimane effectue une visite officielle à Damas où il rencontre son homologue Bachar al-Assad. À cette occasion, les autorités syriennes et libanaises annoncent l'établissement prochain de relations diplomatiques entre les deux pays, pour la première fois depuis leurs indépendances respectives. Les deux chefs d'État affichent leur volonté de résoudre les  […] Lire la suite

1er août 2008
Syrie. Assassinat d'un proche collaborateur du président Bachar al-Assad.

Le général Mohammed Souleimane, conseiller du président Bachar al-Assad en charge des dossiers de sécurité sensibles ainsi que de ceux du parti Baas et de l'armée, est assassiné à Tartous, dans le nord-ouest du pays. Il figurait sur la liste des personnes que la commission internationale d'enquête sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri souhaitait interroger. Il aurait  […] Lire la suite

7-12 juin 2008
France – Liban – Syrie. Visite du président Nicolas Sarkozy au Liban et ouverture en direction de la Syrie.

Le 7, le président français Nicolas Sarkozy se rend en visite à Beyrouth, accompagné des dirigeants des partis de la majorité et de l'opposition parlementaires. Illustrant la volonté de Paris de reprendre position sur la scène libanaise, il encourage l'application de l'accord de Doha qui a mis fin, en mai, à la crise politique et salue l'élection du nouveau président, Michel Sleimane. Parallèlemen […] Lire la suite

24 avril 2008
Syrie. Révélations américaines sur le raid israélien de septembre 2007.

Le 24, aux États-Unis, la C.I.A. dévoile l'information, confirmée par un communiqué de la Maison-Blanche, selon laquelle le raid aérien mené par Israël dans l'est du territoire syrien le 6 septembre 2007 était destiné à détruire un réacteur nucléaire en cours de construction avec l'aide de la Corée du Nord. Damas « nie avec force ces allégations ». Ces informations sont rendues publiques alors que […] Lire la suite

2007

4-30 novembre 2007
Liban – Syrie. Vacance institutionnelle à la tête de l'État.

Le 4, le président français Nicolas Sarkozy dépêche deux proches collaborateurs à Damas pour y discuter du dossier libanais, rompant avec la politique d'isolement de la Syrie appliquée par son prédécesseur. Paris et Damas conviennent de confier au patriarche chrétien maronite, le cardinal Nasrallah Sfeir, le soin de proposer une liste de présidentiables – selon la Constitution libanaise, le présid […] Lire la suite

27 mai 2007
Syrie. Réélection du président Bachar al-Assad.

Le président Bachar Al-Assad, candidat unique présenté par le Parlement dominé par le parti Baas au pouvoir, est reconduit par référendum à la tête de l'État pour un nouveau mandat de sept ans par 97,6 p. 100 des votants. Le ministère de l'Intérieur qualifie la participation d'« énorme », alors que l'opposition avait appelé au boycottage du scrutin.  […] Lire la suite

2006

1er-17 janvier 2006
Liban – Syrie. Poursuite de l'enquête internationale sur l'assassinat de Rafic Hariri.

Le 1er, en Syrie, le parti Baas au pouvoir exclut de ses rangs l'ancien vice-président Abdel Halim Khaddam, qu'il accuse de « trahison ». Réfugié en France après avoir démissionné de ses fonctions en juin 2005, ce dernier avait dénoncé, en décembre, la politique de Damas au Liban.Le 2, la commission d'enquête internationale sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre liban […] Lire la suite

2005

10-30 novembre 2005
Syrie – Liban. Poursuite de l'enquête internationale sur l'assassinat de Rafic Hariri.

Le 10, dans un discours solennel à Damas, le président syrien Bachar Al-Assad s'en prend à ceux qui voudraient lui faire « courber la tête » et « faire plier son peuple »: États-Unis, O.N.U., Liban et Irak. Il rejette implicitement la demande du juge Detlev Mehlis, qui dirige l'enquête internationale sur l'assassinat en février à Beyrouth de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, d'audit […] Lire la suite

12-31 octobre 2005
Liban – Syrie. Rapport de la commission d'enquête de l'O.N.U. sur l'assassinat de Rafic Hariri.

