30 mars - 16 avril 1983Cambodge – Vietnam – Thaïlande. Nouvelles tensions aux frontières

 

À partir du 30, et pendant une dizaine de jours, les forces militaires vietnamiennes, qui occupent le Cambodge, attaquent les bases de la résistance khmère à la frontière et jusque sur le territoire de la Thaïlande : il y aurait une centaine de morts.

Les 4 et 5 avril, l'aviation thaïlandaise intervient et Bangkok dénonce auprès des Nations unies les actes d'agression délibérés du Vietnam contre sa souveraineté et son intégrité. En outre, la Thaïlande met en cause l'appui de l'U.R.S.S. aux opérations de Hanoi.

Le 7 avril, les États-Unis annoncent qu'ils vont accélérer leurs livraisons d'armes à la Thaïlande, mais écartent toute idée d'aide militaire au gouvernement de coalition cambodgien antivietnamien présidé par le prince Sihanouk.

Le 16 avril, l'armée chinoise riposte et des tirs d'artillerie opposent pendant quelques jours les deux armées massées le long de la frontière.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  30 mars - 16 avril 1983 - Cambodge – Vietnam – Thaïlande. Nouvelles tensions aux frontières », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/30-mars-16-avril-1983-cambodge-vietnam-thailande-nouvelles-tensions-aux-frontieres/