AUTRICHE, chronologie contemporaine

 

2019

17-27 mai 2019
Autriche. Chute du gouvernement de Sebastian Kurz.

Le 17, deux médias allemands, l’hebdomadaire DerSpiegel et le quotidien Süddeutsche Zeitung, diffusent une vidéo filmée en caméra cachée en juillet 2017 à Ibiza (Espagne), au moment de la campagne pour les élections législatives autrichiennes, qui met en cause le vice-chancelier Heinz-Christian Strache. Celle-ci montre […] Lire la suite

24 janvier 2019
Union européenne – Autriche. Lancement par Bruxelles d’une procédure contre l’Autriche.

La Commission européenne annonce le lancement d’une procédure d’infraction contre l’Autriche, en relation avec une loi adoptée en octobre 2018 et entrée en vigueur le 1er janvier 2019, qui indexe le montant des allocations familiales sur le niveau de vie du pays d’origine des travailleurs dont les enfants vivent à l’étranger, en violation du règlement européen sur la coordin […] Lire la suite

2018

3 décembre 2018
Hongrie – Autriche. Transfert à Vienne de l’université d’Europe centrale.

L’université d’Europe centrale (CEU), ouverte à Budapest en 1991 par le milliardaire américain d’origine hongroise George Soros, annonce le transfert de ses locaux à Vienne, en Autriche, à compter de la rentrée 2019, en raison du refus des autorités de prolonger son accréditation. La CEU s’était pourtant pliée à l’obligation, imposée aux universités étrangères par une loi d’avril 2017, de disposer […] Lire la suite

24 octobre 2018
Autriche. Adoption d’une loi indexant les allocations familiales sur le pays d’origine.

Le Parlement adopte un projet de loi présenté par le gouvernement conservateur de Sebastian Kurz, qui indexe le montant des allocations familiales sur le niveau de vie du pays d’origine des travailleurs dont les enfants vivent à l’étranger. La Commission européenne annonce qu’elle pourrait engager une procédure d’infraction contre cette mesure qui viole le droit européen. […] Lire la suite

1er juillet 2018
Autriche – Union européenne. Présidence du Conseil de l’UE assurée par Vienne.

L’Autriche prend pour six mois la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne (UE). […] Lire la suite

8 juin 2018
Autriche. Expulsion d’imams.

Comme il l’avait promis lors de sa campagne électorale, le chancelier Sebastian Kurz annonce son intention d’expulser jusqu’à soixante imams islamistes et de fermer sept mosquées. La loi interdit tout financement étranger de l’islam, ainsi que toute propagande islamiste. Le conseil représentatif des musulmans dans le pays est dominé par des représentants originaires de Turquie. Cette décision, app […] Lire la suite

13-31 janvier 2018
Autriche. Manifestation contre le retour du FPÖ au gouvernement.

Le 13, plusieurs dizaines de milliers de personnes manifestent à Vienne contre le retour au gouvernement, en décembre 2017, du Parti libéral (FPÖ, extrême droite), au côté du Parti populaire (ÖVP, conservateur), à la suite des élections législatives d’octobre. Ils demandent notamment la démission du ministre de l’Intérieur Herbert Kickl (FPÖ) qui s’est prononcé en faveur du regroupement « concentr […] Lire la suite

2017

15-19 décembre 2017
Autriche. Formation d’un gouvernement de coalition ÖVP-FPÖ.

Le 15, Sebastian Kurz, président du Parti populaire (ÖVP, conservateur) victorieux des élections législatives d’octobre, et Heinz-Christian Strache, chef du Parti libéral (FPÖ, extrême droite) arrivé en troisième position, annoncent la conclusion d’un accord de gouvernement.Le 18, le nouveau gouvernement prête serment, alors que quelques milliers de personnes manifestent contre le retour du FPÖ au […] Lire la suite

5 décembre 2017
Autriche. Ouverture du mariage aux personnes de même sexe.

La Cour constitutionnelle ordonne l’ouverture du mariage aux personnes de même sexe avant le 1er janvier 2019, jugeant que son interdiction « viole le principe de l’égalité et de la non-discrimination des personnes sur la base de qualités personnelles telles que l’orientation sexuelle ». Le Parti populaire (conservateur) au pouvoir s’est toujours oppos […] Lire la suite

15-20 octobre 2017
Autriche. Victoire des conservateurs aux élections législatives.

Le 15 se déroulent des élections législatives anticipées, organisées à la suite de la dénonciation, en mai, par le nouveau président du Parti populaire (conservateur, ÖVP) Sebastian Kurz, de la grande coalition gouvernementale qu’il formait depuis janvier 2007 avec le Parti social-démocrate (SPÖ) du chancelier Christian Kern. La campagne électorale est dominée par la question de l’immigration musu […] Lire la suite

2016

4 décembre 2016
Autriche. Élection à la présidence d’Alexander Van der Bellen.

Le candidat indépendant soutenu par les Verts Alexander Van der Bellen est élu président avec 53,8 p. 100 des suffrages, contre 46,2 p. 100 pour son adversaire du Parti de la liberté (FPÖ, extrême droite) Norbert Hofer. Le second tour de l’élection présidentielle, qu’il avait remporté d’une courte tête en avril, avait été annulé par la Cour constitutionnelle en juillet. Le vainqueur accroît son av […] Lire la suite

1er juillet 2016
Autriche. Invalidation du second tour de l’élection présidentielle.

La Cour constitutionnelle invalide les résultats du second tour de l’élection présidentielle, remporté de justesse, en mai, par le candidat écologiste Alexander Van der Bellen face au candidat d’extrême droite Norbert Hofer. La haute juridiction invoque des irrégularités dans le dépouillement de certains suffrages. […] Lire la suite

9-22 mai 2016
Autriche. Élection d’Alexander Van der Bellen à la présidence.

Le 9, Werner Faymann, chancelier depuis décembre 2008, annonce sa démission et son départ de la direction du Parti social-démocrate (SPÖ). Le candidat qu’il avait choisi pour l’élection présidentielle était arrivé en quatrième position au premier tour du scrutin en avril. Le chancelier avait opéré un revirement sur la politique migratoire en janvier en s’alignant sur les positions de la Hongrie, a […] Lire la suite

24 avril 2016
Autriche. Victoire du candidat d’extrême droite au premier tour de l’élection présidentielle.

Norbert Hofer, candidat du Parti de la liberté (extrême droite), arrive largement en tête au premier tour de l’élection présidentielle avec 35,1 p. 100 des suffrages. Le candidat soutenu par les Verts Alexander Van der Bellen, qui obtient 21,3 p. 100 des voix, se qualifie également pour le second tour prévu en mai. La candidate indépendante Irmgard Griss – 18,9 p. 100 des suffrages – devance le ca […] Lire la suite

2013

29 septembre 2013
Autriche. Victoire de la coalition gouvernementale aux élections législatives.

Le Parti social-démocrate (S.P.Ö.) du chancelier Werner Faymann et le Parti populaire (Ö.V.P., démocrate-chrétien) du vice-chancelier Michael Spindelegger, qui forment la coalition au pouvoir, conservent la majorité parlementaire à l'issue des élections législatives. Le S.P.Ö. remporte 26,9 p. 100 des suffrages et 52 sièges sur 183. L'Ö.V.P. obtient 24 p. 100 des voix et a 47 élus. Le Parti libéra […] Lire la suite

3-28 mars 2013
Autriche. Défaite du Parti de la liberté en Carinthie.

Le 3, le Parti de la liberté (extrême droite), la formation de l'ancien gouverneur Jörg Haider, subit un grave revers aux élections régionales dans son fief de Carinthie, ne recueillant que 17,1 p. 100 des suffrages contre 44,9 p. 100 en mars 2009. Le Parti social-démocrate arrive en tête, avec 37,1 p. 100 des voix, en forte progression, tout comme les Verts (11,8 p. 100 des voix). Le Parti popula […] Lire la suite

20 janvier 2013
Autriche. Référendum en faveur du maintien de la conscription.

Le 20, les Autrichiens se prononcent par référendum, à 59,8 p. 100, en faveur du maintien du service militaire obligatoire et contre l'instauration d'une armée de métier, réforme défendue par le chancelier social-démocrate Werner Faymann et soutenue par les Verts. Le taux de participation est de 58,8 p. 100.  […] Lire la suite

2012

13-30 janvier 2012
Union européenne. Dégradation de la note de neuf États de la zone euro.

Le 13, l'agence de notation Standard & Poor's dégrade la note de neuf États de la zone euro. La France et l'Autriche passent de AAA à AA+; la Slovénie de AA– à A+; l'Espagne de AA– à A; la Slovaquie de A+ à A; Malte de A à A–; l'Italie de A à BBB+; Chypre de BBB à BB+; le Portugal de BBB– à BB.Le 16, l'agence abaisse, en conséquence, la note du Fonds européen de stabilité financière (F.E.S.F.) de  […] Lire la suite

2010

25 avril 2010
Autriche. Réélection du président Heinz Fischer.

Le président sortant, le social-démocrate Heinz Fischer, est réélu avec 78,9 p. 100 des suffrages. La candidate du Parti de la liberté (extrême droite), Barbara Rosenkranz, obtient 15,6 p. 100 des voix, un score inférieur à celui que ce courant avait obtenu lors des élections législatives de septembre 2008 et des européennes de juin 2009. Rudolf Gehring, « candidat chrétien » hostile à l'avortemen […] Lire la suite

2009

20 septembre 2009
Autriche. Réélection des conservateurs dans le Vorarlberg.

À l'issue de l'élection régionale dans le Vorarlberg (ouest du pays), le Parti populaire (Ö.V.P., chrétien-social), qui obtient 50,8 p. 100 des suffrages, conserve le pouvoir au Parlement régional, malgré la forte poussée du Parti libéral (F.P.Ö., nationaliste et xénophobe, 25,2 p. 100 des voix, soit deux fois plus qu'au scrutin de 2004) qui devient la deuxième force politique au Parlement régiona […] Lire la suite

1er-15 mars 2009
Autriche. Victoire électorale de l'extrême droite en Carinthie.

Le 1er, Gerhard Dörfler, candidat de l'Alliance pour l'avenir de l'Autriche (B.Z.Ö.), le parti d'extrême droite fondé par Jörg Haider, mort en octobre 2008, remporte largement l'élection régionale en Carinthie avec 45,5 p. 100 des voix. Avec seulement 28,6 p. 100 des suffrages, les sociaux-démocrates du S.P.Ö. sont distancés, tandis que les conservateurs de l'Ö.V.P. progress […] Lire la suite

2008

28 septembre-9 octobre 2008
Autriche. Progrès de l'extrême droite et recul des deux grands partis aux législatives.

Les résultats des élections législatives anticipées sont marqués par la progression de l'extrême droite, qui dépasse son niveau de la fin des années 1990, et le recul du S.P.Ö. et de l'Ö.V.P., les partis de la «grande coalition» qui s'est disloquée en juillet, qui réalisent leurs plus mauvais résultats à l'échelle nationale depuis la naissance de la Ire République autrichien […] Lire la suite

7-9 juillet 2008
Autriche. Éclatement de la coalition au pouvoir.

Le 7, le vice-chancelier et chef du Parti populaire Ö.V.P. Wilhelm Molterer déclare rompu l'accord de gouvernement qui liait sa formation au Parti social-démocrate (S.P.Ö.) du chancelier Alfred Gusenbauer, mettant fin à la coalition gouvernementale au pouvoir depuis janvier 2007. Cette décision fait suite à la publication par le quotidien eurosceptique Kronen Zeitung d'une lett […] Lire la suite

2-24 avril 2008
Pologne – Autriche – Slovaquie – Portugal – Union européenne. Ratifications nationales du traité de Lisbonne.

Le 2, le Parlement polonais approuve par 384 voix contre 56 la ratification du traité de Lisbonne. Seul le parti Droit et Justice a voté contre. Ce résultat est obtenu grâce à un accord entre le Premier ministre Donald Tusk et le président Lech Kaczynski, qui prévoit l'adoption par le Parlement d'une résolution affirmant la supériorité de la Constitution polonaise sur les lois européennes.Le 9, le […] Lire la suite

2007

7 septembre 2007
Vatican – Autriche. Visite du pape Benoît XVI en Autriche.

Le pape Benoît XVI débute à Vienne sa première visite apostolique en Autriche, accomplie à l'occasion du 850e anniversaire du sanctuaire marial de Mariazell, en Styrie. Devant les autorités du pays et le corps diplomatique, il évoque le «modèle de vie européen» entendu comme «un ordre social qui conjugue efficacité économique avec justice sociale, pluralité politique avec to […] Lire la suite

8-11 janvier 2007
Autriche. Gouvernement de coalition social-démocrate - chrétien-démocrate.

Le 8, trois mois après les élections législatives, Alfred Gusenbauer, chef du Parti social-démocrate (S.P.Ö) arrivé en tête, et Wolfgang Schüssel, chancelier sortant et chef du Parti populaire (Ö.V.P., chrétien-démocrate), annoncent la formation d'un gouvernement de coalition. L'Ö.V.P. dirigeait depuis février 2000 un gouvernement de coalition au côté du Parti libéral (F.P.Ö), formation d'extrême  […] Lire la suite

2006

1er-2 octobre 2006
Autriche. Victoire de l'opposition sociale-démocrate aux élections législatives.

Le 1er, le Parti social-démocrate (S.P.Ö) d'Alfred Gusenbauer remporte les élections législatives avec 35,3 p. 100 des suffrages et 68 sièges sur 183 (— 1 par rapport au scrutin de novembre 2002). Il devance de peu le Parti populaire autrichien (Ö.V.P., conservateur) du chancelier sortant Wolfgang Schüssel – pourtant donné vainqueur par les sondages –, qui totalise 34,3 p. 1 […] Lire la suite

2005

11-27 mai 2005
Slovaquie – Autriche – Allemagne – Union européenne. Ratifications nationales de la Constitution européenne.

Le 11, les Parlements slovaque et autrichien ratifient massivement le traité constitutionnel européen. En Slovaquie, seuls les députés communistes, dans l'opposition, et le Mouvement chrétien-démocrate, membre de la coalition gouvernementale, étaient opposés au texte. En Autriche, le nouveau parti du dirigeant populiste de droite Jörg Haider, l'Alliance pour l'avenir de l'Autriche, également membr […] Lire la suite

2004

25 avril 2004
Autriche. Élection du social-démocrate Heinz Fischer à la présidence de la République.