Le 12, le gouvernement de Damas annonce le suicide de son ministre de l'Intérieur, le général Ghazi Kanaan, qui avait été le chef des services de renseignement syriens au Liban jusqu'en 2002. Il avait, à ce titre, été récemment interrogé par le juge allemand Detlev Mehlis qui dirige la commission d'enquête internationale sur l'assassinat, en février, à Beyrouth, de l'ancien Premier ministre libana […] Lire la suite

2004

6-8 janvier 2004
Syrie – Turquie. Visite historique de Bachar el-Assad à Ankara.

Du 6 au 8, Bachar al-Assad effectue la première visite en Turquie d'un président syrien. Ce geste illustre le réchauffement des relations jusque-là très tendues entre les deux pays. Damas et Ankara manifestent notamment une inquiétude commune face à la perspective de la création d'un État kurde indépendant dans le nord de l'Irak, à la suite de l'intervention américano-britannique. De plus, la Syri […] Lire la suite

2001

4-9 mai 2001
Vatican. Voyage du pape Jean-Paul II en Grèce, en Syrie et à Malte.

Les 4 et 5, Jean-Paul II effectue le premier voyage d'un pape en Grèce, où l'Église orthodoxe, qui a le statut d'Église d'État, rassemble 97 p. 100 de la population. Jean-Paul II demande pardon pour les torts causés par l'Église romaine à l'Église orthodoxe, torts que Mgr Christodoulos, archevêque d'Athènes et chef de l'Église grecque, rappelle dans son discours. Les deux ho […] Lire la suite

2000

10-27 juin 2000
Syrie. Mort du président Hafez al-Assad.

Le 10, le président Hafez El Assad, au pouvoir depuis le coup d'État de novembre 1970, meurt d'une crise cardiaque. Le parti Baas désigne aussitôt son fils, Bachar El Assad, comme candidat à sa succession. Ophtalmologue de formation, celui-ci n'a que peu d'expérience politique. La mort du président syrien intervient alors qu'Israël vient d'évacuer le Liban et que l'État hébreu et la Syrie ont enta […] Lire la suite

3-17 janvier 2000
Israël – Syrie. Blocage des pourparlers de paix.

Le 3, les pourparlers de paix reprennent entre le Premier ministre israélien Ehoud Barak et le ministre syrien des Affaires étrangères Farouk El Chareh, à Shepherdstown (Virginie-Occidentale), aux États-Unis. Une première rencontre, en décembre 1999, à Washington, avait mis un terme à quatre années de suspension des discussions bilatérales. Les pourparlers sur les quatre grands dossiers – les fron […] Lire la suite

1999

8-16 décembre 1999
Israël – Syrie. Reprise des négociations de paix bilatérales.

Le 8, le président américain, Bill Clinton, annonce la décision du Premier ministre israélien, Ehoud Barak, et du président syrien, Hafez El Assad, de reprendre les négociations de paix bilatérales au point où elles avaient été abandonnées en février 1996.Le 9, le gouvernement libanais exprime le vœu d'une reprise des négociations de paix avec Israël. La tutelle de la Syrie sur le Liban rapproche  […] Lire la suite

10 février 1999
Syrie. Reconduction d'Hafez al-Assad à la tête de l'État.

Le président Hafez el-Assad est reconduit dans ses fonctions à la tête de l'État pour un cinquième mandat de sept ans à l'issue d'un référendum qui recueille 99,99 p. 100 de votes favorables. Le scrutin a été retardé de deux jours en raison de la mort du roi Hussein de Jordanie aux funérailles duquel le président syrien s'est rendu, malgré la tension qui caractérise les relations entre les deux pa […] Lire la suite

1998

16-18 juillet 1998
Syrie – France. Visite du président Hafez el-Assad en France.

Du 16 au 18, le président syrien Hafez el-Assad effectue en France l'une de ses rares visites à l'extérieur de son pays. Répondant à la visite de Jacques Chirac à Damas, en octobre 1996, il exprime ainsi sa reconnaissance pour la diplomatie « claire et nette » conduite par le président français dans la région. Ses entretiens avec les dirigeants français sont dominés par la question du processus de […] Lire la suite

1994

16-17 février 1994
États-Unis – Syrie. Rencontre au sommet en vue de relancer le processus de paix au Proche-Orient.

