THAÏLANDE, chronologie contemporaine

 

2019

4-6 mai 2019
Thaïlande. Couronnement du roi Rama X.

Du 4 au 6 se déroulent les cérémonies du couronnement de Maha Vajiralongkorn qui règne sous le nom de Rama X. Le fils de Bhumibol Adulyadej – mort en octobre 2016 – avait été proclamé roi en décembre de la même année, mais n’avait pas encore été couronné. En janvier 2017, il avait exigé des modifications au projet de Constitution, obtenant de ne pas être remplacé par un régent en cas d’absence du  […] Lire la suite

7-27 mars 2019
Thaïlande. Élections législatives.

Le 7, la Cour constitutionnelle ordonne la dissolution du parti Thai Raksa Chart pour « acte hostile à la monarchie » et interdit à ses responsables de créer un parti politique pendant dix ans. Cette formation proche des anciens Premiers ministres Thaksin et Yingluck Shinawatra, qui vivent en exil, avait présenté, en février, la candidature de la princesse Ubolratana, sœur du roi Maha Vajiralongko […] Lire la suite

8-9 février 2019
Thaïlande. Candidature de la sœur du roi aux élections législatives.

Le 8, le parti Thai Raksa Chart, une formation hostile à la junte au pouvoir et proche des anciens Premiers ministres Thaksin et Yingluck Shinawatra, en exil, présente la candidature de la princesse Ubolratana, sœur du roi Maha Vajiralongkorn, au poste de Premier ministre, dans la perspective des élections législatives prévues en mars. Le palais royal indique dans un communiqué que les membres de  […] Lire la suite

2016

13 octobre 2016
Thaïlande. Mort du roi Bhumibol.

La mort de Bhumibol Adulyadej, roi depuis 1946 sous le nom de Rama IX, ouvre une période d’incertitude dans un pays en proie à une crise politique et sociale. Depuis dix ans, deux Premiers ministres ont été écartés par l’armée : Thaksin Shinawatra en septembre 2006 et sa sœur Yingluck Shinawatra en mai 2014. La période a été marquée par l’affrontement entre les élites urbaines royalistes et les pa […] Lire la suite

7-12 août 2016
Thaïlande. Adoption de la nouvelle Constitution.

Le 7, la nouvelle Constitution soumise à référendum par la junte militaire qui a pris le pouvoir en mai 2014 est approuvée par 61,4 p. 100 des votants. Le taux de participation est de 58 p. 100. Le texte prévoit la nomination des sénateurs par la junte – certains étaient jusque-là élus – et l’instauration d’un système électoral de « représentation proportionnelle mixte » qui avantage les petits pa […] Lire la suite

2015

17 août 2015
Thaïlande. Attentat meurtrier à Bangkok.

Un attentat à la bombe perpétré devant le sanctuaire hindou d’Erawan, à Bangkok, fait au moins vingt morts, dont quatorze touristes étrangers, pour la plupart chinois. Il s’agit de l’attentat le plus meurtrier jamais commis dans le pays. Le 1er septembre, la police annoncera l’arrestation d’un suspect chinois d’origine ouïgoure qui avouera avoir remis les explosifs au poseur […] Lire la suite

1er avril 2015
Thaïlande. Légalisation du pouvoir de la junte militaire.

Un décret royal lève la loi martiale en vigueur depuis le putsch qui a renversé le régime de Yingluck Shinawatra en mai 2014. Il légalise le pouvoir de la junte dirigée par Prayuth Chan-ocha en édictant un article constitutionnel qui accorde de fait les pleins pouvoirs au Conseil national pour la paix et l’ordre, lui permettant de prendre des mesures contre « toute action susceptible de détruire l […] Lire la suite

2014

7-30 mai 2014
Thaïlande. Coup d'État militaire.