Le social-démocrate Heinz Fischer, ancien président du Parlement, est élu président de la République avec 52,4 p. 100 des suffrages. Cette fonction est principalement représentative. Heinz Fischer était opposé à Benita Ferrero-Waldner, ministre des Affaires étrangères, candidate du Parti populaire (conservateur) au pouvoir. Cette élection constitue un revers pour le chancelier Wolfgang Schüssel, a […] Lire la suite

2003

6-13 mai 2003
Autriche. Vaste mouvement social contre la réforme des retraites.

Le 6, l'appel à la grève des syndicats, opposés à la réforme gouvernementale des régimes de retraite qui doit aboutir à une diminution sensible des pensions, est très suivi. Il s'agit du premier mouvement social d'envergure dans le pays depuis cinquante ans.Le 13, une manifestation hostile à la réforme réunit plus de 100 000 personnes à Vienne.Le 11 juin, le Parlement adoptera définitivement le pr […] Lire la suite

28 février 2003
Autriche. Reconduction de la coalition entre les conservateurs et les populistes.

Le chancelier chrétien conservateur Wolfgang Schüssel, qui a remporté largement les élections législatives anticipées de novembre 2002, annonce la reconduction de la coalition gouvernementale avec le Parti libéral (F.P.Ö., droite radicale et populiste), en forte chute d'audience et dont les dissensions avaient pourtant provoqué l'éclatement de la précédente coalition. Le F.P.Ö. ne dispose toutefoi […] Lire la suite

2002

24 novembre 2002
Autriche. Large victoire des conservateurs aux élections législatives.

Le Parti du peuple (Ö.V.P., conservateur) du chancelier Wolfgang Schüssel remporte une victoire d'une ampleur inattendue lors des élections législatives anticipées. Celles-ci avaient été organisées à la suite de l'éclatement de la coalition gouvernementale qu'il formait depuis février 2000 avec le Parti libéral (F.P.Ö., droite populiste) de Jörg Haider. L'Ö.V.P. obtient 42,3 p. 100 des suffrages e […] Lire la suite

8-21 septembre 2002
Autriche. Éclatement de la coalition au pouvoir et annonce d'élections anticipées.

Le 8, le vice-chancelier, Susanne Riess-Passer, et le ministre des Finances, Karl-Heinz Grasser, tous deux membres du Parti libéral (F.P.Ö.), présentent leur démission. Ces départs provoquent l'éclatement de la coalition entre les conservateurs et les populistes, au pouvoir à Vienne depuis février 2000 sous la direction du chancelier Wolfgang Schüssel. Cette rupture provient d'un désaccord au sein […] Lire la suite

2001

25 mars 2001
Autriche. Victoire socialiste à l'élection municipale de Vienne.

Les résultats de l'élection municipale de Vienne sont marqués par le fort recul du Parti libéral (F.P.Ö.) de Jörg Haider, qui ne recueille que 20,2 p. 100 des suffrages contre 27,9 p. 100 lors du dernier scrutin de 1996. Le Parti socialiste sort vainqueur de la consultation, avec 46,9 p. 100 des voix – améliorant son score de 1996 de plus de 7 points – et obtient la majorité absolue au conseil mun […] Lire la suite

2000

1er-28 février 2000
Autriche. Formation d'une coalition gouvernementale regroupant les conservateurs et l'extrême droite.

Le 1er, le Parti populiste (Ö.V.P., conservateur) de Wolfgang Schüssel et le Parti libéral (F.P.Ö., extrême droite) de Jörg Haider annoncent la conclusion d'un accord de gouvernement. Évoquée dès janvier, l'éventuelle arrivée au pouvoir du parti d'extrême droite dirigé par le gouverneur de Carinthie avait suscité de vives réactions internationales, notamment en Europe.Le 1 […] Lire la suite

17-31 janvier 2000
Autriche. Menace de la participation du Parti libéral au gouvernement.

Le 17, trois mois et demi après les élections législatives qui ont bouleversé l'échiquier politique, le Parti socialiste (S.P.O.) et le Parti populiste (Ö.V.P., conservateur), qui gouvernent ensemble depuis juin 1986, concluent un nouvel accord de gouvernement.Le 20, toutefois, les discussions sur la composition du gouvernement achoppent sur l'attribution du poste de ministre des Finances et la co […] Lire la suite

1999

3-12 octobre 1999
Autriche. Forte poussée populiste aux élections législatives.

Le 3, les résultats des élections législatives fédérales sont marqués par la forte progression du Parti libéral (F.P.Ö., droite populiste) de Hörg Haider qui remporte 26,9 p. 100 des suffrages et 52 sièges sur 183 (+ 10 par rapport au scrutin de décembre 1995). Le F.P.Ö+ devance de quelques centaines de voix le Parti conservateur (Ö.V.P.) du vice-chancelier Wolfgang Schüssel, membre de la coalitio […] Lire la suite

7 mars-8 avril 1999
Autriche. Progression de l'extrême droite lors de scrutins régionaux.

