13-31 octobre 1988Pologne. Blocage du dialogue entre le pouvoir et l'opposition

 

Le 13, Mieczysław Rakowski présente au Parlement son gouvernement. Le nouveau Premier ministre n'est pas parvenu à faire entrer dans son cabinet des personnalités « représentant plus ou moins clairement la nouvelle opposition constructive ».

Le 28, le Premier ministre entérine l'immobilisme en déclarant que la « table ronde » (promise à la fin d'août et prévue d'abord pour la mi-octobre) avec l'opposition « n'est pas prioritaire », alors même que la crise économique s'aggrave.

Le 31, la tension entre le pouvoir et l'opposition s'accroît lorsque le gouvernement annonce sa volonté de mettre en liquidation, à partir du 1er décembre, les chantiers navals Lénine de Gdańsk. Cette décision, justifiée par des raisons économiques, est qualifiée de « provocation » par Lech Wałęsa, président de Solidarność.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  13-31 octobre 1988 - Pologne. Blocage du dialogue entre le pouvoir et l'opposition », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-31-octobre-1988-blocage-du-dialogue-entre-le-pouvoir-et-l-opposition/