9 octobre - 30 novembre 1994Autriche. Fort recul de la coalition sortante au Parlement

 

Le 9, la coalition sortante, au pouvoir depuis janvier 1987, enregistre un recul lors des élections législatives tout en conservant la majorité absolue au Parlement. Elle perd toutefois la majorité des deux tiers nécessaire pour faire adopter les lois constitutionnelles, dont la ratification de l'adhésion à l'Union européenne approuvée par référendum en juin. Les sociaux-démocrates du chancelier Franz Vranitzky obtiennent 35,23 p. 100 des suffrages (— 7,6 p. 100 par rapport au scrutin d'octobre 1990) et 66 élus (— 14), leurs alliés conservateurs du Parti populaire remportent 27,74 p. 100 des voix (— 4,3 p. 100) et 52 sièges (— 8). La principale progression est celle de la droite nationaliste (F.P.O., extrême droite), antieuropéenne et xénophobe, de Jörg Haider, qui recueille 22,64 p. 100 des suffrages (+ 6,24 p. 100) et obtient 42 députés (+ 9). Issu d'une scission du F.P.Ö. en 1993, le Forum libéral – européen – remporte 5,74 p. 100 des voix et 10 sièges. Les Verts obtiennent 7,01 p. 100 (+ 2,21 p. 100) des suffrages et 13 élus (+ 3). Le taux de participation est de 78,06 p. 100.

Le 14, le président Thomas Klestil charge le chancelier Franz Vranitzky de former un nouveau gouvernement.

Le 25 novembre, les sociaux-démocrates et les conservateurs décideront de reconduire leur coalition au pouvoir après s'être accordés sur un programme gouvernemental de rigueur. Le 30 novembre, le nouveau gouvernement prête serment.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  9 octobre - 30 novembre 1994 - Autriche. Fort recul de la coalition sortante au Parlement », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/9-octobre-30-novembre-1994-fort-recul-de-la-coalition-sortante-au-parlement/