Le 16, le président américain Bill Clinton rencontre son homologue syrien Hafez el-Assad à Genève afin de relancer les négociations israélo-syriennes et de poursuivre le rapprochement américano-syrien engagé à l'occasion de la guerre du Golfe. Le président Assad s'affirme prêt à signer la paix. Bill Clinton précise que Damas est disposé à établir des « relations normales et pacifiques » avec Jérus […] Lire la suite

1992

3-24 septembre 1992
Israël – Syrie. Avancées dans les négociations sur le Proche-Orient.

Le 3, le délégué syrien aux négociations de Washington sur le Proche-Orient évoque pour la première fois l'éventualité de la signature d'un traité de paix avec Israël. Damas s'en était jusqu'à présent tenu à exiger le retrait israélien des territoires occupés.Le 10, au grand mécontentement de la droite et des colons israéliens installés sur le plateau du Golan, le Premier ministre israélien, Yitzh […] Lire la suite

24-25 août 1992
Israël. Concessions israéliennes lors des négociations de paix au Proche-Orient.

Le 24 s'ouvre à Washington la sixième session de négociations bilatérales entre Israël, les Palestiniens, la Jordanie, la Syrie et le Liban – la première depuis l'accession des travaillistes au pouvoir à Jérusalem en juin. La délégation israélienne crée la surprise en affirmant pour la première fois que la résolution 242, qui prévoit l'échange de territoires contre la paix, s'applique aux négociat […] Lire la suite

12-13 février 1992
France – Syrie. Visite de Roland Dumas en Syrie.

Les 12 et 13, Roland Dumas, ministre français des Affaires étrangères, se rend à Damas en visite officielle. Avec ses interlocuteurs, dont le président Hafez el-Assad, il évoque la politique syrienne au Liban. L'affaire de l'extradition du criminel de guerre nazi Aloïs Brunner, qui se trouve en Syrie, est abordée, ainsi que le respect des droits de l'homme. En ce qui concerne les négociations de p […] Lire la suite

1991

4-16 décembre 1991
Israël – Syrie – Liban – Jordanie. Les négociations bilatérales de paix bloquées par des questions de procédures.

Le 4, les délégations syrienne, libanaise et jordano-palestinienne répondent à l'invitation des États-Unis, lancée le 22 novembre, de poursuivre à Washington les négociations bilatérales de paix au Proche-Orient entamées le 3 novembre à Madrid. Pour marquer son opposition à la convocation américaine, la délégation israélienne n'arrive que le 9. Mais, comme c'est le jour du quatrième anniversaire d […] Lire la suite

14-31 juillet 1991
Israël – États-Unis. Acceptation par la Syrie du plan de paix américain pour le Proche-Orient.

Le 14, à la veille de l'ouverture du sommet des Sept à Londres, le président syrien Hafez el-Assad annonce qu'il accepte la proposition américaine de conférence de paix au Proche-Orient, fondée sur le principe – non reconnu par Israël – de l'échange des territoires occupés contre la paix. Accueillie favorablement à Washington, cette déclaration surprend Jérusalem qui, le 7 juin, avait répondu néga […] Lire la suite

15-22 mai 1991
Liban – Syrie. Officialisation par un traité de l'hégémonie de la Syrie au Liban.

Le 15, le gouvernement libanais approuve un projet de traité « de fraternité, de coopération et de coordination » avec la Syrie qui instaure des « relations privilégiées » entre les deux pays. Le gouvernement syrien fait de même le 19.Le 22, la signature d'un traité syro-libanais à Damas par les présidents Hafez el-Assad et Elias Hraoui consacre l'hégémonie de la Syrie sur le Liban. Israël condamn […] Lire la suite

1990

28 novembre 1990
Royaume-Uni – Syrie. Rétablissement des relations diplomatiques.

