Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

10-13 mars 1988

Autriche. Cinquantième anniversaire de l'Anschluss

  • Article mis en ligne le

Le 10 débute une série de cérémonies célébrant le cinquantième anniversaire de l'Anschluss (annexion de l'Autriche par l'Allemagne hitlérienne en mars 1938). Kurt Waldheim, chef de l'État, dont les silences quant au sort des déportés pendant la Seconde Guerre mondiale viennent d'être dénoncés par une commission internationale d'historiens et qui a renoncé, en février, à présider les cérémonies officielles, prononce une allocution télévisée dans laquelle il reconnaît la culpabilité « d'Autrichiens » dans les crimes nazis.

Le 11, l'appel à une minute de silence dans l'ensemble du pays, à 11 h 10, est inégalement suivi par la population.

Le 13, le chancelier Franz Vranitzky s'adresse à la communauté juive de Vienne, réunie dans l'ancien siège de la Gestapo, tandis que près de dix mille personnes défilent, à l'appel du mouvement Nouvelle Autriche, pour réclamer la démission de Kurt Waldheim, dont l'attitude semble paradoxalement avoir fait progresser sur le chemin de la lucidité l'opinion publique d'un pays fréquemment présenté comme la « première victime » du national-socialisme.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents