17 décembre 1995Autriche. Le Parti social-démocrate au pouvoir renforcé par les élections législatives

 

En remportant 38,06 p. 100 des voix (+ 2,83 p. 100 par rapport au précédent scrutin d'octobre 1994) et 72 sièges (+ 6) sur 183, le Parti social-démocrate du chancelier Franz Vranitzky conforte sa position de premier parti du pays lors d'élections législatives anticipées qui ne modifient pas sensiblement l'échiquier politique. Ces élections avaient été organisées à la suite de la rupture de la coalition gouvernementale, en octobre, par le Parti populaire (conservateur) de Wolfgang Schüssel, partisan d'une plus grande rigueur budgétaire. Celui-ci ne réalise pas la percée espérée ; il obtient 28,29 p. 100 des voix (+ 0,55 p. 100) et des 53 députés (+ 1). Avec 21,89 p. 100 des voix (— 0,75 p. 100) et 41 élus (— 1), le Parti libéral (F.P.Ö., droite nationaliste) de Jörg Haider stagne. Le Forum libéral, scission du F.P.Ö., obtient 5,51 p. 100 des voix (— 0,23 p. 100) et 9 sièges (— 1), et les Verts, 4,81 p. 100 (— 2,20 p. 100) et 8 sièges (— 5). Le taux de participation est de 85,98 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17 décembre 1995 - Autriche. Le Parti social-démocrate au pouvoir renforcé par les élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 mai 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-decembre-1995-le-parti-social-democrate-au-pouvoir-renforce-par-les-elections-legislatives/