Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

5-21 août 2019

Inde. Suppression de l’autonomie du Cachemire

Couvre-feu au Cachemire, 2019 - crédits : Mustafa Tauseef/ AFP

Couvre-feu au Cachemire, 2019

Le 5, un décret présidentiel abroge l’article 370 de la Constitution qui garantissait le statut d’État fédéré au Jammu-et-Cachemire, dans le nord du pays. Celui-ci se trouve désormais placé sous l’administration directe de New Delhi en tant que « territoire de l’Union ». La région était déjà administrée par New Delhi depuis la chute du gouvernement régional en novembre 2018. Cette partie indienne du Cachemire, dont la population est majoritairement musulmane et qui est le théâtre de tensions séparatistes, est revendiquée par le Pakistan depuis la partition de l’Empire britannique des Indes en 1947, tandis que Delhi revendique le Cachemire pakistanais. Le ministre de l’Intérieur Amit Shah, président du Bharatiya Janata Party (nationaliste hindou, BJP) au pouvoir et bras droit du Premier ministre Narendra Modi, justifie cette décision par le caractère « temporaire » des pouvoirs particuliers accordés par la Constitution au Parlement de Srinagar. Un projet de loi prévoit de scinder la région en deux entités : le Ladakh bouddhiste d’un côté, le Cachemire musulman rattaché au Jammu hindou de l’autre. Depuis la veille, un couvre-feu est imposé à la région dont les communications avec l’extérieur sont coupées, tandis que les responsables des partis politiques locaux sont placés en détention.

Le 8, le Pakistan annonce l’expulsion de l’ambassadeur indien à Islamabad et le rappel de son ambassadeur de New Delhi. Il annonce la suspension des relations commerciales avec l’Inde.

Le 8, dans un discours à la nation, Narendra Modi affirme que l’abrogation de l’article 370 permettra de « libérer du terrorisme » le Jammu-et-Cachemire et de lui offrir « une nouvelle ère » de développement. Il évoque la tenue d’élections dans la région, sans en préciser la date.

Le 21, les autorités font état d’une fusillade dans le nord du Cachemire, qui a opposé des activistes aux forces de sécurité, provoquant la mort d’un policier et d’un « terroriste ». Ce dernier est identifié comme membre du Lashkar-e-Taïba, une organisation islamiste armée pakistanaise.

— Universalis

Événements précédents

  • 19 mai 2019 Inde. Victoire de Narendra Modi aux élections législatives

    Le Bharatiya Janata Party (BJP, nationaliste hindou) du Premier ministre Narendra Modi remporte une large victoire aux élections législatives qui se déroulent depuis le 11 avril. Depuis l’indépendance du pays en 1947, seul le parti du Congrès était parvenu à conserver la majorité au Parlement lors de...

  • 13 avril 2019 France - Inde. Révélations relatives au contrat de livraison d’avions Rafale

    Le quotidien français Le Monde révèle que Paris a réduit, en octobre 2015, de 151 à 7,3 millions d’euros le montant du redressement fiscal visant Reliance Flag Atlantic France, filiale française du groupe indien Reliance Globalcom Limited dirigé par Anil Ambani. Ce dernier, un proche du président Narendra...

  • 27 mars 2019 Inde. Annonce de la destruction d’un satellite

    Le président Narendra Modi annonce que son pays a procédé avec succès à la destruction d’un de ses satellites en orbite basse, grâce à un tir de missile, lors d’un exercice baptisé « Shakti ». Seuls les États-Unis, la Chine et la Russie disposaient jusque-là de cette capacité.

  • 14-28 février 2019 Inde - Pakistan. Regain de tension

    Le 14, un attentat-suicide à la voiture piégée contre un convoi militaire fait au moins quarante morts à Pulwama, dans l’État indien du Jammu-et-Cachemire. L’attaque est revendiquée par le groupe islamiste Jaish-e-Mohammed (JeM) que New Delhi accuse Islamabad de soutenir. L’attentat soulève une très...

  • 1er-2 janvier 2019 Inde. Manifestation de femmes pour obtenir le libre accès à un temple hindouiste

    Le 1er, trois à cinq millions de femmes forment une chaîne humaine de six cent vingt kilomètres dans l’État du Kerala, dans le sud du pays, pour défendre leurs droits et réclamer le libre accès au temple de Sabarimala, un sanctuaire hindouiste interdit aux femmes en âge d’avoir des enfants. Ce « mur...

  • 28 novembre 2018 Pakistan - Inde. Ouverture d’un « couloir de la paix » dans le Pendjab

    Le Premier ministre Imran Khan inaugure un « couloir de la paix » dans le Pendjab, destiné à permettre aux pèlerins sikhs indiens d’accéder sans visa au mausolée de Guru Nanak, fondateur de leur religion, à Kartarpur. Islamabad satisfait ainsi une demande que New Delhi réitérait depuis des décennies....

  • 16-21 novembre 2018 Inde. Mort d’un Américain tué par une tribu autarcique

    Le 16, un aventurier américain, John Chau, est tué par des membres de la tribu des Sentinelles qui vivent en autarcie sur l’île de North Sentinel, dans l’archipel des Andaman et Nicobar, dans l’océan Indien. Il tentait de les approcher en vue de les évangéliser, soutenu par l’organisation missionnaire...

  • 17 octobre 2018 Inde. Démission d’un ministre accusé de harcèlement

    Le ministre de seconde classe des Affaires étrangères Mobashar Jawed Akbar annonce sa démission du gouvernement afin de se défendre des accusations de harcèlement sexuel, qu’il dément, émises par une vingtaine de femmes. Les faits dénoncés remontent à l’époque où Mobashar Jawed Akbar occupait des postes...

  • 6-27 septembre 2018 Inde. Dépénalisation de l’homosexualité et de l’adultère

    Le 6, la Cour suprême décriminalise l’homosexualité, arguant que « la communauté LGBT possède des droits comme les autres ».

    Le 27, la Cour suprême dépénalise l’adultère, jugeant sa condamnation discriminatoire envers les femmes. Un mari pouvait poursuivre l’homme qui avait eu des relations...

  • 21 août 2018 Inde. Mousson meurtrière dans le Kerala

    Les autorités du Kerala, dressant le bilan des exceptionnelles pluies de mousson qui se sont abattues sur cet État du sud du pays depuis juin, dénombrent plus d’un million de déplacés et au moins quatre cent vingt morts, dont plus de deux cent trente au cours des deux semaines précédentes. Les services...