Le Parti libéral (F.P.Ö., extrême droite) de Jörg Haider arrive pour la première fois en tête lors d'élections provinciales, en Carinthie, avec 42,1 p. 100 des suffrages. Jörg Haider avait déjà été gouverneur de la province de 1989 à 1991, avec l'appui des conservateurs. Il avait été contraint à la démission à la suite de propos en faveur de la politique pour l'emploi du IIIe […] Lire la suite

1998

19-21 juin 1998
Vatican – Autriche. Visite du pape Jean-Paul II en Autriche.

Du 19 au 21, le pape Jean-Paul II effectue sa troisième visite en Autriche, après celles de 1983 et 1988. L'Église autrichienne est en crise depuis l'affaire Groër. Accusé de pédophilie par d'anciens séminaristes, l'ancien archevêque de Vienne, le cardinal Hans Hermann Groër, a été contraint de démissionner en 1995. Cette affaire et la nomination par Rome de plusieurs évêques ultraconservateurs on […] Lire la suite

1997

18-24 janvier 1997
Autriche. Succession à la tête du gouvernement.

Le 18, Franz Vranitzky annonce sa démission de ses fonctions de chancelier et de président du Parti social-démocrate. Ce dernier désigne le ministre des Finances, Viktor Klima, pour lui succéder à ces deux postes. Franz Vranitzky choisit de céder la place à un dirigeant « plus jeune à un moment sans crise politique où le pays va son chemin au sein de l'Union européenne... ».Le 24, Viktor Klima rec […] Lire la suite

1996

13 octobre 1996
Autriche. Progrès de la droite nationaliste aux élections européennes.

Les premières élections européennes profitent principalement au Parti libéral (F.P.Ö, droite nationaliste) de Jörg Haider, opposé à l'intégration de l'Autriche dans l'Union, qui recueille 27,6 p. 100 des suffrages et obtient 6 députés au Parlement de Strasbourg (+ 5,7 p. 100 par rapport aux élections législatives de décembre 1995 et + 1 siège au Parlement de Strasbourg). Les Verts, tout aussi anti […] Lire la suite

5 février 1996
Autriche. Accord budgétaire entre les membres de la coalition sortante.

Les partenaires de la coalition sortante concluent un accord sur la politique de rigueur budgétaire qui avait été à l'origine de la crise gouvernementale d'octobre 1995 et de la convocation d'élections anticipées en décembre. Les sociaux-démocrates du chancelier Franz Vranitzky, vainqueurs du scrutin, obtiennent que l'objectif de réduction du déficit pour 1996 soit fixé à 100 milliards de schillin […] Lire la suite

1995

17 décembre 1995
Autriche. Le Parti social-démocrate au pouvoir renforcé par les élections législatives.

En remportant 38,06 p. 100 des voix (+ 2,83 p. 100 par rapport au précédent scrutin d'octobre 1994) et 72 sièges (+ 6) sur 183, le Parti social-démocrate du chancelier Franz Vranitzky conforte sa position de premier parti du pays lors d'élections législatives anticipées qui ne modifient pas sensiblement l'échiquier politique. Ces élections avaient été organisées à la suite de la rupture de la coal […] Lire la suite

1994

9 octobre-30 novembre 1994
Autriche. Fort recul de la coalition sortante au Parlement.

Le 9, la coalition sortante, au pouvoir depuis janvier 1987, enregistre un recul lors des élections législatives tout en conservant la majorité absolue au Parlement. Elle perd toutefois la majorité des deux tiers nécessaire pour faire adopter les lois constitutionnelles, dont la ratification de l'adhésion à l'Union européenne approuvée par référendum en juin. Les sociaux-démocrates du chancelier F […] Lire la suite

12 juin 1994
Autriche. Approbation par référendum de l'adhésion de l'Autriche à l'Union européenne.

66,39 p. 100 des électeurs approuvent par référendum l'adhésion de leur pays à l'Union européenne, décidée en mars à Bruxelles, et qui doit prendre effet le 1er janvier 1995. Le taux de participation s'élève à 81,2 p. 100. Ce franc succès du oui à l'Europe constitue une victoire pour le président Thomas Klestil et le chancelier Franz Vranitzky, et un revers pour le chef des  […] Lire la suite

1er-29 mars 1994
Union européenne. Adhésion de l'Autriche, de la Finlande, de la Norvège et de la Suède, et compromis sur les règles de vote au sein du futur Conseil.