Le 7, la Cour constitutionnelle destitue le Premier ministre Yingluck Shinawatra pour « abus de pouvoir ». Elle juge illégitime le limogeage – invalidé depuis lors – du chef du Conseil de sécurité nationale Thawil Pliensri, remplacé en septembre 2011 par un proche du Premier ministre. Yingluck Shinawatra est la cible depuis novembre 2013 de manifestations organisées par les « chemises jaunes », pa […] Lire la suite

21 mars 2014
Thaïlande. Invalidation des élections législatives.

Alors que le mouvement de contestation visant le Premier ministre Yingluck Shinawatra se calme, la Cour constitutionnelle invalide les élections législatives de février dont le déroulement a été empêché dans certaines circonscriptions. L'opposition avait appelé au boycottage du scrutin. […] Lire la suite

2-28 février 2014
Thaïlande. Élections législatives et fin du blocage de Bangkok.

Le 2, les opposants au Premier ministre Yingluck Shinawatra, qui manifestent depuis plus de deux mois pour obtenir sa démission, troublent le déroulement des élections législatives anticipées, organisées à la suite de la dissolution du Parlement en décembre 2013. Le Parti démocrate, principale formation d'opposition, appelle à boycotter le scrutin. La nécessité d'organiser de nouveaux scrutins par […] Lire la suite

2013

1er-21 décembre 2013
Thaïlande. Dissolution du Parlement.

Le 1er, le chef de l'opposition Suthep Thaugsuban somme le Premier ministre Yingluck Shinawatra de « remettre le pouvoir au peuple » sous deux jours. Les opposants au Premier ministre et à son frère, l'ancien chef du gouvernement exilé Thaksin Shinawatra, manifestent dans la capitale et occupent plusieurs ministères depuis novembre.Le 3, à Bangkok, des centaines de manifesta […] Lire la suite

1er-25 novembre 2013
Thaïlande. Manifestations de l'opposition.

Le 1er, le vote par la Chambre des députés d'une loi d'amnistie pouvant bénéficier à l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra provoque une mobilisation de l'opposition au gouvernement de Yingluck Shinawatra, la sœur de ce dernier. Renversé par l'armée en septembre 2006 et exilé à Dubaï, Thaksin Shinawatra est poursuivi pour corruption.Le 11, le Sénat rejette le projet de […] Lire la suite

2011

20 octobre 2011
Thaïlande. Graves inondations.

Alors que le pays subit les pires inondations depuis un demi-siècle, Yingluck Shinawatra, Premier ministre, qui qualifie la catastrophe de « crise nationale », ordonne l'ouverture des écluses qui protégeaient jusque-là Bangkok de la masse d'eau progressivement accumulée depuis l'été du fait de la crue des fleuves en amont de la ville. Les inondations ont déjà entraîné la mort de plus de trois cent […] Lire la suite

3 juillet-10 août 2011
Thaïlande. Victoire électorale du Parti pour les Thaïs.

Le 3, le Parti pour les Thaïs, formation de la femme d'affaires Yingluck Shinawatra, remporte les élections législatives en obtenant 48,4 p. 100 des suffrages et 265 sièges sur 500. Yingluck Shinawatra est la sœur de l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, renversé par les militaires en septembre 2006, qui vit en exil dans les Émirats arabes unis. Sa formation devance le Parti démocrate du P […] Lire la suite

2010

4-19 mai 2010
Thaïlande. Répression meurtrière de la rébellion des « chemises rouges ».

Le 4, les partisans de l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, les « chemises rouges », acceptent la proposition du Premier ministre Abhisit Vejjajiva d'organiser des élections législatives anticipées en novembre. Ils décident de continuer à occuper le quartier de Rachaprasong dans l'attente de la date de la dissolution du Parlement. Le 6, Abhisit Vejjajiva promet la dissolution de la Chambr […] Lire la suite

6-25 avril 2010
Thaïlande. Durcissement de la rébellion des « chemises rouges ».

Le 6, les « chemises rouges » du Front uni pour la démocratie et contre la dictature (U.D.D.), les partisans de l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra qui manifestent depuis le mois de mars à Bangkok pour exiger la démission du chef du gouvernement, Abhasit Vejjajiva, et l'organisation d'élections législatives, pénètrent dans le Parlement. Le 7, le gouvernement décrète l'état d'urgence. Le 9 […] Lire la suite

14 mars 2010
Thaïlande. Manifestations des partisans de Thaksin Shinawatra.

Le 14, à l'issue d'une marche commencée deux jours plus tôt, des dizaines de milliers de « chemises rouges », partisans de l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, manifestent à Bangkok pour exiger la démission du gouvernement d'Abhisit Vejjajiva, en poste depuis décembre 2008, et l'organisation d'élections législatives anticipées. Cette agitation, qui continue les jours suivants, intervient  […] Lire la suite

2009

8-14 avril 2009
Thaïlande. Violentes manifestations contre le gouvernement.

Le 8, de quarante mille à cent mille partisans de l'ex-Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra, qui a gouverné le pays de 2001 à 2006 et a été renversé par des généraux royalistes avant de se réfugier à l'étranger, réclament la démission du Premier ministre Abhisit Vejjajiva et l'organisation d'élections anticipées. Le gouvernement, au pouvoir depuis décembre 2008 est confronté depuis le 2 […] Lire la suite

2008

2-29 décembre 2008
Thaïlande. Destitution du Premier ministre.

Le 2, la Cour constitutionnelle dissout le Parti du pouvoir du peuple, ainsi que deux autres formations de la coalition gouvernementale, pour fraude électorale lors du scrutin de décembre 2007. Elle destitue également le Premier ministre Somchai Wongsawat et lui interdit d'exercer toute activité politique pendant cinq ans. La démission de ce dernier était demandée depuis septembre par les manifest […] Lire la suite

24-27 novembre 2008
Thaïlande. Occupation des aéroports de Bangkok par les manifestants royalistes.

Le 24, plusieurs dizaines de milliers de partisans monarchistes de l'Alliance populaire démocratique (P.A.D.) manifestent en divers points de la capitale, assiégeant notamment le siège provisoire du gouvernement installé dans l'aéroport de Bangkok consacré aux vols intérieurs. Ils exigent la démission du Premier ministre Somchai Wongsawat et le retour à la règle de la cooptation pour la désignatio […] Lire la suite

7-8 octobre 2008
Thaïlande. Affrontements meurtriers à Bangkok.

Le 7, le gouvernement ordonne à la police de dégager le siège du Parlement encerclé la nuit précédente par les militants de l'Alliance populaire démocratique (P.A.D.), qui occupent déjà le siège du gouvernement depuis la fin du mois d'août. La P.A.D. exige la démission du nouveau Premier ministre Somchai Wongsawat, nommé en septembre, qu'elle accuse de servir les intérêts de l'ancien chef du gouve […] Lire la suite

2-17 septembre 2008
Thaïlande. Crise politique.

Le 2, le Premier ministre Samak Sundaravej, en fonction depuis février, décrète l'état d'urgence à Bangkok à la suite d'affrontements meurtriers entre partisans du gouvernement et opposants. Des milliers de manifestants de l'Alliance populaire démocratique (P.A.D.), formation extraparlementaire, occupent depuis plusieurs jours le siège du gouvernement, demandant la démission du Premier ministre. L […] Lire la suite

7-28 février 2008
Thaïlande. Retour à un gouvernement civil.

Le 7, Samak Sundaravej, chef du Parti du pouvoir du peuple (P.P.P.) victorieux des élections législatives de décembre 2007, prend ses fonctions de Premier ministre, mettant ainsi fin au régime de la junte qui avait renversé Thaksin Shinawatra en septembre 2006. La coalition gouvernementale, qui regroupe cinq petits partis autour du P.P.P., est toutefois fragile.Le 28, l'ancien Premier ministre Tha […] Lire la suite

2007

23 décembre 2007
Thaïlande. Victoire électorale du camp de l'ancien Premier ministre destitué.

