Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

13-23 septembre 1992

Thaïlande. Victoire électorale des partis hostiles au régime militaire

Le 13, les Thaïlandais, qui avaient déjà voté le 22 mars, sont de nouveau appelés aux urnes. Ces élections législatives font suite à la démission, en mai, du Premier ministre, le général Suchinda Kraprayoon, après la répression des manifestations en faveur de la démocratie. Les partis hostiles au pouvoir militaire – Parti démocrate, Parti de la nouvelle aspiration, Palang Dharma et Parti de la solidarité – l'emportent de justesse, avec 51 p. 100 des suffrages et une majorité de cent quatre-vingt-cinq élus sur trois cent soixante. Le Parti démocrate de Chuan Leekpai arrive en tête avec soixante-dix-neuf députés, contre quarante-quatre en mars. Parmi les formations favorables au régime militaire en place depuis février 1991, le Chat Thai et le Chat Pattana, nouveau parti de l'ancien Premier ministre Chatichai Choonhavan, se placent en deuxième et en troisième position, avec respectivement soixante-dix-sept et soixante députés. Le taux de participation est de 62 p. 100.

Le 23, Chuan Leekpai, réputé intègre et modéré, est nommé Premier ministre par décret royal.

— Universalis

Événements précédents