13 novembre 2007Danemark. Reconduction de la coalition gouvernementale

 

Le 13, les résultats des élections législatives anticipées ne modifient pas l'équilibre des pouvoirs à Copenhague. La coalition gouvernementale du Premier ministre sortant Anders Fogh Rasmussen, victorieux pour la troisième fois d'affilée, est reconduite au pouvoir. Le Parti libéral du Premier ministre obtient 26,3 p. 100 des suffrages et 46 sièges sur 179 (— 6 par rapport au scrutin de février 2005), les conservateurs 10,4 p. 100 des voix et 18 élus (sans changement). Leur coalition conserve de justesse la majorité parlementaire grâce au soutien du Parti du peuple danois (extrême droite) qui obtient 13,8 p. 100 des suffrages et 25 députés (+ 1), ainsi qu'à l'appui d'un député des îles Féroé. La Nouvelle Alliance, nouveau parti de centre droit, fournisseur potentiel pour la coalition gouvernementale d'une alternative à l'extrême droite, obtient 2,8 p. 100 des voix et 5 élus. Dans l'opposition, le Parti social-démocrate a 25,5 p. 100 des suffrages et 45 élus (— 2), le Parti socialiste populaire 13 p. 100 de suffrages et 23 sièges (+ 12), le Parti radical-libéral 5,1 p. 100 des voix et 9 députés (— 8) et Unité-Alliance rouge-verte 2,2 p. 100 des suffrages et 4 sièges (— 2). Le taux de participation est de 86,6 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  13 novembre 2007 - Danemark. Reconduction de la coalition gouvernementale », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-novembre-2007-reconduction-de-la-coalition-gouvernementale/