Le Parti du pouvoir du peuple de Samak Sundaravej remporte les élections législatives avec 232 sièges sur 480; il est censé regrouper les partisans de Thaksin Shinawatra, l'ancien Premier ministre déposé par l'armée en septembre 2006, et dont le parti, le T.R.T., a été dissous par la junte en mars. Il précède le Parti démocrate d'Abhisit Vejjajiva (165 élus) et le Chart Thai de Banharn Silpa-Archa […] Lire la suite

2006

16 septembre-1er octobre 2006
Thaïlande. Coup d'État militaire.

Le 16, six attentats à la bombe frappent simultanément la ville de Hat Yai, capitale économique du sud du pays, faisant quatre morts. Les trois provinces méridionales sont, depuis janvier 2004, le théâtre d'une guérilla séparatiste présumée islamiste qui a déjà fait quelque mille cinq cents morts. La manière forte pratiquée à son encontre par le gouvernement actuel est mise en cause. Le 20, l'armé […] Lire la suite

2-25 avril 2006
Thaïlande. Blocage institutionnel.

Le 2, les élections législatives anticipées sont marquées par un important abstentionnisme actif – le vote est obligatoire – dans les principales villes et le sud, où l'opposition démocrate est fortement implantée, et, dans le nord rural, par la victoire du Thai Rak Thai (T.R.T.) au pouvoir.Le 3, le Premier ministre Thaksin Shinawatra, qui est contesté depuis l'automne de 2005, annonce que le T.R. […] Lire la suite

17-20 février 2006
France – Asie. Visite officielle du président Jacques Chirac en Thaïlande et en Inde.

Le 17, le président Chirac entame sa première visite d'État en Thaïlande. Il y formule le souhait de voir la France devenir « le partenaire stratégique de la Thaïlande en Europe ».Le 19, Jacques Chirac se rend en Inde pour la seconde fois, après une première visite en 1998.Le 20, la France et l'Inde signent une déclaration commune relative à leur volonté de conclure un accord de coopération dans l […] Lire la suite

4-24 février 2006
Thaïlande. Manifestations contre le Premier ministre.

Le 4, puis de nouveau les 11 et 12, des dizaines de milliers de manifestants réclament, à Bangkok, le départ du Premier ministre Thaksin Shinawatra, accusé de « tyrannie » et de « corruption ». Celui-ci a vendu en janvier, à une holding contrôlée par le gouvernement de Singapour, pour un montant de 1,55 milliard de dollars, les parts qu'il possédait dans le groupe de communication et de médias Shi […] Lire la suite

2005

6-8 février 2005
Thaïlande. Victoire annoncée du Premier ministre aux élections législatives.

Le 6, le parti Thaï Rak Thaï (T.R.T.) du Premier ministre Thaksin Shinawatra remporte largement les élections législatives avec 377 sièges sur 500 (+ 129 par rapport au scrutin de janvier 2001) au Parlement. Le Parti démocrate subit un revers en n'obtenant que 96 sièges (— 32). Le Chart Thaï, allié au T.R.T. au sein de la coalition gouvernementale, remporte 25 sièges (— 16). Le Mahachon, formé de  […] Lire la suite

1er-20 janvier 2005
Asie. Mise en place de l'aide internationale aux victimes du tsunami.

Le 1er, les opérations internationales de secours aux victimes du tsunami du 26 décembre 2004 – dont le nouveau bilan atteint deux cent quatre-vingt mille morts au cours du mois – débutent dans la province indonésienne d'Atjeh (ou Aceh). Des évacuations et des opérations d'assistance aux populations sinistrées sont menées à partir du porte-avions américain Abr […] Lire la suite

2004

26-31 décembre 2004
Asie. Tsunami meurtrier.

Le 26, un séisme sous-marin de magnitude proche de 9 sur l'échelle ouverte de Richter, dont l'épicentre se situe à l'ouest de l'île de Sumatra (Indonésie), provoque une série de vagues gigantesques qui ravagent les côtes de plusieurs pays riverains de l'océan Indien. Les plages et les rivages sont balayés, les habitations en bordure de mer dévastées. Le bilan humain, tel qu'il s'établira au cours  […] Lire la suite

2001

6 janvier 2001
Thaïlande. Vote pour le changement aux élections législatives.