Le 1er, les Douze parviennent, à Bruxelles, à un accord avec la Suède, la Finlande et l'Autriche sur l'adhésion de ces pays à l'Union européenne à compter du 1er janvier 1995. La Suède obtient des concessions sur le montant de sa contribution au budget communautaire, la Finlande au sujet du classement de ses régions nordiques en zones défavorisées et l […] Lire la suite

1993

23 janvier-4 février 1993
Autriche. Échec de la consultation populaire sur l'immigration organisée par la droite nationaliste.

Le 23, à l'appel de l'ensemble de la classe politique, plus de deux cent mille personnes défilent à Vienne contre le racisme et la xénophobie. Il s'agit de la manifestation la plus massive qu'a connue l'Autriche depuis 1945.Du 25 janvier au 1er février, le Parti libéral (F.P.Ö., droite nationaliste) de Jörg Haider organise une campagne de signatures contre l'immigration. Cel […] Lire la suite

1992

24 mai 1992
Autriche. Élection de Thomas Klestil à la présidence.

Avec 56,85 p. 100 des voix, contre 43,15 p. 100 pour le social-démocrate (S.P.Ö.) Rudolf Streicher, le candidat du Parti populiste (Ö.V.P., chrétien-démocrate) Thomas Klestil remporte le second tour de l'élection présidentielle. Ce diplomate de carrière doit succéder le 8 juillet à Kurt Waldheim (chrétien-démocrate), élu en juin 1986 et qui ne se représentait pas. Thomas Klestil, qui avait obtenu  […] Lire la suite

1991

10 novembre 1991
Autriche. Succès de la droite nationaliste et xénophobe aux élections provinciales à Vienne.

Les élections provinciales à Vienne sont marquées par le recul des deux partis de la coalition gouvernementale : le Parti social-démocrate (S.P.Ö.), avec 47,7 p. 100, perd 7,2 p. 100 des voix par rapport à 1987, et le Parti populiste (Ö.V.P.), son allié au niveau national, avec 18,1 p. 100, perd plus de 10 p. 100. Cependant, le maire (socialiste) Helmut Zilk conserve la majorité des sièges à la Di […] Lire la suite

1990

7 octobre 1990
Autriche. Succès du chancelier Franz Vranitzky aux élections législatives.

Le renouvellement des cent quatre-vingt-trois députés autrichiens confirme la stabilité du Parti socialiste (S.P.Ö.) qui, avec 43 p. 100 des voix, emporte quatre-vingt-un sièges, soit un de plus qu'en 1986, mais marque un recul sensible du Parti populaire (Ö.V.P., conservateur), son allié au sein de la coalition gouvernementale : avec 34,14 p. 100 des voix (— 9,18 p. 100), ils ne disposent plus qu […] Lire la suite

1989

17 juillet 1989
C.E.E. – Autriche. Demande d'adhésion de l'Autriche à la C.E.E.

Le gouvernement autrichien dépose officiellement à Bruxelles une demande d'adhésion à la Communauté européenne. S'ajoutant à celles de la Turquie et du Maroc, cette demande embarrasse plutôt Bruxelles en raison de l'attachement de l'Autriche à son statut de neutralité permanente qu'elle n'entend pas abandonner. Les négociations, qui ne seront pas entamées avant 1993, ne pourront guère aboutir avan […] Lire la suite

12 mars 1989
Autriche. Succès de l'extrême droite aux élections régionales.

Plus d'un million d'Autrichiens, soit un cinquième du corps électoral, élisent les parlements régionaux de Carinthie, de Salzbourg et du Tyrol. Le Parti libéral (F.P.O.E., ultranationaliste) de Joerg Haider réussit une percée dans les trois provinces, augmentant son score de 13 p. 100 en Carinthie, et de 7,6 p. 100 à Salzbourg. En revanche, le Parti socialiste (S.P.O.E.) du chancelier Franz Vranit […] Lire la suite

1988

23-27 juin 1988
Vatican – Autriche. Visite controversée du pape Jean-Paul II en Autriche

Le 23, Jean-Paul II entame, à Vienne, son deuxième voyage en Autriche. Cette visite se révèle délicate en raison des rencontres inévitables avec le président de la République Kurt Waldheim, que le pape a reçu en 1987 au Vatican malgré son passé militaire controversé, des compromissions de l'Église autrichienne face aux persécutions nazies, mais aussi des protestations qui ont suivi, dans le clergé […] Lire la suite

10-13 mars 1988
Autriche. Cinquantième anniversaire de l'Anschluss

Le 10 débute une série de cérémonies célébrant le cinquantième anniversaire de l'Anschluss (annexion de l'Autriche par l'Allemagne hitlérienne en mars 1938). Kurt Waldheim, chef de l'État, dont les silences quant au sort des déportés pendant la Seconde Guerre mondiale viennent d'être dénoncés par une commission internationale d'historiens et qui a renoncé, en février, à présider les cérémonies off […] Lire la suite

