Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

12 août 1987

États-Unis. Mea culpa du président Ronald Reagan concernant l'« Irangate »

Ronald Reagan, dans une allocution télévisée, reconnaît que la vente d'armes à l'Iran pour obtenir la libération des otages était une « erreur » et qu'il a, « avec entêtement, poursuivi une politique qui faisait faillite ». Tout en soulignant qu'il a « l'ultime responsabilité devant le peuple américain », il critique ses collaborateurs de ne pas l'avoir informé des détournements de fonds en provenance de Téhéran au profit des contras nicaraguayens. Mais ce mea culpa, qui a pour objectif de tenter de tirer un trait sur le scandale de l'« Irangate », est accueilli avec scepticisme.

— Universalis

Événements précédents