Le parti Thai Rak Thai (« Les Thaïlandais aiment les Thaïlandais ») du magnat des télécommunications Thaksin Shinawatra remporte les élections législatives avec 248 élus sur 500 au Parlement. C'est la première fois de l'histoire du régime parlementaire thaïlandais qu'une formation dispose d'une telle représentation. Le Parti démocrate de Chuan Leekpaï, au pouvoir durant les années 1990, ne conserv […] Lire la suite

1997

6-25 novembre 1997
Thaïlande. Élection de Chuan Leekpai au poste de Premier ministre.

Le 6, le général Chaovalith Yongchaiyudh, Premier ministre depuis décembre 1996, présente sa démission au roi Bhumibol Adulyadej. Il était très critiqué, par l'opinion comme par la classe politique, pour son indécision devant la crise financière qui a secoué le pays en juillet.Le 9, le Parlement élit au poste de Premier ministre Chuan Leekpai, chef de l'opposition à la tête du Parti démocrate, deu […] Lire la suite

8-31 octobre 1997
Crise financière asiatique. Secousse mondiale à la suite du krach de la Bourse de Hong Kong.

Le 8, l'Indonésie, dont la devise a perdu 28 p. 100 par rapport au dollar depuis que le gouvernement a décidé de la laisser flotter, en août, demande l'assistance du Fonds monétaire international (F.M.I.). Première victime de la crise financière que connaît la région depuis l'été, la Thaïlande avait bénéficié d'un plan de sauvetage du F.M.I. en août. Dévaluée en juillet, sa monnaie continue toutef […] Lire la suite

5-28 août 1997
Crise financière asiatique. Poursuite de la crise financière malgré l'adoption d'un plan de sauvetage en Thaïlande.

Le 5, le gouvernement thaïlandais annonce la conclusion d'un accord avec le Fonds monétaire international (F.M.I.) en vue d'enrayer la crise financière qui secoue le pays. La monnaie thaïlandaise, le baht, a perdu un quart de sa valeur par rapport au dollar depuis la décision de Bangkok de la laisser flotter, en juillet.Le 11, le plan de sauvetage de l'économie thaïlandaise est présenté à l'issue  […] Lire la suite

2-28 juillet 1997
Crise financière asiatique. Crise monétaire en Asie du Sud-Est.

Le 2, la Thaïlande décide de laisser flotter sa monnaie, qui était jusqu'alors liée à un panier de devises dominé par le dollar. Le baht faisait l'objet, depuis mai, d'attaques spéculatives de la part de grands fonds d'investissement internationaux. Au cours du mois, il perdra le quart de sa valeur par rapport à la devise américaine. Le ralentissement de la croissance, lié à la hausse du dollar et […] Lire la suite

1996

17-18 novembre 1996
Thaïlande. Victoire du parti de Chaovalith Yongchaiyudh aux élections législatives.

Le 17, le Parti de la nouvelle aspiration de l'ancien commandant en chef de l'armée de terre Chaovalith Yongchaiyudh arrive en tête lors des élections législatives anticipées, avec 125 sièges sur 393 (56 sur 391 lors du scrutin de juillet 1995). Le Parti démocrate de l'ancien Premier ministre Chuan Leekpai en obtient 123 (86 en 1995), dont 29 des 30 sièges à pourvoir à Bangkok. Premier ministre de […] Lire la suite

1995

2-13 juillet 1995
Thaïlande. Victoire de l'opposition aux élections législatives.

Le Parti de la nation thaïlandaise (Chat Thai) de Banharn Silpa-archa remporte les élections législatives anticipées. Avec 93 sièges sur 391, il devance de peu le Parti démocrate du Premier ministre sortant Chuan Leekpai, qui a dirigé diverses alliances depuis le scrutin de septembre 1992, et qui obtient 86 sièges. Désigné le 13 pour conduire le nouveau gouvernement, Banharn Silpa-archa annonce la […] Lire la suite

1992

13-23 septembre 1992
Thaïlande. Victoire électorale des partis hostiles au régime militaire.