8-15 février 1988
Autriche. Nouvelle mise en cause de Kurt Waldheim

Le 8, la commission internationale d'historiens, chargée, depuis septembre 1987, d'enquêter sur les activités militaires de Kurt Waldheim pendant la Seconde Guerre mondiale, remet son rapport au gouvernement autrichien. Présidée par le Suisse Hans Rudolf Kurz, la commission rejette l'accusation de participation du président autrichien à des crimes de guerre, même s'il semble évident qu'il était «  […] Lire la suite

1987

17-25 juin 1987
Autriche – Vatican. Visite de Kurt Waldheim au Vatican

Le 17, on apprend que Kurt Waldheim, président de la république d'Autriche, effectuera une visite officielle au Vatican du 24 au 26, et sera reçu par Jean-Paul II le 25. Cette invitation, qui rompt l'isolement dans lequel était maintenu le président autrichien depuis son élection, le 8 juin 1986, en raison de la polémique portant sur ses activités dans l'armée allemande entre 1942 et 1945, provoqu […] Lire la suite

25-28 avril 1987
Autriche. Interdiction d'entrée aux États-Unis pour Kurt Waldheim

Le 25, dans un entretien accordé au quotidien belge Le Soir, Kurt Waldheim affirme avoir été invité par plusieurs pays d'Europe occidentale, mais déclare ne pas pouvoir citer ceux-ci.Le 27, le gouvernement américain fait savoir que, comme pour de nombreux autres anciens criminels de guerre nazis, l'entrée sur le territoire des États-Unis sera désormais interdite à Kurt Waldheim […] Lire la suite

14 janvier 1987
Autriche. Formation d'un gouvernement de coalition par les socialistes et les populistes

Le Parti socialiste (S.P.Œ.) et le Parti populiste (Œ.V.P., conservateur) parviennent à conclure un accord sur la formation d'un gouvernement de coalition. Les négociations entre les deux plus importantes formations politiques autrichiennes s'étaient ouvertes au lendemain des élections législatives du 23 novembre 1986, qui avaient donné 80 sièges au S.P.Œ. et 77 à l'Œ.V.P. (sur 183 au total). Le n […] Lire la suite

1986

23-25 novembre 1986
Autriche. Recul des deux grands partis aux élections législatives

Le 23, les électeurs autrichiens sont appelés à élire les 183 députés du Nationalrat, dont le renouvellement anticipé résulte de la rupture de la coalition gouvernementale socialiste-libérale en septembre. La campagne électorale a été marquée à la fois par une totale discrétion des partis en présence sur l'« affaire Waldheim » – le Washington Post a révélé, à la fin d'octobre,  […] Lire la suite

13-15 septembre 1986
Autriche. Rupture de la coalition gouvernementale et convocation d'élections anticipées

Le 13, Joerg Haider est élu, par 57,7 p. 100 des délégués, à la présidence du petit Parti libéral (F.P.Œ.), où il succède à Norbert Steger, chef du Parti libéral depuis 1980, qui n'obtient que 39,2 p. 100 des mandats. L'élection d'un nouveau président, représentant de la droite nationaliste, à la tête d'une des composantes de la coalition au pouvoir depuis 1983 pose immédiatement la question des r […] Lire la suite

8-13 juin 1986
Autriche. Élection de Kurt Waldheim à la présidence de la République, et désignation de Franz Vranitzky au poste de chancelier

Le 8, Kurt Waldheim (conservateur) est élu pour six ans à la présidence de la République autrichienne avec 53,9 p. 100 des voix, contre 46,1 p. 100 au candidat socialiste, Kurt Steyrer. Ce second tour de l'élection présidentielle, intervenant au terme d'une campagne dominée par les accusations portées contre Kurt Waldheim à propos de sa conduite pendant la Seconde Guerre mondiale, provoque des réa […] Lire la suite

4-22 mai 1986
Autriche. Victoire de Kurt Waldheim au premier tour de l'élection présidentielle

Le 4, les 5,4 millions d'électeurs autrichiens sont appelés à élire le président de la République, au terme d'une campagne électorale largement dominée par les révélations du Congrès juif mondial sur le passé nazi de Kurt Waldheim, candidat du Parti populiste (conservateur). Celui-ci obtient 49,64 p. 100 des suffrages exprimés, manquant de peu (16 000 voix) l'élection dès le premier tour, tandis q […] Lire la suite

4-25 mars 1986
Autriche. Révélations sur le passé nazi de Kurt Waldheim

Le 4, de graves accusations sont portées contre Kurt Waldheim, ancien secrétaire général de l'O.N.U. et candidat du Parti populiste (Œ.V.P., conservateur) à l'élection présidentielle du 4 mai. Selon le magazine autrichien Profil, qui publie une photo, il aurait été membre dans sa jeunesse des sections d'assaut (S.A.) hitlériennes, tandis que le New York Times […] Lire la suite

1985

27-29 décembre 1985
Autriche – Italie. Attentats simultanés contre El Al dans les aéroports de Vienne et de Rome

