17-31 décembre 1991France. Dépôt de bilan de La Cinq

 

Le 17, Yves Sabouret, P.-D.G. de La Cinq, rend public un plan de restructuration qui prévoit 576 licenciements sur 820 employés.

Le 20, le Conseil supérieur de l'audiovisuel reçoit successivement une délégation des salariés de La Cinq, qui ont observé la veille une grève de vingt-quatre heures, puis Yves Sabouret et Jean-Luc Lagardère, P.-D.G. de Hachette. Il s'agit de déterminer la compatibilité du plan social avec les engagements souscrits par Hachette.

Le 27, après que les autres actionnaires de La Cinq (Silvio Berlusconi, Robert Hersant, Jean-Marc Vernes, le G.A.N.) eurent refusé de renflouer l'affaire, son sort semble inéluctable : le groupe Hachette, lui-même lourdement endetté (10 milliards de francs environ), a annoncé ne pas vouloir supporter seul la situation (perte de plus de 1 milliard de francs en 1991).

Le 31, à l'issue d'un conseil d'administration extraordinaire, Yves Sabouret annonce le dépôt de bilan de la chaîne.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17-31 décembre 1991 - France. Dépôt de bilan de La Cinq », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-31-decembre-1991-depot-de-bilan-de-la-cinq/