La Grande-Bretagne et la Syrie annoncent la reprise de leurs relations diplomatiques. Celles-ci avaient été rompues en octobre 1986 à la suite d'un attentat terroriste, pour lequel le gouvernement britannique avait alors affirmé détenir la preuve de la complicité des services secrets syriens. […] Lire la suite

1989

27 décembre 1989
Égypte – Syrie. Rétablissement des relations diplomatiques.

Le rétablissement des relations diplomatiques entre Le Caire et Damas marque la fin de l'ostracisme qui frappait l'Égypte au sein du camp arabe depuis la visite du président Anouar el-Sadate à Jérusalem, en 1977, et permet à la Syrie de sortir de son isolement politique au Proche-Orient. […] Lire la suite

1988

27 juin 1988
Liban – Syrie. Expulsion par les dissidents palestiniens prosyriens des partisans de Yasser Arafat du camp de Chatila

Le camp palestinien de Chatila tombe aux mains des dissidents prosyriens d'Abou Moussa après deux mois de combats entre Palestiniens et de bombardements effectués depuis les positions occupées le mois précédent par l'armée syrienne, qui ont fait près de cent morts. Les partisans d'Arafat, qui avaient repris au début de mai le contrôle de ce camp en ruine, sont transférés vers le camp d'Aïn-el-Hélo […] Lire la suite

6-27 mai 1988
Liban – Syrie. Entrée de l'armée syrienne dans la banlieue sud de Beyrouth

Le 6 débute une sanglante bataille entre les deux milices chiites d'Amal et du Hezbollah aux portes de Beyrouth-Ouest, où l'armée syrienne est déployée.Le 15, le général Ghazi Kanaan, chef des services de renseignement de l'armée syrienne au Liban, annonce l'intention de la Syrie d'investir la banlieue sud afin d'y rétablir l'ordre.Le 27, alors que le bilan des combats s'élèverait, selon les sourc […] Lire la suite

16-25 avril 1988
Proche-Orient. Assassinat d'Abou Jihad et reprise du dialogue syro-palestinien

Le 16, Abou Jihad, l'un des chefs historiques de la résistance palestinienne, numéro deux du Fath, principale composante de l'O.L.P., est assassiné dans sa résidence de Sidi Bou Saïd, près de Tunis. De son vrai nom Khalil el Wazir, ce très proche collaborateur de Yasser Arafat était l'organisateur de la force armée palestinienne et de ses réseaux clandestins ; il était aussi le responsable, au sei […] Lire la suite

1987

18-19 août 1987
Liban – Syrie – États-Unis. Libération d'un otage américain et rapprochement américano-syrien

Le 18, Charles Glass, journaliste américain enlevé le 17 juin dans un secteur de Beyrouth sous contrôle syrien, est relâché par ses ravisseurs, qui le laissent « s'évader ». Cette libération, que Damas avait exigée à plusieurs reprises, n'a pu intervenir que grâce à un arrangement syro-iranien. C'est pourquoi le président Reagan exprime ses remerciements « pour toute forme d'assistance assurée par […] Lire la suite

1986

19 décembre 1986
Liban – Syrie. Répression syrienne à Tripoli et poursuite de la « guerre des camps »

Les intégristes sunnites du Mouvement d'unification islamique (M.U.I.), alliés de longue date des Palestiniens arafatistes, attaquent des positions syriennes à Tripoli, chef-lieu du nord du Liban. Il s'ensuit de très violents combats et, pendant plusieurs jours, l'armée syrienne pourchasse les intégristes dans la région de Tripoli. Le bilan de cette répression varie, selon les sources, entre cent  […] Lire la suite

17-27 novembre 1986
République fédérale d'Allemagne – Syrie. Condamnation de deux terroristes à Berlin-Ouest et expulsion de diplomates

Le 17 s'ouvre devant un tribunal de Berlin-Ouest le procès de deux Jordaniens jugés pour avoir commis un attentat dans cette ville, le 29 mars, contre la Société germano-arabe. L'un des accusés assure avoir agi sur les ordres de son frère, Nezar Hindawi, condamné pour tentative d'attentat contre un Boeing d'El Al. D'autre part, l'ambassade de Syrie en R.D.A. et les services secrets syriens sont mi […] Lire la suite

