10 novembre 1991Autriche. Succès de la droite nationaliste et xénophobe aux élections provinciales à Vienne

 

Les élections provinciales à Vienne sont marquées par le recul des deux partis de la coalition gouvernementale : le Parti social-démocrate (S.P.Ö.), avec 47,7 p. 100, perd 7,2 p. 100 des voix par rapport à 1987, et le Parti populiste (Ö.V.P.), son allié au niveau national, avec 18,1 p. 100, perd plus de 10 p. 100. Cependant, le maire (socialiste) Helmut Zilk conserve la majorité des sièges à la Diète viennoise. La surprise réside dans le score du Parti libéral (F.P.Ö., droite nationaliste et xénophobe), qui devient, avec 22,6 p. 100 des voix, la deuxième force politique locale. Son chef, Jörg Haider, qui n'était pas candidat à Vienne, a dénoncé, durant la campagne, le laxisme de la classe au pouvoir à l'égard de l'immigration, essentiellement en provenance d'Europe orientale ou de Yougoslavie.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  10 novembre 1991 - Autriche. Succès de la droite nationaliste et xénophobe aux élections provinciales à Vienne », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 avril 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-novembre-1991-succes-de-la-droite-nationaliste-et-xenophobe-aux-elections-provinciales-a-vienne/