Le 27, peu après 9 heures, deux commandos suicides lancent des grenades et ouvrent le feu, à peu près au même moment, devant les guichets de la compagnie israélienne El Al dans les aéroports de Vienne-Schwechat et de Rome-Fiumicino. Les policiers autrichiens et italiens interviennent, ainsi que les gardes de sécurité israéliens, et des fusillades éclatent : à Fiumicino, seize personnes sont tuées, […] Lire la suite

24 janvier-1er février 1985
Autriche. Scandale politique à la suite de l'accueil par un ministre du criminel de guerre nazi Walter Reder

Le 24, le criminel de guerre nazi Walter Reder, ancien commandant S.S. responsable du massacre de 1 800 habitants du village de Marzabotto près de Bologne, en septembre 1944, est libéré par anticipation, à la suite d'une décision du président du Conseil italien, Bettino Craxi. Transféré le jour même de Gaète, près de Naples, où il était détenu, vers l'Autriche, son pays natal, il est accueilli à l […] Lire la suite

1984

22-24 février 1984
France – Autriche. Visite officielle du Premier ministre Pierre Mauroy en Autriche

Du 22 au 24, Pierre Mauroy effectue une visite officielle en Autriche. Faisant suite à la visite du président de la République, en juin 1982 – sans précédent depuis Napoléon Ier –, ce voyage souligne à dessein l'importance que Paris accorde aux relations avec un pays qui a su limiter les effets de la crise économique. Pourtant, les conversations du Premier ministre avec Fred […] Lire la suite

1983

10-13 septembre 1983
Vatican – Autriche. Visite du pape Jean-Paul II en Autriche

Du 10 au 13, Jean-Paul II se rend en Autriche pour une visite « pastorale », marquée par sa rencontre avec le président de la République, Rudolf Kirchschlaeger, et par son pèlerinage au sanctuaire marial de Mariazell, où il se recueille sur la tombe du cardinal Joseph Mindszenty. Ce voyage est pour le pape l'occasion de lancer un appel en faveur des victimes de l'oppression et du terrorisme, ainsi […] Lire la suite

11-18 mai 1983
Autriche. Constitution d'un gouvernement de coalition socialo-libéral par Fred Sinowatz

Le 11, le S.P.Oe. (parti socialiste) – qui a perdu la majorité absolue aux élections législatives du 24 avril, ce qui a entraîné la démission du chancelier Kreisky – conclut avec le F.P.Oe. (parti libéral) un accord en vue de la constitution d'un gouvernement de coalition.Le 17, après approbation par le Congrès du S.P.Oe. réuni à Vienne, Fred Sinowatz, vice-président sortant, est chargé de former  […] Lire la suite

24-26 avril 1983
Autriche. Élections législatives et démission du gouvernement Kreisky

Le 24, les Autrichiens renouvellent les 183 sièges de leur Parlement. Le Parti socialiste (S.P.Oe.), s'il reste la première force politique du pays, perd la majorité absolue en n'obtenant que 47,80 p. 100 des voix (contre 51,03 p. 100 en 1979) et 90 sièges (— 5). Le Parti populiste obtient 43,21 p. 100 des voix (+ 1,35 p. 100) et 81 sièges (+ 4), le Parti libéral 4,97 p. 100 (— 1,09 p. 100) et 12  […] Lire la suite

1982

16-17 juin 1982
France – Autriche. Visite du président François Mitterrand à Vienne

Le 16, François Mitterrand arrive à Vienne pour une visite officielle d'une trentaine d'heures. Marqué par des entretiens avec Rudolf Kirchschläger, président de la République, et le chancelier Bruno Kreisky, que le président français connaît bien pour l'avoir fréquenté au sein de l'Internationale socialiste, ce séjour se termine par la publication, le 17, d'une déclaration commune consacrée à la  […] Lire la suite

10-13 mars 1982
Libye – Autriche. Voyage du colonel Kadhafi en Autriche

Du 10 au 13, le colonel Kadhafi est en Autriche. Le jour de son arrivée, Washington annonce l'arrêt complet des achats de pétrole libyen par les États-Unis et l'embargo sur les exportations de matériel technique et énergétique américain vers la Libye.Le 11, de Vienne, le colonel Kadhafi accuse les États-Unis d'empêcher la Libye d'entretenir de bons rapports avec l'Europe. Le chancelier Bruno Kreis […] Lire la suite

1981

29 août 1981
Autriche. Attentat contre une synagogue à Vienne

Deux terroristes arabes, armés de grenades et de fusils mitrailleurs, ouvrent le feu devant une synagogue du centre de Vienne, tuant deux personnes et en blessant dix-sept autres. Cet attentat aurait été beaucoup plus meurtrier si l'opération n'avait pas été déclenchée prématurément, avant la sortie des deux cents fidèles présents dans la synagogue. Les deux terroristes arrêtés appartiendraient au […] Lire la suite

— Universalis