Le 13, les Thaïlandais, qui avaient déjà voté le 22 mars, sont de nouveau appelés aux urnes. Ces élections législatives font suite à la démission, en mai, du Premier ministre, le général Suchinda Kraprayoon, après la répression des manifestations en faveur de la démocratie. Les partis hostiles au pouvoir militaire – Parti démocrate, Parti de la nouvelle aspiration, Palang Dharma et Parti de la sol […] Lire la suite

10-29 juin 1992
Thaïlande. Nomination d'un civil comme Premier ministre intérimaire.

Le 10, le Parlement adopte à une quasi-unanimité la révision de la Constitution exigée par l'opposition. Désormais, le Premier ministre devra être un membre élu de la Chambre basse, et les sénateurs, nommés par le chef de l'État, ne participeront plus aux votes de censure. Alors que la nomination d'un Premier ministre membre de la majorité promilitaire de l'Assemblée était attendue, le roi, qui re […] Lire la suite

4-24 mai 1992
Thaïlande. Manifestations de masse et démission du Premier ministre Suchinda Krapayoon.

Le 4, à Bangkok, pour la seconde fois en quinze jours, des dizaines de milliers de manifestants réclament le départ du général Suchinda Krapayoon, principal artisan du coup d'État du 23 février 1991, qui a été nommé Premier ministre le 7 avril sans s'être présenté aux élections législatives du 22 mars.Le même jour, le chef de l'opposition, l'ancien général et ancien gouverneur de la capitale Chaml […] Lire la suite

22 mars-7 avril 1992
Thaïlande. Nomination du général Suchinda Krapayoon au poste de Premier ministre à l'issue des élections.

Le 22, treize mois après le coup d'État militaire du 23 février 1991, les Thaïlandais élisent une Assemblée de trois cent soixante députés, qui disposera d'un pouvoir restreint, tandis que la junte au pouvoir désigne deux cent soixante-dix sénateurs. Soutenu par les forces armées, le Samakkhi Tham (S.T.P.) obtient soixante-dix-neuf élus. Le Chat Thai, rallié à la junte, remporte soixante-quatorze  […] Lire la suite

1991

23 février-2 mars 1991
Thaïlande. Coup d'État militaire.

Le 23, l'armée confisque le pouvoir à Chatichai Choonhavan, Premier ministre depuis août 1988, qui est accusé de corruption par les militaires. La loi martiale est décrétée et la Constitution suspendue.Le 26, tandis que le roi Bhumibol accepte d'approuver la prise du pouvoir par les militaires et que la C.E.E. condamne le putsch, le Vietnam s'inquiète d'un possible changement de la politique thaïl […] Lire la suite

1988

24 juillet-9 août 1988
Thaïlande. Départ du général Prem du gouvernement malgré sa victoire aux élections

Le 24 ont lieu des élections législatives anticipées, convoquées par le général Prem Tinsulanonda, Premier ministre depuis 1980, à la suite de la dissidence de 31 des 99 députés du Parti démocrate, principale des cinq formations de sa coalition gouvernementale. Ces cinq partis remportent une confortable majorité avec 215 des 357 sièges du Parlement, mais c'est le Parti de la nation thaïe (Chart Th […] Lire la suite

1986

27 juillet-11 août 1986
Thaïlande. Maintien du général Prem au gouvernement après les élections anticipées

Le 27, aux élections générales anticipées convoquées après la dissolution du Parlement en mai, le Parti démocrate, qui avait fait campagne contre l'ingérence des militaires dans la vie politique, remporte 100 sièges sur les 347 à pourvoir, soit 44 de plus qu'en avril 1983 ; le parti de droite Chart thaï (nation thaï), formation conservatrice proche des milieux d'affaires, arrive en deuxième positi […] Lire la suite

1984

2-10 mai 1984
Vatican – Corée du Sud – Papouasie-Nouvelle-Guinée – Thaïlande. Voyage du pape Jean-Paul II en Extrême-Orient