10-14 novembre 1986
Royaume-Uni – Syrie – C.E.E. Adoption de sanctions contre la Syrie par la C.E.E. et les États-Unis à la demande de Londres

Le 10, les ministres des Affaires étrangères des Douze se retrouvent à Londres pour discuter à nouveau, après la réunion du 27 octobre, de l'implication syrienne dans l'affaire Hindawi, qui a provoqué la rupture des relations entre Londres et Damas. Des sanctions limitées contre la Syrie sont approuvées par onze pays de la C.E.E., la Grèce refusant de s'y associer : la principale concerne l'arrêt  […] Lire la suite

6-27 octobre 1986
Royaume-Uni – Syrie. Condamnation du terroriste Nezar Hindawi et rupture des relations diplomatiques

Le 6 s'ouvre, devant le tribunal de l'Old Bailey à Londres, le procès de Nezar Hindawi, ressortissant jordanien ayant tenté en avril de faire exploser en vol un Boeing 747 de la compagnie israélienne El Al en cachant une bombe dans le sac de sa fiancée irlandaise. L'enquête avait mis en évidence les complicités syriennes dont il avait bénéficié, Hindawi affirmant même avoir rencontré l'ambassadeur […] Lire la suite

4-29 juillet 1986
Liban – Syrie. Déploiement de soldats syriens à Beyrouth-Ouest

Le 4, deux cents soldats syriens se déploient à Beyrouth-Ouest : ce retour dans la capitale libanaise est le premier depuis le retrait consécutif à l'invasion israélienne de juin 1982. En application d'un plan de sécurité conclu à la mi-juin, les unités spéciales de commandos de l'armée syrienne assistent l'armée et les forces de sécurité intérieure libanaises pour mettre fin aux affrontements ent […] Lire la suite

16-29 avril 1986
Syrie. Attentats meurtriers dans le nord du pays

Le 16, huit attentats sont commis dans le nord de la Syrie, à proximité des villes de Tartous, Homs et Lataquieh : ils visent des autobus militaires transportant des élèves officiers, mais aussi des autobus civils. Le nombre des tués est d'au moins cent quarante. La responsabilité de ces attentats est d'abord attribuée à Israël puis à l'Irak. Selon certaines sources, des militaires syriens auraien […] Lire la suite

13-28 janvier 1986
Liban – Syrie. Victoire des adversaires de l'accord intermilices au sein des milices chrétiennes

Le 13, des affrontements opposent dans les banlieues nord et est de Beyrouth des miliciens chrétiens : les uns, autour de Élie Hobeika, chef des Forces libanaises (milices chrétiennes unifiées), sont favorables à l'accord intermilices, signé le 28 décembre 1985 à Damas, qui prévoit d'importants changements politiques et constitutionnels au Liban ; les autres y sont hostiles. Mais aucune des deux p […] Lire la suite

1985

30-31 décembre 1985
Jordanie – Syrie. Visite du roi Hussein à Damas

Les 30 et 31, le roi Hussein de Jordanie et le président syrien Hafez el-Assad s'entretiennent à Damas pour la première fois depuis janvier 1979. Cette visite officielle du roi Hussein à Damas, sept semaines après celle du Premier ministre jordanien, confirme le rapprochement syro-jordanien. Aucun communiqué commun n'est publié à l'issue de cette rencontre au sommet. […] Lire la suite

28 décembre 1985
Liban – Syrie. Conclusion d'un accord intermilices à Damas

Un accord de paix est signé à Damas par les chefs des trois principales milices combattantes, Élie Hobeika (Forces libanaises ; chrétien), Nabih Berri (Amal ; chiite) et Walid Joumblatt (P.S.P. ; druze). Cet accord, en négociation depuis le mois de septembre sous l'égide de la Syrie, prévoit la fin de l'état de guerre dans un délai d'un an et définit dans le détail de nouvelles structures institut […] Lire la suite

