Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

14 avril 2020

Inde. Prolongation des mesures de confinement

Le Premier ministre Narendra Modi annonce la prolongation des mesures de confinement au moins jusqu’au 3 mai, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. À Bombay, cette décision provoque des affrontements entre la police et des travailleurs migrants qui, privés de travail par l’arrêt de l’activité, tentent de regagner leur village d’origine. À la fin du mois, le bilan officiel de l’épidémie s’élèvera à environ mille deux cents morts.

— Universalis

Événements précédents

  • 20 mars 2020 Inde. Exécution des auteurs du viol d’une étudiante

    Quatre des six auteurs du viol d’une étudiante décédée des suites de ses blessures, à New Delhi, en décembre 2012, sont exécutés par pendaison – un autre avait été retrouvé pendu en prison et un sixième était mineur au moment des faits. L’affaire avait suscité une vive émotion et relancé le débat sur...

  • 18-26 mars 2020 Inde. Lutte contre l’épidémie de Covid-19

    Le 18, alors que trois décès dus à la Covid-19 sont recensés dans le pays, l’Inde interdit l’entrée sur son territoire aux ressortissants européens.

    Le 24, le Premier ministre Narendra Modi ordonne le confinement de la population pour une durée de trois semaines, à compter du lendemain. ...

  • 8-25 février 2020 Inde. Élection régionale de Delhi et émeutes à New Delhi

    Le 8, le Bharatiya Janata Party (BJP, nationaliste hindou) du Premier ministre Narendra Modi échoue à conquérir la région de Delhi et à faire de cette élection régionale un référendum en faveur de la loi sur la citoyenneté adoptée en décembre 2019. Le Parti de l’homme ordinaire du chef du gouvernement...

  • 11-24 décembre 2019 Inde. Adoption d’une législation discriminatoire à l’encontre des musulmans

    Le 11, le Parlement adopte un amendement à la loi sur la nationalité de décembre 1955 qui rompt avec le principe de laïcité inscrit dans la Constitution. Le texte autorise la naturalisation des immigrés hindous, sikhs, jaïns, parsis, chrétiens ou bouddhistes – mais pas musulmans – qui ont fui l’Afghanistan,...

  • 9 novembre 2019 Inde. Arrêt de la Cour suprême dans l’affaire d’Ayodhyā

    La Cour suprême autorise à l’unanimité la construction d’un temple hindou à Ayodhya (Uttar Pradesh), à l’emplacement de la mosquée Babri (xvie siècle). Celle-ci avait été détruite en décembre 1992 par des militants hindous lors d’un rassemblement organisé par le Bharatiya Janata Party (BJP,...

  • 18 septembre 2019 Inde. Interdiction des cigarettes électroniques

    Le gouvernement adopte une ordonnance qui interdit, pour des raisons sanitaires, la production, l’importation ou l’exportation, le transport, le stockage et la vente de cigarettes électroniques. Deux États des États-Unis, le Michigan et l’État de New York, ont déjà interdit la cigarette électronique,...

  • 31 août 2019 Inde. Exclusion de nombreux musulmans des registres d’état civil de l’Assam

    La Cour suprême publie la nouvelle liste des citoyens de l’État d’Assam, dans le nord-est du pays, à l’issue d’une vaste opération de recensement. Programmée de longue date, celle-ci a été supervisée par le Bharatiya Janata Party au pouvoir dans l’Assam depuis 2016. Environ un million neuf cent mille...

  • 5-21 août 2019 Inde. Suppression de l’autonomie du Cachemire

    Le 5, un décret présidentiel abroge l’article 370 de la Constitution qui garantissait le statut d’État fédéré au Jammu-et-Cachemire, dans le nord du pays. Celui-ci se trouve désormais placé sous l’administration directe de New Delhi en tant que « territoire de l’Union ». La région était déjà administrée...

  • 19 mai 2019 Inde. Victoire de Narendra Modi aux élections législatives

    Le Bharatiya Janata Party (BJP, nationaliste hindou) du Premier ministre Narendra Modi remporte une large victoire aux élections législatives qui se déroulent depuis le 11 avril. Depuis l’indépendance du pays en 1947, seul le parti du Congrès était parvenu à conserver la majorité au Parlement lors de...

  • 13 avril 2019 Inde - France. Révélations relatives au contrat de livraison d’avions Rafale

    Le quotidien français Le Monde révèle que Paris a réduit, en octobre 2015, de 151 à 7,3 millions d’euros le montant du redressement fiscal visant Reliance Flag Atlantic France, filiale française du groupe indien Reliance Globalcom Limited dirigé par Anil Ambani. Ce dernier, un proche du président Narendra...