23 janvier - 4 février 1993Autriche. Échec de la consultation populaire sur l'immigration organisée par la droite nationaliste

 

Le 23, à l'appel de l'ensemble de la classe politique, plus de deux cent mille personnes défilent à Vienne contre le racisme et la xénophobie. Il s'agit de la manifestation la plus massive qu'a connue l'Autriche depuis 1945.

Du 25 janvier au 1er février, le Parti libéral (F.P.Ö., droite nationaliste) de Jörg Haider organise une campagne de signatures contre l'immigration. Celle-ci vise à provoquer un vote au Parlement sur l'introduction dans la Constitution d'une disposition stipulant que l'Autriche n'est pas un pays d'immigration. Cent mille signatures sont requises pour cela. Les étrangers représentent 6,6 p. 100 de la population. Un peu plus de quatre cent dix-sept mille personnes (7,37 p. 100 du corps électoral) signent le programme nationaliste, beaucoup moins que les quelque sept cent quatre-vingt mille électeurs (16,6 p. 100) qui avaient voté pour les candidats du F.P.Ö. lors des législatives d'octobre 1990. La coalition gouvernementale (conservateurs et sociaux-démocrates) en a tenu compte en adoptant à ce sujet une série de mesures très restrictives.

Le 4 février, cinq députés du F.P.Ö., dont la vice-présidente Heide Schmidt, quittent cette formation, réagissant contre la dérive vers l'extrême droite imprimée par Jörg Haider.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  23 janvier - 4 février 1993 - Autriche. Échec de la consultation populaire sur l'immigration organisée par la droite nationaliste », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 mai 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/23-janvier-4-fevrier-1993-echec-de-la-consultation-populaire-sur-l-immigration-organisee-par-la-droite-nationaliste/