12-13 novembre 1985
Syrie – Jordanie. Rapprochement syro-jordanien

Les 12 et 13, Zaid Rifai effectue en Syrie la première visite d'un Premier ministre jordanien depuis sept ans, mettant fin à une période de graves tensions entre les deux pays. Ce rapprochement a été rendu possible grâce à l'intervention de l'émir Abdallah, prince héritier saoudien, à qui le sommet de Casablanca, du 4 au 7 août, avait confié une mission de conciliation. À l'issue de six heures d'e […] Lire la suite

15-30 septembre 1985
Liban – Syrie. Violents combats à Tripoli et enlèvement de quatre Soviétiques à Beyrouth

Le 15, des affrontements très violents commencent à Tripoli, chef-lieu du Liban du Nord, entre intégristes musulmans et milices prosyriennes. Les miliciens du Parti arabe démocratique, qui sont des alaouites prosyriens, tentent de se réinstaller dans le centre de Tripoli en s'appuyant sur l'armée syrienne, présente tout autour de la ville. Mais le centre de Tripoli est solidement tenu par les mili […] Lire la suite

1984

26-28 novembre 1984
France – Syrie. Visite officielle du président François Mitterrand en Syrie

Du 26 au 28, François Mitterrand est le premier chef d'État français à se rendre en visite officielle en Syrie depuis l'indépendance de ce pays en 1943. L'opportunité de ce voyage a été mise en cause, en raison des liens qui lient Moscou et Damas et de la responsabilité supposée de la Syrie dans de graves actes terroristes, comme l'assassinat de Louis Delamare, ambassadeur de France à Beyrouth, ou […] Lire la suite

11 mars 1984
Syrie. Nomination de trois vice-présidents

Le président Hafez el-Assad nomme trois vice-présidents. Il s'agit de son frère, le colonel Rifaat el-Assad, du vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Abdelhalim Khaddam, et du secrétaire régional adjoint du parti Baas Mohamed Zouheir Macharkah. Ces nominations auraient pour but de freiner les ambitions de Rifaat el-Assad, accusé par certains proches du chef de l'État ainsi que  […] Lire la suite

3-4 janvier 1984
États-Unis – Syrie. Libération d'un pilote américain détenu en Syrie

Le 3, le lieutenant Robert Goodman, pilote noir américain fait prisonnier par les Syriens le 4 décembre 1983 après la destruction de son appareil au-dessus du Liban, est libéré et remis au révérend Jesse Jackson, candidat noir à l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle américaine de novembre 1984, venu à Damas pour obtenir cette libération.Le 4, le pasteur Jackson et le lieutenant Go […] Lire la suite

1983

14-30 novembre 1983
Liban – Syrie. Annulation de la visite en Syrie du président Gemayel

Le 14, la visite que devait effectuer le président Gemayel à Damas est reportée en raison de l'hospitalisation du président Assad qui ne réapparaîtra en public que le 30, très affaibli. […] Lire la suite

23-26 septembre 1983
Proche-Orient. Encerclement des fidèles de Yasser Arafat par l'armée syrienne dans le Nord-Liban

Le 23, l'armée syrienne fait évacuer le millier de combattants palestiniens « loyalistes » du Fath qui étaient encore dans la partie centrale de la plaine de la Bekaa pour les refouler plus au nord dans la région du Hermel. La Syrie intervient ainsi pour la première fois ouvertement et directement dans le conflit qui oppose, depuis le 9 mai, au sein du Fath, la principale organisation palestinienn […] Lire la suite

23-30 juillet 1983
Proche-Orient. Appel à l'aide de Yasser Arafat aux pays arabes dans le conflit palestino-syrien

Le 23, les combats, interrompus depuis le 2, reprennent entre loyalistes et dissidents du Fath, la principale organisation de l'O.L.P.Entre le 23 et le 29, les forces loyalistes repoussent une importante offensive des dissidents autour de Jdita qui domine légèrement la route Chtaura-Beyrouth et dont la conquête aurait permis aux rebelles d'étrangler les dernières positions loyalistes dans cette pa […] Lire la suite