Le 2, Jean-Paul II, qui se rend à Séoul, fait escale à Fairbanks, en Alaska, pour s'y entretenir avec le président Ronald Reagan, qui revient de Chine.Le 3, le pape arrive à Séoul où il est accueilli par le président sud-coréen Chun Doo-Hwan et les membres du gouvernement. Jean-Paul II vient fêter le bicentenaire d'une Église en pleine expansion. Il y a aujourd'hui 1,6 million de catholiques en Co […] Lire la suite

1983

7-20 mai 1983
Thaïlande. Formation d'un nouveau gouvernement

Le 7, le général Prem Tinsulanonda, Premier ministre, forme un gouvernement qui bénéficie d'une majorité nette à la Chambre. La coalition est composée de deux partis centristes et de deux partis de droite. Le 20, présentant son gouvernement, il souligne le rôle important des militaires. […] Lire la suite

18-30 avril 1983
Thaïlande. Maintien du général Prem au poste de Premier ministre

Le 18, ont lieu en Thaïlande des élections législatives anticipées après la dissolution, le 19 mars, de l'Assemblée nationale par le roi Bhumibol : l'Assemblée ayant refusé de proroger les clauses provisoires de la Constitution de 1978 qui avaient permis le maintien au pouvoir des militaires. L'ancien système électoral, qui prévoit un scrutin uninominal dans les petites circonscriptions, reste en  […] Lire la suite

30 mars-16 avril 1983
Cambodge – Vietnam – Thaïlande. Nouvelles tensions aux frontières

À partir du 30, et pendant une dizaine de jours, les forces militaires vietnamiennes, qui occupent le Cambodge, attaquent les bases de la résistance khmère à la frontière et jusque sur le territoire de la Thaïlande : il y aurait une centaine de morts.Les 4 et 5 avril, l'aviation thaïlandaise intervient et Bangkok dénonce auprès des Nations unies les actes d'agression délibérés du Vietnam contre sa […] Lire la suite

1982

23 juillet 1982
France – Thaïlande. Signature d'un accord sur le retour des prisonniers français

Le 23, un accord sur le transfèrement des détenus est paraphé à Bangkok. Cette convention, qui devrait permettre le rapatriement des trente-sept Français détenus en Thaïlande, qu'ils soient ou non toxicomanes, servira de cadre aux prochaines discussions avec les États-Unis et le Canada. […] Lire la suite

30 avril-1er mai 1982
Thaïlande – France. Visite du Premier ministre thaïlandais à Paris

Le 30, le général Prem Tinsulanond, Premier ministre de Thaïlande, arrive à Paris pour une visite officielle de deux jours afin de relancer les relations économiques entre les deux pays. Il est reçu par Pierre Mauroy et François Mitterrand. Sur le plan international, le général Prem Tinsulanond estime qu'il existe « un accord clair entre Paris et Bangkok sur une opposition à la violation du princi […] Lire la suite

1981

23-24 juillet 1981
Thaïlande. Mesures de dissuasion à l'encontre des réfugiés

Lors de la quatrième conférence annuelle sur les personnes déplacées, réunie à Bangkok, les autorités thaïlandaises annoncent leur décision d'arrêter le flot de réfugiés (environ quatre cent dix mille). Les mesures les plus sévères paraissent viser les Vietnamiens, qui ne seront plus admis à franchir la frontière ou qui seront placés dans des centres de détention. D'autre part, des négociations so […] Lire la suite

1er-6 avril 1981
Thaïlande. Échec du coup d'État

Le 1er, le général Sant Chitpatima, commandant en chef adjoint des forces armées, s'empare du pouvoir à Bangkok avec l'aide d'un « comité révolutionnaire ». Le général Prem Tinsulanond, Premier ministre et commandant en chef des forces armées, démissionne et s'enfuit dans le nord-est du pays, à Korat, auprès des troupes qui lui sont restées fidèles. Le roi Bhumibol, symbole  […] Lire la suite

— Universalis