15-26 octobre 1990

France. Manifestations de lycéens

Le 15, un millier de lycéens venus de plusieurs établissements de la banlieue parisienne manifestent devant le ministère de l'Éducation nationale afin de dénoncer les actes de violence (racket, agressions, même viols) qui tendent à se banaliser en milieu scolaire. Les jours suivants, le mécontentement s'étend et gagne la province : les lycéens dénoncent le manque de moyens de l'Éducation nationale et réclament davantage de surveillants et de professeurs.

Les 24 et 26, à la veille des vacances de la Toussaint, de nouvelles manifestations sont organisées dans la plupart des grandes villes de province, malgré l'annonce par le ministère de la création de cent postes de surveillants, puis de mille postes de personnel administratif pour les lycées.

— Universalis

Événements précédents