4 juin-1er juillet 1983
Proche-Orient. Crise entre Yasser Arafat et la Syrie

Le 4, ont lieu à Baalbek (nord-est du Liban, les premiers combats entre Palestiniens depuis que, le 9 mai, certains membres du Fath, la principale organisation de l'O.L.P., sont entrés en dissidence.Le 21, après des affrontements intermittents, les rebelles réussissent à prendre le contrôle de la route Beyrouth-Damas, ce qui coupe les voies de communication des forces loyales à Yasser Arafat, qui  […] Lire la suite

6-27 mai 1983
Proche-Orient. Nouvelle tension entre Jérusalem et Damas à la suite de la signature du traité israélo-libanais

Le 6, le gouvernement israélien donne son approbation de principe au projet d'accord avec le Liban, mis au point grâce à une « navette » entre Jérusalem et Beyrouth de George Shultz, secrétaire d'État américain, arrivé dans la région le 25 avril. Le Conseil des ministres israélien demande cependant quelques « éclaircissements sur les problèmes politiques et de sécurité ».Le 7, George Shultz achève […] Lire la suite

11-15 février 1983
France – Jordanie – Irak – Syrie. Voyage de Claude Cheysson au Proche-Orient

Le 11, Claude Cheysson commence par Amman une tournée dans trois pays du Proche-Orient. Il est reçu par le roi Hussein de Jordanie avec lequel il s'entretient surtout de la question du Proche-Orient.Les 12 et 13, le ministre français des Relations extérieures est à Bagdad où il va contribuer à aider l'Irak qui éprouve des difficultés financières en raison de son conflit avec l'Iran. Dans ce confli […] Lire la suite

1982

8-10 avril 1982
Irak – Syrie. Aggravation de la tension entre Bagdad et Damas

Le 8, la Syrie ferme sa frontière avec l'Irak, puis, le 10, interdit le transit du pétrole irakien par l'oléoduc Kirkouk-Banias qui traverse son territoire. La tension entre les deux pays s'est aggravée après la révolte en février, à Hama (Syrie), des Frères musulmans soutenus, selon Damas, par Bagdad. D'autre part, la Syrie soutient ouvertement l'Iran dans le conflit irano-irakien. Au moment où l […] Lire la suite

3-24 février 1982
Syrie. Très violents affrontements à Hama

Le 3, des troubles sanglants éclatent à Hama, quatrième ville syrienne, située à 200 kilomètres au nord de Damas. Hama, ville de 280 000 habitants, en majorité musulmans sunnites, est un des fiefs des activistes islamiques, regroupés surtout au sein de la confrérie des Frères musulmans qui s'opposent aux shi'ites alaouites du régime baassiste. Bien que très peu d'informations filtrent sur les évén […] Lire la suite

1981

14-20 décembre 1981
Israël. Annexion du Golan et réactions internationales

Le 14, Menahem Begin réunit un Conseil des ministres extraordinaire qui décide de soumettre à la Knesset un projet d'extension de la loi israélienne au Golan. Ce territoire, occupé depuis 1967, est un plateau de moins de 2 000 kilomètres carrés, du haut duquel l'armée syrienne avait souvent bombardé le territoire israélien. La Knesset, aussitôt convoquée, adopte en urgence le texte proposé par le  […] Lire la suite

29 novembre 1981
Syrie. Attentat à Damas

Une voiture piégée explose en plein centre de Damas, provoquant des dégâts considérables : le bilan de l'attentat s'élèverait à près de cent cinquante morts. Les autorités accusent les Frères musulmans d'être à l'origine de cet acte de terrorisme. […] Lire la suite

1er-30 avril 1981
Liban – Syrie. Reprise des combats entre troupes syriennes et milices chrétiennes

Le 1er, à Zahlé, dans la plaine de la Bekaa, au centre du Liban, de violents affrontements à l'artillerie lourde opposent les troupes syriennes de la Force arabe de dissuasion (F.A.D.) et les milices phalangistes chrétiennes qui tiennent la ville. Au bout d'une semaine de combats et de bombardements, la ville de Zahlé est totalement encerclée par les Syriens.Le 2, à Beyrouth […] Lire la suite

— Universalis